arjel

Réunions du Mercredi 15 mai 2019 – En présence des champions AUBRION DU GERS, BOLD EAGLE et FADO DU CHENE

L’hippodrome de Caen (R-1) organise, en ce mercredi 15 mai 2019 sa plus belle réunion de l’année, avec au programme, un Gr.I et deux Grs.II.

Dans le classique Saint-Léger des Trotteurs (Gr.I – 2e course), l’athlétique GALA TEJY  devrait logiquement confirmer ses deux récents succès obtenus au niveau Gr.II. Au regard des forces en présence, il aura surtout à redouter les protégés de Philippe Allaire, GOSPEL PAT et GUERILLA DE SIMM. 

Dans le Prix des Ducs de Normandie (Gr.II – 6e course), les champions AUBRION DU GERS et BOLD EAGE feront l’objet de toutes les attentions,  même s’il convient de souligner que la forme du premier nommé est davantage avérée que celle du second.

Quant au Prix Henri Ballière (Gr.II  – 7e course), il nous promet une belle explication entre FADO DU CHENE et FEELING CASH, lesquels ont notamment formé le couplé gagnant du Prix de Vincennes (Gr.I), courant décembre à Vincennes.

Le Quinté du jour

Si le top-driver suédois Bjorn Goop se déplace en priorité à Caen pour driver le champion Bold Eagle dans le prix des Duc des Normandie, il pourrait bien s’illustrer dans le prix Georges Dreux, quinté de ce mercredi à Caen. Il sera au sulky de son protégé SUPER NICE.

Gagnants

12 SUPER NICE : Il a fait l’arrivée de lots mieux composés cet hiver à Vincennes. Après une encourageante course de rentée, le mois dernier, il constitue ici un sérieux candidat à la victoire.

Conseil de jeu : 15e G/P

13 DIEGO DU GUELIER : Il a remporté le Critérium des 3-ans avant de connaître des ennuis de santé et une longue interruption de carrière. En phase ascendante, il a les moyens de jouer ici les premiers rôles.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

14 BALZAC DE SOUVIGNE : Il n’a plus à faire ses preuves dans les quintés, y comptant déjà deux succès en douze tentatives. En outre,il a déjà gagné corde à droite. On garde.

8 CHARLY DE L’AUNAY : Il a été l’une des vedettes de l’exercice 2018, collectionnant les succès. Après une course de rentrée profitable, à Cordemais, il s’aligne ici avec de solides prétentions.

Impasses

2 FABRICE DUO : Ses dernières sorties publiques n’inclinent guère à la confiance. On écarte.

9 BARAKA DE LOU : Elle est effectue une course de rentrée et est plus confirmée au trot monté. Cette sortie va lui faire du bien en vue d’un futur objectif, sous la selle.

Les paris Quinté du jour

QuintéBase : 12. Champ réduit : 13-14-8-11-15-3-5
Couplé8-12-13-14

Le chiffre du jour

60%

FADO DU CHENE (710 – R-1 à Caen)

En quinze sorties sous la selle, il a signé neuf succès (soit 60% de réussite). Et non des moindres puisqu’il a remporté les Prix d’Essai et de Vincennes, l’an dernier, ainsi que le St Léger des Trotteurs sur cet anneau normand, à pareille époque l’an dernier. Un lauréat en puissance !

L’info du jour

GALA TEJY (211 – R-1 à Caen)

Il s’est progressivement hissé au sommet de sa promotion. En attestent ses derniers succès obtenus dans les Prix Félicien Gauvreau (Gr.II), fin février, et Prix Hémine (Gr.II) plus récemment. Il vise logiquement la palme dans le Saint-Léger des Trotteurs.

AUBRION DU GERS (611 – R-1 à Caen)

C’est un crack ! Deuxième de l’édition 2017 du Prix des Ducs de Normandie, lauréat l’an dernier, le  protégé de Jean-Michel Bazire a incontestablement les moyens d’inscrire une nouvelle fois son nom au palmarès de ce Groupe II.

Le Pro du jour

EUNIS DU PATURAL (511) participera au Prix Hubert Hardy, mercredi à Caen (R-1). Son entraîneur-driver Aurélien Arnaud David nous en parle :

Aurélien, que pouvez-vous nous dire sur votre protégé ?

Il est arrivé à l’écurie l’année dernière. Ses entraîneurs précédents ont fait du bon travail car il s’agît d’un cheval bouillant. Cela dit, avec l’âge, il s’amende. J’ai bien aimé son comportement, courant décembre, où il a bien conclu pour prendre la 3e place. Il a répété début janvier en terminant une nouvelle fois sur le podium. Or, il a été disqualifié après enquête ce jour-là, un peu sévèrement à mes yeux. Il a ensuite fallu lui faire quelques soins.

Comment abordez-vous cette course ?

C’est une rentrée. Il n’a pas couru depuis le mois de février. Le cheval reste ferré. Je le drive et ne m’attache pas les services d’un « pilote ». Cette course va lui faire du bien en vue de ses futurs engagements car, selon moi, il a une bonne année de 5-ans à faire.