arjel

Réunions du Mercredi 6 février 2019 – DARLING BERRY, une candidature séduisante

Les trotteurs scandinaves attaquent en force à Vincennes (R-1) en ce mercredi 6 février 2019. A commencer par BRYSSEL, MELLBY DRAKE et ANGLE OF ATTACK, autant de chevaux suédois ambitieux dans l’épreuve d’ouverture, le Prix de l’Ille-et-Vilaine (1ere course), épreuve retenue pour le quinté et ses dérivés. Déjà vu à son avantage sur notre sol, le 5-ans PORTLANND s’annonce lui aussi dangereux dans le Prix de Juvigny (7e course). Entre ces deux courses, la prestation de DARLING BERRY dans le Prix de Bourg-en-Bresse (4e course), laquelle reste sur deux probants succès, sera suivie avec intérêt.

A Cagnes-sur-Mer (R-2), ART PREMIER et sa contemporaine BARAKAAT devraient confirmer leurs encourageants débuts dans le Prix des Semboules (2e course).

Quant à notre Pro du Jour, Kevyn Thonnerieux, il présente un élément estimé à Vincennes (R-1).

Le Quinté du jour

Irréprochable cet hiver dans l’Hexagone, BRYSSEL fait sans conteste partie des choix prioritaires du Prix de l’Ille-et-Vilaine, quinté de ce mercredi, sur l’hippodrome de Vincennes.  Et ce, en dépit de son numéro en dehors derrière les ailes de l’autostart.

Gagnants

8 BRYSSEL : Ses trois dernières sorties se sont soldées par autant de podiums, à Vincennes, cet hiver. En outre, il évoluera non seulement pieds nus mais également sur le tracé de son succès acquis fin décembre. Notre préféré.

Conseil de jeu : 15e G/P

10 MELLBY DRAKE : Il ne faut surtout pas le condamner hâtivement sur sa rapide disqualification enregistrée dans le récent quinté Prix de Brionne. D’autant qu’il avait auparavant signé trois bonnes perfs à Vincennes, dont une place de 2e obtenue sur ce tracé, le 12 décembre, en 1’11 »6, soit le meilleur chrono du peloton sur ce parcours. A racheter.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

11 ANGLE OF ATTACK : Pour ses débuts à Vincennes, le 14 janvier, il a pris une encourageante place de 2e dans le quinté Prix de Brionne. Et, ce après avoir connu des ennuis de trafic dans le dernier tournant. Une confirmation est ici attendue.

13 ELDRICK BOKO : Il a prouvé qu’il fallait compter avec lui dans les tournois de ce genre, affichant quatre places en cinq quintés courus. En outre, il sera pieds nus et possède des références sur les parcours de vitesse. On garde.

Impasses

6 VIRUS : Il reste sur des échecs, sera ferré et manque de références sur ce tracé et à Vincennes. On raye.

17 VAILLANT ZAILER : Il n’a pas de marge à ce niveau. Ici, face à ses cadets, et en seconde ligne derrière la voiture, sa tâche s’annonce compliquée.

Les paris Quinté du jour

QuatrioBase : 8. Champ réduit : 10-11-13-1-4-2-9
Couplé8-10-11-13

Le chiffre du jour

1’11 »6

MELLBY DRAKE (110- R-1 à Vincennes)

En quatre sorties cet hiver à Vincennes, ce 7-ans a enregistré un succès et deux places de 2e. En outre, il possède en 1’11 »6, la meilleure réduction kilométrique du peloton sur ce tracé de vitesse. La méfiance s’impose.

L’info du jour

DARLING BERRY (412 – R-1 à Vincennes)

Elle vient de signer deux faciles victoires, courant janvier à Vincennes, possède le meilleur chrono du peloton sur ce tracé, et évoluera pieds nus. La passe de trois est envisageable dans le Prix de Bourg-en-Bresse.

ART PREMIER (209 – R-2 à Cagnes-sur-Mer)

Encourageant 2e en débutant, le mois dernier sur le gazon cagnois, il ne devrait plus tarder à ouvrir son palmarès. Attention à lui dans le Prix des Semboules.

Le Pro du jour

ESPOIR DE MARNY (812)  est le plus argenté du Prix Henri Hellard, mercredi à Vincennes (R-1). Voici les impressions de son entraîneur Kevyn Thonnerieux.

Kévyn, que doit-on penser de ESPOIR DE MARNY ?

Il s’agit d’un des fers de lance de mon écurie. Il a eu un break au mois d’août. Il a repris le travail fin octobre et est désormais opérationnel. Il a été battu du minimum fin janvier à Toulouse. Son jockey s’est fait surprendre pour finir ce jour-là. Il a laissé le cheval se reprendre. C’est dommage. Cela nous coûte la victoire. Dans la foulée, je l’ai présenté trois jours plus tard à Cagnes-sur-Mer. Hélas, il a fait la faute au départ. Ensuite, en retrait, il a bien travaillé, finissant dans une plaisante action, preuve de sa bonne forme. Mercredi, il revient sous la selle. L’engagement est intéressant. Il a déjà couru à Vincennes, au trot monté, à 3-ans. Il y avait fait la faute alors qu’il menait. Depuis, le cheval a pris de la maturité. Ce n’était pas un précoce. Aussi, je l’ai préservé. Selon moi, il n’a pas les gains en rapport avec sa qualité. J’ai hâte de voir son comportement.