arjel

Réunions du Mercredi 17 avril 2019 – Les Marmion en force…

L’hippodrome de Cordemais (R-1), en Loire-Atlantique, sera le théâtre de la réunion principale de ce mercredi 17 avril 2019. En marge du quinté Prix de la Ville de Cordemais (1ere course), Jean-Paul Marmion devrait réaliser une belle journée.

L’entraîneur basé à Maupertuis, dans le Maine-et-Loire, semble en effet disposer de plusieurs bonnes chances, avec  EROICO BELLO (5e course), qui aura soif de revanche après son départ manqué, jeudi dernier au Mans, avec FLEUR DU LUPIN (6e course), laquelle vient de s’imposer avec de la marge, à Laval et avec EVEIL DU LUPIN (8e course), qui collectionne les bons résultats depuis plusieurs semaines.

Quant à notre Pro du Jour, Olivier Potier, il évoque les chances de ses quatre partants alignés sur cette même piste de Cordemais (R-1).

Le Quinté du jour

Deux 6-ans défient seize de leurs aînés dans le Prix de la Ville de Cordemais, quinté de ce mercredi. C’est d’ailleurs l’un d’entre eux, à savoir DOCTEUR D’ERABLE, qui aura notre préférence.

Gagnants

8 DOCTEUR D’ERABLE : Il reste sur une plaisante série de trois podiums consécutifs, le dernier en date ayant été acquis dans une lot de bonne facture, à Vincennes. Bien engagé au premier échelon, il mérite crédit.

Conseil de jeu : 10e G/P

11 CHARLY DE L’AUNAY : Il ne faut pas le juger sur son dernier échec à Vincennes, d’autant qu’il avait auparavant collectionné les victoires. Il trouve ici l’occasion de refaire parler de lui.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

12 CALASKA DE GUEZ : Elle vient d’afficher un chrono d’1’11 »2 à Vincennes, preuve de sa bonne condition physique. Les bémols : Son rendement de distance et ses cinq échecs en autant de sorties dans les quintés. Affaire d’impression.

5 CLARA MAZA : Elle vient de manifester un regain de condition, se classant 2e en début de mois à Caen. Une confirmation st ici attendue. D’autant qu’elle sera pieds nus.

Impasses

13 VELLA BLUE : Elle n’a plus de marge à ce niveau et n’a pas été revue depuis le mois d’octobre. Impasse conseillée.

16 AL CAPONE : Il vient d’effectuer une couse de rentrée discrète à Agen et reste ferré. Ce sera sans nous.

18 BOLERO DU LEVANT : Il effectue une course de rentrée. Cette sortie va lui servir de préparation en vue de futurs objectifs sous la selle.

Les paris Quinté du jour

Quinté8-11-12-5-6-7-1-2
Couplé5-8-11-12

Le chiffre du jour

67%

EVEIL DU LUPIN (810 – R-1 à Cordemais)

En quinze courses courues, il a signé dix podiums (soit près de 67% de réussite), dont cinq succès. Au mieux, il devrait soigner ces statistiques dans le Prix de la Ville de Couëron.

L’info du jour

FLEUR DU LUPIN (605 – R-1 à Cordemais)

Elle a gagné avec de la marge, en début de mois à Laval, signant un deuxième succès en trois prestations publiques. Une confirmation est attendue dans le Prix de la Ville de Vigneux.

QUICK BEAUTY (101 – R-1 à Auteuil)

Son unique sortie à réclamer a été couronnée de succès, fin février sur cette piste. De quoi incliner à la confiance dans le Prix The Coyote.

Le Pro du jour

Olivier Potier sera présent mercredi à Cordemais (R-1) avec quatre de ses pensionnaires. Rencontre.

Oliver, vous débutez la réunion au sulky du 3-ans GOLIATH DES APRES (205). Votre avis ?

Le cheval compte deux podiums en autant de courses courues. Pourtant, sachez qu’à l’exercice, il est « in-travaillable ». Il est très compliqué, il dérobe, fait des fautes. Bref, il n’est pas simple. En course, les deux fois, il a été plus sociable. A mon avis, ce n’est pas une grosse pointure. Mercredi, s’il confirme ce qu’il a montré en compétition, je le pense capable de terminer 3e ou 4e. Il a des origines pour vieillir. Je vais donc prendre mon temps avec lui.

On passe à son aînée DIANA D’EVEL (401)…

Elle reste ferrée ici. Elle est mieux corde à droite. Cette course va lui faire du bien en vue d’une course visée, lundi prochain, sous la selle, à Royan.

Vous aurez ensuite deux partants en fin de réunion. Que pouvez-vous nous dire ?

EGIR DES APRES (806) est fragile.Il a souffert de saignements après a course de Chartres. Il a ensuite mis du temps à revenir bien. Avant sa dernière course de Laval, il a encore connu des pépins de santé, suite à une pharyngite. Il a travaillé lundi matin mais je ne l’ai pas comme voulu. Je vais demander à son driver de bien partir et ensuite de rester calme, sans le mettre dans le rouge; Le but est que le cheval vienne bien conclure. Quant à FURY D’EVEL (802). Elle n’a pas couru depuis le mois de janvier. Elle avait eu une course dure ce jour-là à Vincennes. Elle a mis du temps à récupérer. Elle manquait de souplesse au travail. Cela fait seulement deux, trois boulots qu’elle me montre du mieux. Elle m’a bien plu lundi matin. Elle a pris de a vitesse. Je vais la courir en embuscade pour cette rentrée mais elle devrait bien finir. Une place parmi les cinq premiers est dans ses cordes. C’est sans doute ma meilleure chance de la journée…

D’autres chevaux à suivre ultérieurement ?

J’aime bien GRACE DE L’AUVILLIER, une pouliche achetée aux ventes. Elle s’est « grimpée » dedans cette semaine mais elle a des moyens. Quant à DUCCES DU POTO, il devrait faire sa rentrée à Ecommoy. Il a souffert de saignements en février. Il a été soigné. Il revient bien et à une bonne campagne estivale à réaliser.