arjel

Réunions du Mercredi 20 mai 2020 – Le Grand National du Trot reprend sa route…

La journée de ce mercredi 20 mai 2020, au Croisé-Laroche (R-1) sonne la reprise du circuit du Grand National du Trot. Après une première étape disputée à Amiens, celles de Marseille-Borély, de Lyon-Parilly et ce Toulouse, ont été annulées. C’est donc sur la piste de Marcq-en-Baroeul, en banlieue lilloise, que la caravane du G.N.T posera ses valises, mercredi. Cette rencontre a d’ailleurs réuni plusieurs trotteurs de qualités, avec la présence d’ambitieux 5-ans. Dans la sixième course du programme, le Prix de l’étrier (6e course), le 9-ans SOLCIO Z.L. est un lauréat en puissance. Lors de ses neuf dernières sorties sous la selle, ce fils de Oiseau de Feux a en effet signé huit succès et une place de 2e. De quoi incliner à la confiance. Restant sur une série de places d’honneur dans la discipline, CROSSFIRE peut compléter le couplé gagnant.

A Chartres (R-4), dans le Prix Salon Ds à Chartres (3e course), DOLLAR DU CHATELET trouve une belle occasion de renouer avec le succès. D’autant que ce cheval dur à l’effort, capable d’imprimer une bonne cadence à la course, fait face à un engagement de choix au premier échelon de départ. Un avantage non négligeable sur ce petit anneau de Chartres…

Le Quinté du jour

Les 5-ans devraient se tailler la part du lion dans cette nouvelle étape du Grand National du Trot, mercredi, au Croisé-Laroche.

Gagnants

5 FAIRPLAY D’URZY : Trotteur ménagé et estimé, ce pensionnaire de Jean-Michel Bazire reste sur une victoire dans un Gr.III, courant février, à Vincennes. Bien situé au premier échelon de départ, il constitue une base de jeu toute trouvée.

Conseil de jeu : 20e G-P

6 FLECHE DU YUCCA : Cet hiver à Vincennes, dans le Critérium Continental, cette jument de premier plat a été la dauphine de Face Time Bourbon. Elle dominait ce jour-là quatre de ses rivaux du jour, dont notre favori. Première chance.

Spéculatifs

11 FAKIR DU LORAULT : A l’instar de la précédente nommé, il a lui aussi conclu 2e derrière le champion Face Time Bourbon, début décembre, à Vincennes. Doué, il mérite crédit.

15 FRISBEE D’AM : Il reste sur deux séduisants podiums, dont celui acquis dans le Prix de Sélection (Gr.I), fin février. On garde.

Impasses

4 ALTIUS FORTIS : Ce 10-ans n’aura pas une tâche aisée, ici, face à ses cadets. Impasse conseillée.

7 AS DE GODISSON : Même constat que pour le précédent nommé. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

QuintéBase : 5. Champ réduit : 6-11-15-9-13-10-14
Couplé5-6-11-15

Le chiffre du jour

1’16 »2

FLORIANE (305 – R-1 au Croisé-Laroche)

Son unique sortie sur cette piste s’est soldée par une 2e place, le 24 février dernier, sur le tracé proposé. Elle affichait ce jour-là la réduction kilométrique d’1’16 »2, soit le meilleur chrono du peloton sur le parcours. Gare à elle dans le Prix du Printemps.

L’info du jour

SOLCIO Z.L. (604 – R-1 au Croisé-Laroche)

Il n’a plus à faire ses preuves sous la selle. D’ailleurs, il a signé huit succès et une place de 2e lors de ses neuf dernières sorties dans la discipline. Aligné pieds nus, il ne devrait pas décevoir dans le Prix de l’Etrier.

DOLLAR DU CHATELET (310 – R-4 à Chartres)

Il a collectionné les bons résultats lors du second semestre 2019. Aligné pieds nus, confié à Yoann Lebourgeois, cet adepte de la course en avant devrait les emmener très loin…

Le Pro du jour

Thomas Coulon aura deux partants, ce mercredi, l’un au Croisé-Laroche (R-1), l’autre à Chartres (R-4). Rencontre.

BANDIT (806) sera en piste en fin de réunion, au Croisé-Laroche (R-1). Que pouvez-vous nous en dire, Thomas ?

Il est à l’écurie depuis cet hiver. Il était auparavant chez Valérie Henry, en Suisse. Ma compagne Charline Berthomier-Charles s’en était occupé lorsqu’elle allait travailler des chevaux chez Franck Ouvrie. Elle est restée en contact avec Valérie Henry. Et le cheval a ainsi rejoint l’écurie. Au début, on devait le garder pour le mettre au repos l’hiver. Finalement, il est resté à l’écurie. Pour sa première sortie sous mon entraînement, ce n’était pas top, courant mars à Lisieux. Il tombe régulièrement sur des plus jeunes que lui mais il devrait prendre des allocations au cours de prochaines semaines.

Un mot également sur GULLIVER D’ELA (609), lequel sera au départ du Prix du Pmu Salut Notre-Dame à Nogent-le-Rotrou, le même jour à Chartres

IL n’a pas couru depuis le mois de février mais il a du travail, davantage que Bandit. Il avait tendance à être lymphatique, au boulot, et réveillé en course. Et, ce moment, il est motivé le matin au travail. Il est plaisant à l’exercice. La piste de Chartres ne devrait pas le contrarier. Yoann Lebourgeois sera aux commandes.  Je vais lui demander de prendre un bon départ, car mon cheval sait démarrer. Ensuite, il devrait aller devant ou attendre dans le dos du leader. Je suis assez confiant.