arjel

Réunions du Mardi 9 juin 2020 – C’est GENIAL…

Direction la Loire-Atlantique, et plus précisément l’hippodrome de Nantes (R-1) en ce mardi 9 juin 2020. Dans le Grand Prix des A.Q.P.S (4e course), GENIAL D’ATHOM devrait logiquement confirmer ses premiers pas victorieux, ceux enregistrés courant février sur l’hippodrome de Fontainebleau. Venant de se hisser sur le podium d’une épreuve de même facture, le mois dernier, à Vichy, FLASHER et GEPETTO se dresseront sur son chemin en compagnie de FAN DE CHABA, lui aussi au mieux comme en témoigne sa récente victoire obtenue sur la piste de Craon.

Quant à David Thomain, il sera l’un des hommes à suivre. A Amiens (R-2), tout d’abord, dans la matinée, avec HAMBLETONIAN, candidat au succès dans le Groupe A du Prix de la Communication Digitale (1ere course), et avec FOU DE QUESNY (5e course), efficace au trot monté, puis à La Capelle (R-4), ensuite, où il dispose de bonnes cartes à jouer avec FOUGUE DU DOLLAR (1ere course), GAIA JIEL (2e course), l’un et l’autre à racheter, et HIATUS (6e course), irréprochable depuis ses débuts. Le dernier nommé devra toutefois redouter le prometteur et toujours invaincu HERIK D’HERIPRE, séduisant lauréat de ses deux premières prestations publiques.

Le Quinté du jour

Le Grand Prix Synergie, quinté de ce mardi, à Nantes, a réuni quatorze candidats. Confirmé dans les tournois de ce genre, MOONWALK STEP s’y présente avec une bonne carte à jouer.

Gagnants

2 MOONWALK STEP : Ses trois derniers parcours se sont soldés par autant de podiums dans des handicaps-quintés. Une confirmation est ici attendue. D’autant qu’il a déjà gagné à Nantes.

Conseil de jeu : 10e P

5 VASY SAKHEE : A l’instar de notre favori, elle a des références à faire valoir en semblable société, affichant un succès et sept places en 19 quintés courus. De quoi lui valoir de logiques supporters.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

3 ANGELO DREAM : Il s’est adjugé un quinté, sur une distance de même facture, fin septembre à Craon. D’autre part, il compte déjà deux victoires à Nantes. La méfiance s’impose…

4 VALEYA : Avec seulement quatre courses au compteur, elle est la moins expérimentée du peloton. En outre, elle débute dans les handicaps et sur la distance. Cela dit, le sérieux de son entraînement incline à la méfiance.

Impasses

11 SIMANO : Il n’a pas de marge de manoeuvre à ce niveau. En outre, en quatre sorties dans les quintés, il n’a jamais conclu parmi les six premiers. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

Quinté2-5-3-4-7-13-14-10
Couplé2-3-4-5

Le chiffre du jour

80%

FOU DU QUESNY (514 – R-2 à Amiens)

En cinq sorties sous la selle, il n’a jamais conclu lus loin que 4e, comptant même quatre podiums (soit 80% de réussite), dont une récente victoire, à Meslay-du-Maine. De nouveau pieds nus, il devrait améliorer ses statistiques dans la discipline.

L’info du jour

GENIAL D’ATHOM (405 – R-1 à Nantes)

Il n’a pas manqué ses débuts en compétition, s’imposant avec la manière, le 18 février à Fontainebleau. Même s’il n’a pas été revu depuis cette date, il ne surprendrait pas en s’adjugeant le Grand Prix des A.Q.P.S.

HERIK D’HERIPRE (607 – R-4 à La Capelle)

Ses deux première sorties publiques se sont soldées par autant de séduisantes victoires. La passe de trois est envisagée dans le Prix Siri.

Le Pro du jour

Loïc Edon sellera trois partants, mardi à Nantes (R-1). Rencontre.

Loïc, vous débutez la réunion avec le 2-ans THESSALONIQUE (101). Votre avis ?

C’est un poulain assez grand, pas très épais. Contrairement à ce qu’indiquent ses origines, il est précoce. Il ne faut pas le juger sur ses débuts à Durtal. J’ai l’habitude d’aller travailler mes 2-ans chez Joël Boisnard, avant de les débuter. Or, avec les mesures sanitaires, je n’ai pas été en mesure de me rendre sur sa piste de travail. Le poulain a donc eu besoin de voir les « couleurs », s’est retrouvé perdu avec les autres chevaux. Il va s’améliorer. Sans dire qu’il va gagner, je pense qu’il va courir en progrès.

On passe à SARON (309).

Il m’a beaucoup déçu pour sa rentrée, récemment à Châteaubriant. Il ne soufflait pas du tout après la course. Pour tout vous avouer, je le pensais capable de faire l’arrivée. J’ai donc décidé le lui mettre les oeillères, ici, pour la première fois. C’était cela ou la castration. Sachez qu’il est très plaisant le matin. Je suis un peu dans le flou avec lui mais, vu ce qu’il montre à l’exercice,  il ne me surprendrait pas en disputant les premières places ici, d’autant qu’il se retrouve bien situé au poids.

Un mot enfin sur ANGELO DREAM (503)…

Il n’a cessé de nous apporter ses satisfactions. On l’a acheté 900 euros. Au début, il était ordinaire et pas non plus des plus séduisants visuellement. Mais, il a constamment progressé. Je lui avais tracé un programme de printemps, pour courir un quinté à Fontainebleau, et un autre à Saint-Cloud. Or, avec le confinement, j’ai revu ma copie. Mon protégé a toutefois continué à travailler régulièrement. Le cheval a donc fait sa rentrée le mois dernier, au Lion d’Angers. J’avais opté pour cette course afin de lui éviter un autre engagement, une semaine plus tôt, à Chantilly, où le terrain était trop léger pour lui ce jour-là. Il n’a pas démérité ce jour-là mais il ne lui était pas facile de revenir de l’arrière. Julien Guillochon était satisfait de la course du cheval. Cette course lui a fait du bien. D’ailleurs, il lui faut toujours un ou deux parcours avant de recouvrer ses meilleures sensations. A mon avis, le cheval est proche désormais de son top-niveau. Il a des moyens. Il l’a prouvé  l’an dernier en s’adjugeant notamment un quinté à Craon. Il retrouve une distance à sa convenance. En outre, il est efficace sur la piste de Nantes. Mardi, je lui vois une bonne chance. A noter que ses chances augmenteraient s’il venait à pleuvoir. Il apprécie en effet les pistes bien souples. Il ne faudrait pas que ce soit de la « route ».