arjel

Réunions du Mercredi 21 novembre 2018 – Le G.N.T pose ses valises à Rouen-Mauquenchy

La caravane du Grand National du Trot pose ses valises sur l’hippodrome de Rouen-Mauquenchy (R-1), à l’occasion de la 13e étape du tournoi. Pouvant se targuer d’avoir déjà signé deux succès cette année dans ce circuit, à Vire et Strasbourg, et dauphin de Cleangame au classement général provisoire, CEYLAN DAIRPET semble une nouvelle fois en mesure de se mettre en évidence. A suivre également de près les prestations de DIEGO FORTUNA (6e course), qui devrait confirmer son récent succès obtenu sous la selle, à Laval, et de FLASH DE VOUEDE (7e course), lequel briguera une cinquième victoire consécutive.

A Toulouse (R-5), le 5-ans SAGAROI décevrait en ne fournissant pas le vainqueur du Prix de Nexon (7e course), même s’il convient de souligner que notre Pro du Jour, Olivier Trigodet, vise une place sur le podium avec sa protégée OEUVRE.

Le Quinté du jour

Après avoir gagné les étapes programmées à Vire, fin septembre, et à Strasbourg, le mois suivant, CEYLAN DAIRPET pourrait bien enregistrer un nouveau succès dans l’édition 2018 du Grand National du Trot. D’autant qu’il évoluera pieds nus pour ce rendez-vous…

Gagnants

10 CEYLAN DAIRPET : Il a prouvé qu’il fallait compter avec lui dans ce G.N.T, ayant déjà signé deux victoires d’étape. Présenté pieds nus pour cette rencontre, il ne devrait pas décevoir.

Conseil de jeu : 15e G/P

6 BALFOUR : Il ne faut pas le juger sur son récent échec dans un quinté à Vincennes, d’autant qu’il avait auparavant signé cinq succès consécutifs, dont plusieurs dans des événements. A racheter en confiance.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

5 BONNE COPINE : Sa récente place de 2e obtenue dans l’étape nantaise du G.N.T, en début de mois, plaide en sa faveur. Une confirmation est ici attendue.

16 COUP DROIT : Ce trotteur doté d’une bonne pointe de vitesse finale retrouve une piste plate à son entière convenance. La méfiance s’impose.

Impasses

3 ULTIMO DU DOUET : Son dernier podium a été obtenu dans une course à réclamer. Ici, face à ses cadets, sa tâche s’annonce délicate.

7 AMIRAL DU BISSON : Il vient d’effectuer une discrète course de rentrée à Argentan et restera ferré. Impasse conseillée.

17 ULTIMATE DU RIB : Ce trotteur de 10-ans a perdu de sa superbe et évoluera ferré. On écarte.

Les paris Quinté du jour

QuatrioBase : 10. Champ réduit : 6-5-16-14-12-4-8
Couplé5-6-10-16

Le chiffre du jour

80%

FLASH DE VOUEDE (707- R-1 à Rouen-Mauquenchy)

En cinq sorties publiques, ce 3-ans estimé a signé quatre succès (soit 80% de réussite) et une place de 3e. Des statistiques qu’il devrait soigner dans le Prix Maurice de Folleville.

L’info du jour

DIEGO FORTUNA (616 – R-1 à Rouen-Mauquenchy)

Il s’est imposé avec de la marge le 9 novembre à Laval. Rien ne s’oppose à une confirmation dans le Prix Jaguar, d’autant qu’il sera de nouveau déferré des postérieurs.

SAGAROI (703 – R-5 à Toulouse)

Lauréat de Listed, à l’âge de 3-ans, invaincu en deux sorties cette année, et confié aux bons soins de Florent Guy, il s’annonce difficile à devancer dans le Prix de Nexon.

Le Pro du jour

Ancien jockey, l’entraîneur Olivier Trigodet sellera trois partants mercredi à Toulouse (R-5). Rencontre.

Olivier, vous débutez la réunion avec le 3-ans FAKIR DU POUY (606). Votre avis ?

Il s’agit d’un cheval tardif. J’ai pris mon temps avec lui. Il vient de bien gagner à Agen. Il arrive progressivement à maturité et sera encore mieux l’année prochaine. Ici, c’est sa dernière course de l’exercice 2018. C’est un engagement un intéressant. Le poulain est bien. Selon, il a sa place parmi les 3-4 premiers de cette course.

On passe à OEUVRE (704).

La jument est en forme. Elle vient d’ailleurs de s’imposer à Bordeaux, une piste sur laquelle elle a toujours bien fait. Sachez également qu’elle apprécie les terrains bien souples. La distance des 2.400 mètres lui convient. Sa cavalière la connaît et a déjà fait l’arrivée avec elle. Sur le papier, le cheval entraîné par Didier Guillemin est un sérieux client mais je juge ma  protégée capable de prendre la 2e place.

Vous terminez avec AL CAPONE MONLAU (804). Que doit-on en penser ?

C’est un rejeton de Dormane, avec lui aussi des origines de tardif. Il progresse au fil de ses sorties. La dernière fois à Agen, aux dires de son jockey, la distance était un peu longue  Il revient ici sur 1.400 mètres. Cela va lui plaire, surtout à Toulouse et sur ce terrain. Le cheval est bien. A mon avis, le lot est homogène, d’autant que les poulains situés au haut de tableau doivent rendre pas mal de poids. Lui aussi et capable de conclure sur le podium.