arjel

Réunions du Mercredi 19 décembre 2018 – ALLEGRO, dans le bon tempo

Direction le Béarn, et plus précisément l’hippodrome de Pau (R-1) pour la réunion principale de ce mercredi 19 décembre 2018. En marge du quinté Prix Georges Pastre (4e course), il conviendra de suivre avec intérêt VATAMAN (2e course), confirmé et efficace sur l’anneau palois, et ALLEGRO DES ISLES (9e course), récent 2e sur le tracé proposé.

Quant à notre pro du Jour, William Menuet, il évoque les chances de ses deux partants figurant au programme de cette même réunion paloise.

A Cagnes-sur-Mer (R-5), Yannick-Alain Briand attaque en force avec pas moins de onze trotteurs de son entraînement en piste. Il pourra notamment compter sur ERMINE D’EBANE (3e course), et sur FILLMORE (5e course), délicat mais non dénué de moyens.

Le Quinté du jour

Lauréat des deux dernières éditions du Prix Georges Pastre, événement de ce mercredi à Pau, Jonathan Plouganou pourrait bien améliorer son score dans ce handicap réservé aux 4-ans. Il sera en selle sur ECBATANE.

Gagnants

2 ECBATANE : Elle n’a jamais terminé plus loin que quatrième en neuf courses courues, a déjà gagné sur ce parcours palois, et s’est imposée dans un Gr.III, le mois dernier, sur le steeple-chase d’Auteuil. Gare à ses débuts dans les handicaps !

Conseil de jeu : 15e G/P

8 ELVIS DE BALME : Il effectue lui aussi ses premiers pas dans les handicaps après avoir signé deux succès et deux places de 2e en autant de courses courues. Obligé d’y croire !

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

6 TOUZ DAY : Sa course de rentrée après plus de neuf mois d’absence s’est soldée par une victoire, le mois dernier à Bordeaux. Une confirmation est ici attendue.

11 ECRINS : Il vient de se classer troisième sur le tracé qui nous intéresse, et ce après avoir été retardé par une grosse faute à la dernière haie. On garde.

Impasses

16 CRISTAL MONEY : Ses trois sorties de l’année ont eu pour cadre des épreuves à réclamer. Cela se complique ici pour elle.

17 ROI D’OUDALLE : Ses dernières prestations n’inclinent guère à l’optimisme. Pas facile d’y croire…

Les paris Quinté du jour

Quatrio2-8-6-11-9-3
Couplé2-6-8-11

Le chiffre du jour

71%

VATAMAN (205 – R-1 à Pau)

En sept prestations sur cette piste paloise, il a signé cinq podiums (soit 71% de réussite), dont trois succès. En outre, il vient de se classer 3e sur le tracé proposé. Une confirmation est attendue dans le Prix de Lons.

L’info du jour

ALLEGRO DES ISLES (911 – R-1 à Pau)

S’il a encore peu couru, ce 8-ans affiche néanmoins dix podiums, dont cinq succès, en 14 courses courues. En outre, il reste sur une encourageante place de 2e sur le tracé qui nous intéresse. Aussi, il s’annonce redoutable dans le Prix Jean Lamaysouette

ERMINE D’EBANE (318 – R-5 à Cagnes-sur-Mer)

Elle retrouve le parcours de son dernier succès, celui acquis courant août, en 1’15 »5, soit le meilleur chrono du peloton sur ce tracé. Alignée pieds nus, elle mérite crédit.

Le Pro du jour

William Menuet sellera deux partants, mercredi à Pau (R-1). Il nous en parle :

William, vous débutez la réunion avec la 4-ans ELYMANE (713). Que doit ont en penser ?

La pouliche va débuter sur les obstacles. Elle pouvait débuter plus tôt mais j’ai préféré attendre car elle est encore un peu tendre. Elle a besoin de s’endurcir mentalement surtout dans l’avant-course. D’ailleurs, le jour de ses débuts, en plat, à Nort-sur-Erdre, fin avril, elle a fait son canter d’essai et s’est complètement stressée. Elle passe beaucoup de temps dehors. Cela évolue dans le bon sens. Elle a d’ailleurs été compréhensive lors de son dernier exercice sérieux, à Senonnes. Il faut toujours être en mouvement avec elle. Une fois partie, elle a tendance à se détendre. Elle a du potentiel. Ici, on va s’efforcer de lui donner une bonne leçon mais, selon moi, elle a de l’avenir sur les obstacles. Je vous invite à la suivre cet hiver.

Son aîné BABY BOY (905) sera au départ du Prix Jean Mamaysouette. Votre avis ?

C’est un habitué du meeting palois. Il a gagné cette course l’an dernier. Avec un peu de chance, certes, après la dérobade de Argentier. Avec ses gains, je n’ai plus trop le choix des engagements avec lui. C’est sans doute sa dernière année de course. C’est un vrai steeple-chaser. Il reste lunatique mais il a pour lui de connaître les lieux et le parcours. Le lourd ne le dérange pas. Il faut le monter impérativement caché, mais derrière les leaders. Quand il est derrière, il se reprend et ne se livre pas. Quand il est devant, il se donne de trop et n’apprécie pas les attaques. Son jockey va donc devoir lui masquer l’effort. Le cheval apprécie davantage Pau qu’Auteuil. J’en escompte un bon classement. Il devrait ensuite courir une ou deux courses à Pau, dans des handicaps de même facture.