arjel

Réunions du Mercredi 26 août 2020 – C’est du BILLARD…

Les réunions principales de ce mercredi 26 août 2020 sont programmées sur les hippodromes de Clarefontaine-Deauville (R-1), avec huit courses à l’affiche, et de Vincennes, (R-3), avec le Prix Camille Lepecq (8e course) en point d’orgue, sans oublier une semi-norturne disputée à Laval (R-4).

A Clairefontaine-Deauville (R-1), dans le Prix des Chardons Bleus (5e course), HONOR BERE trouve une belle occasion de renouer avec la victoire. D’autant qu’il vient de prouver sa bonne forme en pareille société, celle des courses à réclamer. BAYEUX, descendue de catégorie, et LADY MINX, confirmée et efficace à ce niveau, semblent les plus indiquées pour lui apporter la contestation.

A Vincennes (R-3), il conviendra de suivre en confiance l’écurie de Philippe Billard. D’une part dans le Prix des Cyclamens (2e course), avec les 2-ans IDYLLE A VIE, proche de sa course, et I AM CRAZY, laquelle reste sur une victoire digne d’intérêt à Cabourg. Dans le Prix de Formerie (5e course), HERIK D’HERIPRE trouve une belle occasion de renouer avec le succès, lui qui affiche trois succès en quatre prestations publiques. Le danger pour ce dernier devrait venir de HURRICANE WAY, lequel vient d’aligner trois succès autoritaires, et de HOPE FOR QUICK, délicat mais séduisant vainqueur le 1er août à Enghien. En fin de réunion, dans le Prix Camille Lepecq (8e course), un match est attendu entre ETONNANT et BOSS DU MELEUC, deux véritables spécialistes des tracés réduits.

Le Quinté du jour

Estampillé Listed-race, le handicap Grand Steeple-Chase de Deauville, quinté de ce mercredi, à Clairefontaine, a réuni seize candidats. Respectivement affichés 1er, 3e, 4e et 6e du Prix Léopold d’Orsetti, fin juin sur ce même steeple-chase de Clairefontaine, ENOLA GAY, BOUNWELL, SAINT POURSAIN et POLINUIT se retrouvent pour une revanche, même si le premier cité devra composé avec la surcharge encourue.

Gagnants

12 SAINT POURSAIN : Il a prouvé qu’il fallait compter avec lui en pareille société et a pris la 4e place du quinté référence Prix Léopold d’Orsetti, fin juin sur cette piste. Première chance.

Conseil de jeu : 15e P

4 BOUNWELL : Il compte deux places en cinq quintés courus, dont celle obtenue dans quinté référence Prix Léopold d’Orsetti, fin juin sur cette piste. Confirmation attendue.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

9 POLINUIT : Il a été battu de peu dans le quinté Prix Violon II, fin septembre à Auteuil et il vient de prouver sa forme sur cette piste de Clairefontaine. On garde.

1 ENOLA GAY : Il s’est adjugé le  quinté référence Prix Léopold d’Orsetti, fin juin sur cette piste, dominant notamment cinq de ses rivaux du jour. En dépit de la surcharge encourue, il reste compétitif.

Impasses

7 DIAMANT BRUT : Il s’est surtout illustré dans les courses à réclamer. Cela se complique ici pour lui.

8 FOREST FOREST : Sa course de rentrée du mois de juin, à Compiègne, a été discrète. Impasse tentante.

Les paris Quinté du jour

Quinté12-4-9-1-3-2-13-5
Couplé1-4-9-12

Le chiffre du jour

1’11 »4

FINGER DE RODREY (505 – R-3 à Vincennes)

Le 21 février sur le tracé proposé, il se classait 2e, et ce en 1’11 »4, soit le meilleur chrono du peloton sur le parcours. De quoi lui valoir des preneurs dans le Prix de Dinard.

L’info du jour

HONOR BERE (503 – R-1 à Clairefontaine-Deauville)

Son unique sortie à réclamer s’est soldée par une place de 2e, en début de mois sur la P.S.F deauvillaise. Une confirmation est attendue dans le Prix des Chardons Bleus.

HERIK D’HERIPRE (502 – R-3 à Vincennes)

Il ne faut surtout pas le condamner hâtivement sur sa disqualification enregistrée fin juin à Enghien, d’autant qu’il avait auparavant signé trois plaisants succès. Estimé, il peut faire sien le Prix de Formerie.

Le Pro du jour

FRISSON D’AMOUR (701) sera au départ du Prix de Mulhouse, mercredi, à  Vincennes (R-3). Son entraîneur Guillaume Jouve nous en parle :

Guillaume, quel regard portez-vous sur les dernières sorties de votre pensionnaire ?

Courant juin, à Caen, il a rapidement fait la faute. Il reste nerveux et n’est pas à l’abri d’une blague au départ. Depuis, il m’a fait plaisir en prenant des places cet été à Cherbourg et à Pornichet-La Baule. En outre, ses lignes sont bonnes.

Quels seront ses atouts ?

Le cheval progresse constamment. Il a pris de la dureté. Je commence à mieux le cerner. Le cheval est resté au mieux. Il peut aller devant mais je vais demander à David Thomain de le courir caché. Le cheval sait finir vite. Il peut même être lancé dans le dernier kilomètre. La montée de Vincennes ne va la le contrarier. D’ailleurs, il avait bien gagné courant mars, sur l’hippodrome de Maure-de-Bretagne, et sa montée. Le déferrage l’avantage. A mon avis, il sera dans le coup.