arjel

Réunions du Mercredi 25 novembre 2020 – FICELLE DU HOULEY attachante !

Pour la deuxième journée consécutive, l’hippodrome de Deauville (R-1) accueille la réunion principale, en ce mardi 24 novembre 2020. Neuf courses sont au programme, dont le quinté Prix Lyphard (5e course), listed-race rassemblant, sur la P.S.F, des chevaux de 3-ans et au-dessus. Un peu plus tard au cours de cette réunion deauvillaise, dans le Prix du Pays de Bray (8e course), FICELLE DU HOULEY trouve une belle occasion de renouer avec la victoire. Si elle croisera de nouveau sur son chemin LUCKY TEAM, WALEED et EAGLEWAY, qui ont terminé dans son sillage dans le Grand Handicap de la Piste Fibrée, le mois dernier sur le parcours proposé, celui des 1.900 mètres; P.S.F, elle devra également redouter GRIS D’ARGENT, qui compte pas moins de neuf podiums en quatorze prestations sur le sable.

A Vincennes (R-2), dans le Prix de Meyssac (3e course), HIDALGO DU RIB s’annonce redoutable. Irréprochable en trois prestations publiques au trot monté, et récent vainqueur sur la petite piste de Vincennes, il a les moyens de doubler la mise. Le danger pour lui pourrait venir, dans l’ordre du programme, de HE IS QUICK, qui n’aura contre lui que d’effectuer une course de rentrée, de HOUSTON BERRY, confirmé sous la selle mais toujours à la recherche d’un premier succès, et HEDEN LILA, de retour dans la discipline avec des ambitions.

Le Quinté du jour

Lauréat du Prix Lyphard, en 2018, avec Trais Fluors, et 3e l’an dernier avec Folamour, André Fabre pourrait bien soigner ses statistiques dans cette listed-race qui servira de support aux paris à la carte, mercredi, à Deauville. Il y sellera ROMANCIERE.

Gagnants

13 ROMANCIERE : Elle n’a jamais conclu plus loin que 6e depuis ses débuts. Mieux encore, elle compte neuf podiums en douze courses courues, et a pris la 3e place du Prix Jean Romanet (Gr.I) cet été à Deauville. Obligé d’y croire !

Conseil de jeu : 10e G-P

11 VILLA ROSA : Jugée sur sa place de 2e obtenue dans le Coupe de Maisons-Laffitte (Gr.III), courant septembre à ParisLongchamp, elle fait partie des choix prioritaires de cette rencontre.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

7 CHARLESQUINT : Il reste sur une série de places dans des tournois de même facture. Deuxième de son unique sortie sur cette piste normande, il mérite une mention favorable.

2 BUGLE MAJOR : Avec cinq courses au compteur, il fait partie de moins expérimentés de la course. Or, il compte deux victoires et autant de places de 2e. Une confirmation est attendue dans ce lot.

Impasses

6 IGNACIUS REILLY : Ce 4-ans manque d’expérience et il est toujours à la recherche d’un premiers succès. Sans nous.

14 NONA : Elle débute sur le sable. Ici, face à ses aînés, elle n’aura pas une tâche aisée. Pas facile d’y croire.

Les paris Quinté du jour

Quinté13-11-7-2-5-10-1-4
Couplé2-7-11-13

Le chiffre du jour

1’15’6

ELEAZAR DU VAL (401 – R-4 à Marseille-Vivaux)

Il a couru à quatre reprises sur cette piste phocéenne. Résultat : Deux succès et autant de places de 3e. En outre, il a signé un chrono de 1’15 »6 fin octobre sur ce tracé, soit le meilleur du peloton sur ce parcours. Première chance.

L’info du jour

FICELLE DU HOULEY (804 – R-1 à Deauville)

Elle reste sur deux podiums, dont celui obtenu dans le quinté Grand Handicap de la Piste Fibrée, le mois dernier. De quoi incliner à la confiance dans le Prix du Pays de Bray.

HIDALGO DU RIB (307 – R-2 à Vincennes)

Il affiche deux succès et une place de 2e en autant de sorties sous la selle. Récent vainqueur sur la petite piste de Vincennes, il devrait logiquement répéter dans le Prix de Meyssac.

Le Pro du jour

GLOIRE DU PERCHE (809) participera au Prix de Bressuire, mercredi à Vincennes (R-2). Son entraîneur Vincent Seguin nous en parle :

Vincent, quel regard portez-vous sur les dernières sorties de votre pensionnaire ?

Je comptais sur elle la dernière fois (ndlr, le 30 octobre), à Argentan. Hélas, elle a été retardée par une faute dans le premier virage ce jour-là. Ensuite, elle avait rejoint les animateurs quand elle s’est de nouveau montrée hésitante pour aborder l’ultime courbe. C’est dommage. Auparavant, elle avait gagné facilement à Graignes.

Quels sont ses principaux atouts ?

Il s’agit d’une bonne jument. Elle manquait de force et avait tendance à se précipiter l’an dernier mais elle a progressé dans ce domaine. Elle apprécie les parcours de tenue. Elle est capable de suivre tous les trains et n’a besoin de personne dans un parcours. Si nécessaire, elle peut faire seule le dernier kilomètre. Au travail, elle me donne satisfaction. Il lui faut du confort sous les pieds, aux antérieurs mais elle sera déferrée des postérieurs.

Voyez-vous une ombre au tableau ?

Il faut savoir qu’elle est un peu plus à l’aise corde à droite mais elle a déjà gagné sur la Grande Piste de Vincennes. Elle a pris de la vitesse avec l’âge mais il faut éviter de la mettre dans le « rouge » en partant. Aussi, elle conserve ma confiance, d’autant qu’elle n’affronte ici que ses contemporaines. Il s’agit d’un engagement intéressant…