arjel

Réunions du Mercredi 5 septembre 2018 – Gare aux spécialistes du parcours…

Un mois après une étape disputée à Saint-Malo, la caravane du Grand National du Trot reste dans l’Ouest du pays et fera escale sur l’hippodrome de Pornichet-La Baule, en ce mercredi 5 septembre 2018. Solidement installé en tête du classement général provisoire de ce circuit, CLEANGAME devrait asseoir sa suprématie.

Au cours de cette même réunion, il conviendra également de suivre avec intérêt CALOU RENARDIERE (3e course), invaincu en trois courses courues sur cette piste, CETUS DE TILOU (5e course), récent vainqueur sur le tracé proposé, ainsi que le 5-ans DOFF GIM (8e course), qui retrouve lui aussi le parcours de son dernier succès.

Quant à notre Pro du Jour, Bruno Muel, il évoque les chances de ses trois partants, à Toulouse (R-4)

Le Quinté du jour

Irréprochable depuis son arrivée dans l’écurie de Jean-Michel Bazire, cet hiver, CLEANGAME domine de la tête et du poitrail l’édition 2018 du Grand National du Trot. Déjà quadruple vainqueur d’étapes cette année, il devrait améliorer son score, mercredi, à Pornichet – La Baule.

Gagnants

12 CLEANGAME : Il a remporté huit de ses neuf dernières sorties publiques, et domine, sans conteste, ce circuit cette année. Le cheval à battre !

Conseil de jeu : 20e G/P.

Spéculatifs

3 CEYLAN DAIRPET : Il vient de signer deux succès consécutifs, le dernier en date ayant été acquis le mois dernier à Enghien. Une confirmation est ici attendue.

6 ALDO D’ARGENTRE : Il s’est surtout produit corde à droite au cours des dernières semaines mais sa place de 2e obtenue derrière Cleangame, le mois dernier à Saint-Malo, plaide -à l’évidence- en sa faveur.

4 BARBUE : Jugée sur son succès dans un quinté, cet été aux Sables d’Olonne, elle peut nourrir des prétentions dans cette épreuve. On garde.

Impasses

7 AQUITAINE D’ARON : Elle est plus confirmée sous la selle. En outre, elle vient d’effectuer une course de rentrée discrète à Vincennes. On écarte.

9 CATALOGNE : Elle n’a pas été revue en compétition depuis le mois de mars. Cette course de rentrée va lui faire du bien en vue de futurs objectifs, sous la selle.

Les paris Quinté du jour

QuatrioBase : 12. Champ réduit : 3-6-4-2-5-1
Couplé3-4-6-12

Le chiffre du jour

100%

CALOU RENARDIERE (311 – R-1 à Pornichet)

Il n’a pas connu la défaite en trois sorties sur cette piste, affichant même deux succès sur le tracé proposé, vient de prouver sa bonne forme dans un quinté à Vincennes et évoluera pieds nus pour l’occasion. Obligé d’y croire !

L’info du jour

CETUS DE TILOU (512 – R-1 à Pornichet)

Sa dernière sortie s’est soldée par une récente victoire, de surcroît sur le parcours qui nous intéresse. D’autre part, il évoluera pieds nus pour cet engagement favorable. Première chance.

BEAMA (204 – R-3 à ParisLongchamp)

Lauréate de quinté, l’an dernier, cette jument de 5-ans n’a pas démérité pour ses débuts à réclamer, se classant 2e, le mois dernier à Clairefontaine. De quoi incliner à la confiance…

Le Pro du jour

Bruno Muel présente trois de ses pensionnaires, mercredi à Toulouse (R-4). Voici ses impressions :

Bruno, que pouvez-vous nous apprendre sur vos partants ?

DIVA DES RIOULTS (404) est une jument nerveuse. Elle tremble lorsqu’elle arrive aux courses. Elle est difficile à cerner. Il m’est donc difficile de vous la recommander. EDEN DE NAIADE (605) a connu un problème de santé en fin d’année dernière, ce qui l’a tenu écarté de la compétition durant un semestre. Il revient progressivement. C’est de mieux en mieux. Sachez aussi qu’il va dans les genoux et n’était pas à l’aise, sur l’herbe, dernièrement à Valence-sur-Baïse. Cela dit, après sa faute en début de parcours, il m’a bien plu en retrait. En outre, le déferrage l’améliore. Il ne manque pas de vitesse. A mon avis, il a de l’avenir. Sans dire qu’il possède une première chance, je ne serais pas étonné de le voir sur le podium. FABIO DE TILOU (905) est un cheval important, qui a besoin de vieillir. Il a bien gagné le mois dernier à Auch. En revanche, il m’a déçu la dernière fois à Beaumont-de-Lomagne. Je n’ai pas vraiment d’explications. Mercredi, l’autostart devrait l’aider à mieux s’élancer. J’espère qu’il va me rassurer.