arjel

Réunions du Mercredi 8 juillet 2020 – Envie d’EVASION…

En ce mercredi 8 juillet 2020, il y a aura des courses hippiques aux différents coins du Pays. Outre Enghien (R-1), théâtre de  de la course support des paris à la carte, des réunions sont en effet programmées dans le Sud-Est, à Marseille-Borély (R-3), dans le Nord, à La Capelle (R-4) et dans l’Ouest, à Pornichet-La Baule (R-5).

A Enghien (R-1), dans l’épreuve d’ouverture, le Prix de la Gare de Lyon (1ere course), le régulier EBENITO D’AUVRECY s’annonce redoutable. Le danger pour lui pourrait venir de DUNDER VIKING, qui vient de prouver sa forme sur ce parcours, voire du second échelon avec BE BOP MARCEAUX, récent vainqueur à ce niveau et sur cet anneau du Plateau de Soisy, et avec DASSERO, lequel reste également sur un succès en pareille compagnie, le 23 juin à Vincennes.

A Marseille-Borély (R-3), dans le Prix des Tournesols (2e course), la 2-ans STORMY POUSS devrait confirmer ses encourageants débuts, ceux enregistrés à Marseille-Vivaux. Elle semble en mesure de prendre sa revanche sur PRINCESSE BOMBA, laquelle affiche deux places de 2e en autant de prestations publiques. Attention également à SLOW DANCE, supplémenté pour participer à cette compétition.

A La Capelle (R-4), la 6-ans EVASION GEMA semble en mesure de poursuivre sa série victorieuse dans le Prix Centre d’Entraînement de la Capelle (2e course). Elle aura surtout à redouter sa contemporaine ETORKIZUNA, efficace et confirmée sous la selle.

A Pornichet-La Baule (R-5), dans le Prix Achille Bertoye (6e course), le 5-ans FORTISSIMO trouve une belle occasion d’ouvrir son palmarès, lui qui collectionne les places d’honneur depuis ses premiers pas en compétition. Son cadet GENTLEMAN D’ATHON, perfectible, devrait être son principal opposant.

Le Quinté du jour

Exercice de vitesse, celui des 2.150 mètres, départ lancé, pour les candidats au Prix de l’Opéra, quinté de ce mercredi, à Enghien. Au regard des forces en présence, le 7-ans DJANGO DU BOCAGE semble capable de damer le pion à bon nombre de ses aînés.

Gagnants

6 DJANGO DU BOCAGE : Il vient d’aligner trois podiums consécutifs. Dur à l’effort, adepte de la course en avant, il peut les emmener loin. D’autant qu’ll se produira pieds nus pour ce bon engagement.

Conseil de jeu : 10e G-P

1 CANULAR : Il compte deux victoires et six places en neuf quintés courus. Preuve de son efficacité en pareille société. En outre, il a gagné sur ce tracé, l’an dernier. On garde.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

10 DESIR CASTELETS : Il ne faut surtout pas le condamner hâtivement sur ses dernières disqualifications. A la faveur d’un parcours complet au trot, il est ici capable de disputer les premières places.

7 ARON THE BARON : ll s’est imposé sur ce tracé des 2.150 mètres, départ lancé, à pareille époque l’en dernier. De quoi séduire les amateurs d’outsiders valables.

Impasses

11 AMOUR ORAGEUX : Ici, face à ses cadets, il n’aura pas une tâche aisée. Sans nous.

16 BE COOL D’EB : Il n’a pas été en mesure de se mettre en évidence, pour sa rentrée, à Vichy et reste ici ferré. L’impasse est tentante.

Les paris Quinté du jour

Quinté6-1-10-7-3-2-9-13
Couplé1-6-7-10

Le chiffre du jour

72%

EBENITO D’AUVRECY (101 – R-1 à Enghien)

Il compte treize podiums en dix-huit courses courues. Soit plus de 72% de réussite. En outre, il reste sur une série de bons résultats en semblable société, celle des courses pour drivers amateurs. Dès lors, il mérite crédit dans le Prix de la Gare de Lyon.

L’info du jour

EVASION GEMA (204 – R-4 à La Capelle)

Ses deux dernières sorties publiques se sont soldées par autant de plaisants succès sous la selle, respectivement au Mans et à Rouen-Mauquenchy. Une confirmation est attendue dans le Prix Centre d’Entraînement de la Capelle.

FORTISSIMO (601 – R-5 à Pornichet-la Baule)

Il affiche quatre podiums en autant de courses courues, dont celui obtenu sur cette piste, début septembre. Une régularité qui mériterait d’être récompensée par une première victoire dans le Prix Achille Bertoye.

Le Pro du jour

Veillant à la destinée d’une vingtaine de trotteurs, Jean-Philippe Borodajko se rendra mercredi à la Capelle (R-4) avec deux de ses protégés. Rencontre.

Jean-Philippe, vous driverez tout d’abord GENTLE AND FAST (401). Votre avis ?

Elle était délicate en course et s’est améliorée au fil du temps. J’ai bien aimé sa course de rentrée, fin mai à Alençon. En revanche, sa dernière sortie à Vire est à oublier. Elle tourne très mal lorsqu’il faut volter corde  à droite.  Hélas, je n’avais pas trop d’engagement pour elle à cette époque. Le cas s’était déjà présenté à Bihorel, l’an dernier. La jument est bien. Ce n°1 derrière l’autostart ne m’inquiète pas vraiment. L’engagement est intéressant. Elle va subir la course mais elle devrait bien conclure. Elle n’a encore jamais gagné. Cela dit, ici, je la juge capable de faire l’arrivée de cette course.

Un mot également sur DANAE D’ELA (708)

Elle n’a pas eu le rendement escompté l’an dernier. Elle était souvent sous l’influence de son sexe et avait besoin de se caler dans ses allures. C’est beaucoup mieux depuis la fin de l’année dernière. Elle a effectué une bonne rentrée, courant mai à Cherbourg (ndlr, 2e). Et, la dernière fois, à Nantes, elle a joué de malchance pour finir. Je ne savais pas où la mettre dans la dernière ligne droite. Et, avec son grand modèle, il lui faut du temps pour se lancer. Elle a conclu 6e avec des ressources. A mon avis, cela lui coûte la 2e place. Elle est en forme. Elle ne « tire » pas et est capable d’aller devant si nécessaire mais je ne pense pas animer la course avant le coup. Je déplore ce n08 en dehors derrière l’autostart mais je compte sur elle. Elle a les moyens de se mettre en évidence dans ce lot. Ensuite, elle a un bon programme à suivre. J’ai également la possibilité de la courir sous la selle quand l’engagement s’y prêtera.