arjel

Réunions du Mercredi 16 octobre 2019 – DANCER DU CADRAN, la preuve par neuf ?

La journée de ce mercredi 16 octobre 2019 sera marquée par la onzième étape du Grand National du Trot. Cette nouvelle manche du circuit hexagonal aura pour cadre l’hippodrome de Feurs (R-1), dans le département de la Loire. Le 6-ans DEFI DE RETZ s’y présente avec de solides ambitions, d’autant qu’il sera déferré des quatre pieds pour cet objectif. Dans la 4e course du programme, DANCER DU CADRAN devrait enregistrer une cinquième victoire consécutive, lui qui collectionne, cette année, les succès dans les compétitions réservées aux drivers amateurs. Dans la sixième épreuve de la réunion, l’estimé FOR EVER THE BEST devrait s’expliquer avec FALKO DE NOUVILLE, irréprochable depuis qu’il se produit pieds nus et avec FREE MAN, compétitif en dépit de son rendement de distance.

A Saint-Cloud (R-2), le 2-ans OCEAN ATLANTIQUE s’annonce redoutable dans le Prix Victrix (3e course). Son compagnon d’entraînement, SOUS LES NUAGES, un inédit bien né, ne surprendrait pas en formant le couplé gagnant de ce maiden.

Le Quinté du jour

DEFI DE RETZ ne s’est encore jamais produit à Feurs. Or, il s’y alignera mercredi avec la ferme intention de remporter la onzième étape du Grand National du Trot. Une ambition à la hauteur de ses moyens.

Gagnants

1 DEFI DE RETZ : Sa dernière sortie déferré des quatre pieds s’est soldée par une facile victoire dans un quinté estival, à Enghien. Il le sera ici pour cet objectif. Première chance.

Conseil de jeu : 15e G-P

11 DELFINO : Il s’est déjà imposé dans ce tournoi, s’adjugeant courant juin dans l’étape de Reims. Déferré pour cette course de rentrée, et idéalement engagé au premier échelon, il mérite crédit.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

9 ECLAT DE GLOIRE : Il reste sur une série de bons résultats, évoluera pieds nus et a déjà gagné sur ce tracé. On garde.

5 COCKTAIL DESBOIS : Depuis le début de l’année, il a franchi le poteau d’arrivée en tête à huit reprises. Déferré des quatre pieds pour ce rendez-vous, cet adepte de la course en avant peut les emmener loin.

Impasses

14 CALY LOULOU : Elle n’a pas couru depuis le mois de mars. En outre, elle reste ferrée. Impasse conseillée.

15 VIKING D’HERMES : Aux 50 mètres, sa tâche s’annonce compliquée.

16 BABY LOU MAX : Il est certes doué mais il n’a pas été revu depuis le mois de février et il restera ferré pour cette course de rentrée. On écarte.

Les paris Quinté du jour

Base : 1. Champ réduit : 11-9-5-3-2-7-10
Couplé1-5-9-11

Le chiffre du jour

62.5%

EDISON DU PUY (812 – R-1 à Feurs)

En huit prestations déferré des quatre pieds, il a enregistré cinq victoires, soit plus de 62% de réussite. Un score qu’il a les moyens d’améliorer dans le Prix du Crédit Mutuel Loire Sud.

L’info du jour

DANCER DU CADRAN (408 – R-1 à Feurs)

En huit sorties cette année à ce niveau de compétition, avec Sophie Blanchetière, il n’a pas connu la défaite. La passe de neuf est ici attendue !

OCEAN ATLANTIQUE (304 – R-2 à Saint-Cloud)

Pour ses premiers pas publics, le mois dernier sur ce tracé, il a bien conclu pour prendre une encourageante 2e place. Force est d’imaginer qu’il devrait rapidement ouvrir son palmarès.

Le Pro du jour

Rémi Mourlon aligne deux partants, mercredi à Feurs (R-1). Il nos en parle :

Rémi, vous débutez la réunion avec GAUDI TIT (207). Votre avis ?

Il a mis du temps à comprendre son métier. Il est sur la bonne voie et a pris confiance en lui, notamment au départ. Il avait tendance à partir au galop. Il s’est bien élancé lors de sa victoire du mois dernier à Feurs, où l’autostart l’avait aidé, mais également la dernière fois à Parilly (ndlr, 3e). Il a l’avantage de connaître la piste de Feurs. Il ne manque pas de tenue. Il faut juste lui masquer l’effort et préserver sa pointe de vitesse finale. Vu le lot, je lui vois une chance.

Un mot également sur ETINCELLE SUN (814).

La jument est en bonne forme. Elle vient d’ailleurs de faire l’arrivée à Parilly. Avec elle, il faut faire les 700-800 derniers mètres car elle ne sait pas aller vite sur un « bout ». Je la juge capable de prendre une place ici. Je redoute surtout EL PARDO (813) et les pensionnaires de Guillaume Huguet.