arjel

Réunions du Mercredi 14 juillet 2021 – Jour de Fête Nationale et Grand Prix de Paris à Longchamp…

En ce jour de Fête Nationale, jeudi 14 juillet 2021, l’hippodrome de ParisLongchamp (R-1) propose un programme de qualité. Si les quintéistes se pencheront sur un handicap rassemblant des chevaux d’âge, le Grand Prix de Paris (Gr.I- 8e course) constituera le point d’orgue sportif de cette journée. Lauréat de ce classique estival en 2010, avec Behkabad, Jean-Claude Rouget pourra cette année compter sur SAIYDABAD et sur CHESHIRE ACADEMY, lesquels avaient remporté leurs trois premières sorties publiques avant de se classer respectivement quatrième et cinquième du Prix du Jockey-Club (Gr.I), le mois dernier à Chantilly. A noter également qu’ils aborderont, l’un et l’autre, pour la première fois la distance des 2.400 mètres. Le danger pour eux pourrait venir des Britanniques HURRICANE LANE, récent vainqueur de l’Irish Derby (Gr.I), fin juin au Curragh, et ALENQUER, qui se recommande de trois succès en quatre prestations publiques, dont celui obtenu avec brio, dans un Groupe II, les King Edward Vii Stakes, le 18 juin à Ascot.

Un peu plus tôt au cours de la réunion, dans le Prix du Puits de l’Ermite (4e course), le 2-ans SCOTTISH ANTHEM trouve une belle occasion d’ouvrir son palmarès. Il lui faudra néanmoins se défaire de KHAN, deuxième en débutant, le mois dernier sur le tracé proposé, celui des 1.300 mètres, et de NO TIME TO WAIT, lequel devrait afficher des progrès sur débuts effectués sur plus court, début juin, à Chantilly.

Le Quinté du jour

Lauréat de la précédente édition du Handicap de la Fête Nationale, quinte de ce mercredi, à ParisLongchamp, WONDER BOY défendra son titre dans cette épreuve. Force est toutefois de constater qu’il n’aura pas une tâche aisée face à WE RIDE THE WORLD.

Gagnants

2 WE RIDE THE WORLD : Il compte déjà deux succès dans des quintés et vient de prouver sa bonne forme, à la Teste. Dès lors, il aura notre préférence.

Conseil de jeu : 10e G-P

3 PRINCE HAMLET : Il vient de se classer 3e d’un quinté cantilien de même facture, devançant quatre de ses rivaux du jour. Confirmation attendue.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

12 PEGASUS : Jugé sur sa place de 3e obtenu dans le quinté Prix de la Place Vendôme, où il dominait notre favori, il mérite crédit.

6 SENAROR FROST : Il n’a plus à faire ses preuves à ce niveau, comptant une victoire et cinq places en treize quintés courus. On garde.

Impasses

4 MAKZEEM : Il est absent de la compétition depuis le 15 mars. Une autre fois.

15 MINOTAUROS : Il n’a pas été revu depuis le mois de février, et son échec dans un quinté cagnois. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

Quinté2-3-12-6-11-10-5-9
Duo2-3-6-12

Le chiffre du jour

58%

FURIMIX (102 – R-2 à Dieppe)

En douze sorties dans les courses à réclamer, il s’est classé à onze reprises parmi les six premiers. Mieux encore, il a signé sept podiums. Soit plus de 58% de réussite. Un score qu’il devrait améliorer dans le Prix du Vallon de la Glaciere.

L’info du jour

SCOTTISH ANTHEM (403 – R-1 à Paris-Longchamp)

Le mois dernier, à Saint-Cloud, il a pris une plaisante 2e place, d’autant qu’il a été gêné dans la phase finale. Sa chance saute aux yeux dans le Prix du Puits de L’ermite.

HAVANIA (404 – R-2 à Dieppe)

Ses trois dernières prestations dans des courses à réclamer se sont soldées par autant de succès. Lauréat sur le tracé proposé, en début de mois, elle devrait répéter dans le Prix Garnerey.

Le Pro du jour

Michel Hanquier aura deux partants, mercredi, à Beaumont-de-Lomagne (R-4). Rencontre.

Michel, vous alignez tout d’abord HESTA MESLOISE (410). Votre avis ?

La jument n’est pas toujours simple à utiliser. Elle reste tendue, peureuse. Cela dit, elle est en forme. Elle a d’ailleurs bien gagné la dernière fois à Vichy. Elle peut aller devant comme attendre. Elle possède tenue et vitesse. Mercredi, elle doit affronter les mâles mais l’engagement est favorable. Si elle est bien détendue durant le parcours, elle a les moyens de répéter. Je ne serais pas étonné de la voir sur le podium.

Son contemporain HADOL MESLOIS (507) sera en piste dans la course suivante. Que doit-on en penser ?

Il a tendance à trop en faire et à se précipiter. Le départ autostart l’aide. Il a davantage de tenue que de vitesse. Il peut aller devant si nécessaire. Le cheval est bien au travail. A mon avis, c’est un lot à sa portée. Ne le sous-estimez pas !