arjel

Réunions du Mercredi 29 juillet 2020 – CRACK MONEY nous doit une revanche…

L’hippodrome d’Enghien (R-1) propose une réunion de huit compétitions, en ce mercredi 29 juillet 2020. Dans l’épreuve d’ouverture, le Prix de Pigalle (1ere course), CRACK MONEY aura à coeur de se racheter après sa rapide et récente disqualification, le 21 juillet, à Beaumont-de-Lomagne. Pouvant se targuer d’avoir remporté treize de ses dix-neuf dernières sorties publiques, et affichant trois victoires en quatre sorties sur la parcours proposé, ce 8-ans mérite ainsi une mention favorable, même si ses cadets EMILY DE MONTFORT, au mieux, régulière, et bien située au premier échelon de départ, et EL DIABLO D’AUT, qui conserve la confiance de notre Pro du Jour, Vincent Raimbault, sont capables de lui livrer une excellente réplique.

En fin de réunion, dans le Prix de Saint-Cernin (8e course), les 6-ans EQUATEUR MAUZUN, à créditer du meilleur chrono du peloton sur ce tracé, EVEREST DE BLARY, qui compte déjà deux podiums sur cette piste, et EXCELLENTISSIME, qui vient de prouver sa bonne forme en se classant 2e aux Sables d’Olonne, constituent des adversaires à prendre au sérieux pour BORDERLINE, laquelle s’est classée quatrième de cette course l’an dernier.

Au Lion d’Angers (R-4), dans le Prix de l’Aubinière (2e course), l’estimée HE VOILA ne devrait pas être loin de la vérité. Perfectible, HEDILLA devrait être sa principale opposante.

Le Quinté du jour

Le Prix du Parc des Princes, quinté de ce mercredi, à Enghien, a réuni quatorze trotteurs d’âge. Sage, CARIOCA DE LOU a les moyens d’y dicter sa loi.

Gagnants

5 CARIOCA DE LOU : Il n’est pas à l’abri d’une incartade mais il a prouvé qu’il avait la pointure d’un lot de ce genre. En outre, il s’est imposé sur le tracé proposé, à pareille époque l’an dernier. Présenté pieds nus, il mérite crédit.

Conseil de jeu : 10e G-P

2 DIVINE MESLOISE : Elle vient de signer deux places de 4e dans des quintés disputés sur cette piste d’Enghien. Bien située derrière l’autostart, elle devrait répéter.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

10 DESIR CASTELETS : Il a certes déçu en dernier lieu à Cagnes-sur-Mer. Or, il a de sérieux titres à faire valoir. Mieux vaut donc le racheter.

1 CLASSIC HAUFOR : Jugé sur sa victoire dans un quinté, le mois dernier à Rouen-Mauquenchy, il fait partie des belles possibilités de cette rencontre.

Impasses

3 DEFI DE RETZ : Il n’a pas été revu depuis le mois de décembre et reste ferré pour cette course de rentrée. Une autre fois.

7 ATOUT DU HAINAUT : Il est désormais plus recommandable sous la selle. Ici, face à ses cadets, il n’aura pas une tâche aisée.

Les paris Quinté du jour

Quinté5-2-10-1-14-11-4-8
Couplé1-2-5-10

Le chiffre du jour

1’14 »

EQUATEUR MAUZUN (804 – R-1 à Enghien)

Il compte deux podiums, dont une victoire, en quatre sorties à Enghien. En outre, il possède, en 1’14 », le meilleur chrono du peloton sur le tracé proposé. Gare à lui dans le Prix de Saint-Cernin.

L’info du jour

CRACK MONEY (112 – R-1 à Enghien)

Rapidement fautif, récemment à Beaumont-de-Lomagne, il trouve une belle occasion de redorer son blason dans le Prix de Pigalle, d’autant qu’il compte trois succès et une place de 2e en autant de sorties sur ce parcours.

HE VOILA (205 – R-4 au Lion d’Angers)

Cette pouliche de 3-ans s’est classée 3e en débutant, le 1er juillet à Senonnes-Pouancé. Tenue en estime, elle semble en mesure de faire sien le Prix de l’Aubinière.

Le Pro du jour

EL DIABLO D’AUT (110) sera en piste dans le Prix de Pigalle, mercredi à Enghien (R-1). Voici les impressions de son entraîneur Vincent Raimbault.

Vincent, qu’avez-vous pensé des dernières sorties de votre protégé ?

Il m’a déçu le dernier coup à Pornichet mais également le mois dernier à Saint-Malo. Pourtant, le cheval a bénéficié de bons parcours. Auparavant, à Meslay-du-Maine (ndlr, le 28 mai), il ne m’avait pas surpris en s’imposant. Il a toujours eu des moyens au sulky. N’oubliez pas qu’il avait battu Enino du Pommereux en début de carrière.

Comment abordez-vous cette rencontre ?

Le cheval me donne satisfaction au travail. D’autre part, il faut bien avouer qu’il trouve actuellement des tâches moins difficiles que les lots qu’il a eu à affronter par le passé, à Vincennes, face à des bons éléments de sa promotion. Mercredi, il affronte de nouveau ses aînés. C’est un bon engagement. Aux 25 mètres, il faudra que cela se passe bien mais je le juge prêt à fournir une bonne valeur. A noter également que ses pieds sont bons. Il pourra se produire déferré. Eric Raffin sera au sulky. Le cheval conserve ma confiance.