arjel

Réunions du Mercredi 27 novembre 2019 – ELIE, ELIE, élisez-le !

Nouvelle réunion et nouveau quinté à Vincennes (R-1) en ce mercredi 27 novembre 2019. A cours de cette journée, plusieurs 5-ans méritent crédit. A commencer par la délicate mais douée ETOILEE VRIE (2e course),  laquelle vient de vaincre avec beaucoup de marge, le 1er novembre à Vincennes, ENVOUTANTE DE KACY (3e course), qui aura à coeur de confirmer ses récents débuts victorieux sous la selle, sans oublier ELIE DE BEAUFOUR (4e course), un grand habitué de la victoire.

Au Croisé-Laroche (R-4), Tony le Beller sera l’un des hommes à suivre. Il pourra en effet compter sur FORREST GEDE (1ere course), auteur d’une plaisante course de rentrée victorieuse, récemment à Nantes,  mais également sur ESPOIR D’YVEL (4e course), encourageant 3e à Graignes, en début de mois, pour sa réapparition après plus de sept mois d’absence. A suivre également BOGDEN (8e course), invaincu en deux sorties sur cet anneau et performant en semblable société.

Le Quinté du jour

Cinq des quatorze candidats au Prix de Picardie, quinté de ce mercredi, à Vincennes, ont pris part au Critérium des 4-ans (Gr.I), début mai. Respectivement affichés 4e et 5e de ce classique, FILOU L’AUVERGNIER et FOXTROT SEA s’annoncent redoutables.

Gagnants

10 FILOU L’AUVERGNIER : Il fait partie des bons éléments de sa promotion, s’étant notamment classé 4e du Critérium des 4-ans, début mai. En outre, il possède le meilleur chrono du peloton sur ce tracé. Candidat au succès.

Conseil de jeu : 15e G-P

 11 FOXTROT SEA : Il vaut mieux que ne l’indiquent ses derniers classements. Il s’était notamment classé 5e du Critérium des 4-ans. En outre, il a prouvé sa forme, en retrait, après sa rapide disqualification, dernièrement à Argentan. A racheter en confiance.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

2 BORUPS SENATOR : Jugé sur son succès du 22 septembre, à Vincennes, sur la Grande Piste, il mérite une mention favorable dans cette course.

3 SMOKIN JOE : Il ne manque pas de tenue. Il a couru des lots bien composés en Suède. Gare à ses débuts sur notre sol…

Impasses

4 FABULOUS DREAM :  Il vient d’être dominé par Fuego de Houelle et Fakir Mérité. Ne nous tente pas !

8 FLORIDA SPORT : Elle reste ferrée et affronte les mâles. Pour plus tard.

Les paris Quinté du jour

QuintéBases : 10-11. Champ réduit : 2-3-13-6-5-7
Couplé2-3-10-11

Le chiffre du jour

47%

ESPOIR D’YVEL (411 – R-4 au Croisé-Laroche)

En quinze courses courues, il s’est classé à sept reprises parmi les trois premiers, soit près de 47% de réussite sur le podium. Après une encourageante course de rentrée, à Graignes, il s’annonce redoutable dans le Prix My For Ever.

L’info du jour

ELIE DE BEAUFOUR (402 – R-1 à Vincennes)

Il se recommande de douze succès en seize courses courues, le dernier en date ayant été acquis avec aisance, le 12 novembre. Rien ne s’oppose à une confirmation dans le Prix de Bouville.

BOGDEN (803 – R-4 au Croisé-Laroche)

Il collectionne les bons résultats depuis plusieurs mois. Il a de la marge en pareille société, celle des courses pour drivers amateurs. En outre, il est invaincu en deux sorties cette année sur le tracé proposé. Une base !

Le Pro du jour

EAST RIVER (311) participera au Prix de Putanges, mercredi, à Vincennes (R-1). Son entraîneur Christophe Clin nous en parle :

Christophe, que pouvez-vous nous dire sur EAST RIVER ?

La jument ne manque pas des moyens. D’ailleurs, elle a davantage de qualité que mon autre pensionnaire Espion Jaune qui possède près de 230.000 euros de gains, soit plus de 100.000 qu’elle. Or, elle reste susceptible. En outre, il faut composer avec ses problèmes physiques. Elle a certes signé trois succès cette année mais ses deux dernières courses, au trot monté, au mois d’août, n’étaient pas très bonnes. En dernier lieu, sa course de Saint-Brieuc, au sulky, était correcte mais, pour tout vous avouer, j’ai des doutes sur son degré de forme du moment. Elle a du travail mais depuis deux semaines, je n’ai pas le sentiment qu’elle soit au top de sa condition. Bref, je suis un peu dans le flou avec elle. Je la présente ici car c’est un bon engagement au plafond des gains. D’autre part, la course est réservée aux femelles de sa promotion. Sachez par ailleurs, qu’elle a moins de références sur la Grande Piste. Lorsqu’elle avait gagné à Vincennes, avec Eric Raffin, à pareille époque l’hiver dernier, elle avait les oeillères et s’était montrée tendue.  Elle devrait donc courir sans oeillères. Elle a couru toute l’année de cette manière, et a répété ses valeurs.