arjel

Réunions du Mercredi 11 décembre 2019 – Prix Auguste François (Gr.III), à Vincennes. VERTIGE DE CHENU Versus BOSS DU MELEUC

Retour à Vincennes (R-1) pour la réunion principale de ce mercredi 11 décembre 2019. En marge du quinté Prix de Blanquefort (1ere course), le Prix Auguste François (2e course) constituera le temps fort de cette journée. Lauréat de la précédente édition de ce Gr.III disputé sous la selle, BOSS DU MELEUC a les moyens d’inscrire une nouvelle fois son nom au palmarès de cette compétition. D’autant qu’il possède, en 1’10 »5, le meilleur chrono du peloton sur le tracé proposé, celui des 2.175 mètres, Grande Piste. Il aura surtout à redouter son aîné VERTIGE DE CHENU, qui l’a dominé dans le Prix Reynolds, début novembre sur ce tracé, celui des 2.175 mètres, Grande Piste. Leur cadet CARLY, au mieux et confirmé à ce niveau, semble le plus indiqué pour les accompagner.

En fin de réunion, dans le Prix de Nalliers (8e course), GLORIA DU GERS trouve une belle occasion de renouer avec la victoire.

Quant à notre Pro du Jour, Gautier Demoulin, il nous parle de ses trois partants, à Amiens (R-4).

Le Quinté du jour

En dépit d’une position en deuxième ligne derrière l’autostart, CARESSE fait partie des choix prioritaires du Prix de Blanquefort, quinté de ce mercredi, à Vincennes.

Gagnants

14 CARESSE : Elle reste sur deux podiums, dont un acquis dans un quinté, face aux mâles, le mois dernier sur ce tracé. Notre favorite.

Conseil de jeu : 15e G-P

9 COALINGA CITY : Sa dernière sortie avec ce mode de départ lancé s’est soldée par une victoire, fin septembre au Croisé-Laroche. Elle s’aligne ici avec de solides ambitions.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

5 CLASS ACTION : La sagesse ne fait pas partie de ses principales qualités mais elle a prouvé qu’elle avait la pointure d’une course de ce genre. En dépit d’une distance un peu courte pour ses aptitudes, elle mérite crédit.

2 CRESCENDIS : Elle est en forme, se produira pieds nus, et a hérité d’un bon numéro derrière les ailes de l’autostart. On garde.

Impasses

3 AHRIMA TURGOT : Elle reste sur une série d’échecs. Pas facile d’y croire !

10 CHISTERA : Même constat que pour la précédente nommée.

11 CATHY DU VIVIER : Elle n’a pas été revue depuis le mois de juin 2018. Une autre fois.

Les paris Quinté du jour

Quatrio14-9-5-2-6-4-8
Couplé2-5-9-14

Le chiffre du jour

75%

BOSS DU MELEUC (208 – R-1 à Vincennes)

En vingt-quatre sorties à Vincennes, il a signé dix-huit podiums (soit 75% de réussite), dont dix succès. Un score qu’il devrait améliorer dans le Prix de Nalliers.

L’info du jour

GLORIA DU GERS (804 – R-1 à Vincennes)

Platonique 2e fin octobre à Vincennes, et honorable 3e le mois dernier, elle ne surprendrait pas en s’adjugeant le Prix de Nalliers.

RUNNING D’OR (204 – R-2 à Cagnes-sur-Mer)

Elle semblait en mesure de s’imposer lorsqu’elle a chuté à l’avant-dernier obstacle, le 30 novembre sur ce tracé. Mieux vaut donc la reprendre en confiance.

Le Pro du jour

Veillant à la destinée d’une dizaine de chevaux, Gautier Demoulin délèguera trois partants, mercredi à Amiens (R-4). Rencontre.

Gautier, vous alignez tout d’abord ANTI DOCTOR (614). Votre avis ?

Le cheval est en pleine forme en ce moment. Il va partout, à gauche comme à droite. Il va débuter sous la selle mais cela ne devrait pas le perturber. Cela fait un moment que j’ai envie de l’aligner dans la discipline. Il a « joggé » avec la selle sur le dos, régulièrement à la maison. J’ai d’ailleurs préféré cette course à un autre engagement, vendredi, dans un quinté à Vincennes. Selon moi, il n’y a rien qui l’empêche de réussir au monté. C’est à côté de la maison. Il n’y aura pas un long déplacement. Il aura des petits alus, très légers. Selon moi, il ne sera pas ridicule.

On passe à GANGHI TURGOT (703).

C’est un poulain limité. Il est d’ailleurs issu des courses à réclamer. J’ai essayé de le diriger vers le trot monté pour voir si cela pouvait être une vois de garage. Sans succès. Il ne s’est pas beaucoup amélioré cette année. Il ne briguera qu’une 4e-5e place. Il devrait rapidement retourner vers les réclamers.

Un mot enfin sur CHARLY MAZA (814).

Le cheval est bien. Son amateur le connaît et sait l’utiliser. Il a d’ailleurs fait l’arrivée avec lui récemment à Reims. Avant le coup, je lui voyais une bonne chance. Maintenant, on a hérité d’un mauvais numéro derrière la voiture autostart. Il faudra bénéficier d’un bon déroulement de course.