arjel

Réunions du Mardi 9 avril 2019 – A MI MANERA possède les bonnes manières…

L’hippodrome du Putois, à Compiègne (R-1) accueille la réunion principale de ce mardi 9 avril 2019. Outre le quinté Prix de la Rochelle, cette journée consacrée à l’obstacle sera l’occasion de revoir en piste la douée A MI MANERA. Irréprochable sur cette piste, affichant huit podiums en autant de sorties sur cet anneau,  et lauréate du Steeple-Chase de Compiègne (Gr.II), en fin d’année dernière, la pensionnaire de François Nicolle ne surprendrait pas en s’illustrant d’entrée de jeu dans le Prix du Mont-Dore (2e course).

Un peu plus d’un heure plus tard, LINESTAR devrait confirmer ses encourageants débuts enregistrés sur cet hippodrome de Compiègne, le mois dernier. Elle trouve en effet une belle occasion d’ouvrir son palmarès dans le Prix du Finistère (4e course), même si la débutante KOZADAME, née pour réussir sur les obstacles, sera intéressante à juger. De son côté, le 9-ans AMAZING COMEDY retrouve le cross-country de Compiègne avec de solides ambitions, quatre semaines après une sortie infructueuse outre-Manche.

Quant à notre Pro du Jour, le jockey Alexis Poirier, il évoque ses deux montes du jour.

Le Quinté du jour

Les juments EDALKA DE KERSER et DEFI MAJEUR effectueront leurs premiers pas dans les handicaps, mardi à Compiègne. Au regard de leurs références, elles ne surprendraient pas en s’illustrant dans le quinté Prix de la Rochelle.

Gagnants

3 DEFI MAJEUR : Elle n’a jamais terminé plus loin que 3e lors de ses six dernières sorties, et reste sur un succès sur le steeple-chase de Fontainebleau. Gare à ses premiers pas dans les handicaps. Notre favorite.

Conseil de jeu : 10e G/P

2 EDALKA DE KERSER : Elle a couru à onze reprises sur le steeple-chase. Résultat : Quatre succès et trois places de deuxième. Autant de résultats qui inclinent à la plus grande méfiance.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

15 SURDOUE DE BALLON : Pour sa course de rentrée, il s’est facilement adjugé un handicap sur le tracé proposé, dominant notamment deux de ses adversaires du jour. Une confirmation est ici attendue.

11 AL ROC : Il ne faut pas le condamner sur sa course de rentrée infructueuse, d’autant que sa dernière sortie sur le parcours qui nous intéresse a été couronnée de succès, à pareille époque l’an dernier. La méfiance s’impose.

Impasses

9 DOURDOUR : Il n’a pas été revu depuis le 27 novembre, date d’une chute enregistrée dans un handicap, à Fontainebleau. Pour plus tard.

13 GUYONNE : Elle n’a pas de marge dans les tournois de ce genre. Pas facile d’y croire !

Les paris Quinté du jour

Quinté3-2-15-11-12-4-10-1
Couplé2-3-11-15

Le chiffre du jour

87%

A MI MANERA (203 – R-1 à Compiègne)

En quinze sorties publiques, elle a signé treize podiums, soit près de 87% de réussite. En outre, elle n’a jamais terminé plus loin que 3en en huit sorties à Compiègne. Une confirmation est attendue dans le Prix du Mont-Dore.

L’info du jour

LINESTAR (402 – R-1 à Compiègne)

Sagement pilotée le jour de ses débuts, le 13 mars sur ce tracé, cette pouliche de 3-ans a toutefois tracé une plaisante fin de course pour se classer 4e. A l’évidence perfectible, elle peut trouver son jour dans le Prix du Finistère.

FLAYA KALOUMA (109 – R-4 à Vincennes)

Récente 3e sur ce tracé, alignée pieds nus et à créditer du meilleur chrono (1’13’’7) du peloton sur ce parcours, elle s’annonce redoutable dans le Prix Dorophéa.

Le Pro du jour

Après avoir travaillé au sein de l’écurie de Guy Cherel, Alexis Poirier a rejoint l’équipe d’Alain Couétil il y a trois ans et demi. C’est d’ailleurs pour ce dernier qu’il se mettra en selle à deux reprises, mardi sur l’hippodrome de Compiègne (R-1). Rencontre.

Alexis, vous débutez la réunion avec BOY ROYAL (205). Votre avis ?

C’est un bon cheval. Il n’a pas tardé à trouver ses marques sur les obstacles. Il a d’ailleurs signé deux victoires l’an dernier avant de participer au Prix Renaud du Vivier (Gr.I). Et, la dernière fois, à Auteuil, dans un handicap, il devait porter pas mal de poids. Cela dit, il a fini correctement après après attendu. Mardi, il affronte ses aînés. Ce n’est jamais aisé. En outre, il y a de bons chevaux dans la course. Néanmoins, le cheval est en belle condition. Une place est dans ses cordes.

On passe au 4-ans FELLOW MAG (605)…

C’est un cheval assez tendre. Il a besoin de s’endurcir. Il est encore en phase d’apprentissage. Il faut lui apprendre à courir. Cela dit, il a de la qualité. Il a d’ailleurs bien gagné courant février à Angers. Ce jour-là, je me suis efforcé de lui donner un parcours-école. C’est dans cette optique qu’il a été monté, le mois dernier à Auteuil. J’ai bien aimé sa fin de course ce jour-là, d’autant qu’il a perdu du terrain sur une faute à l’avant-dernier obstacle. Il est en progrès. Il doit avoir une bonne chance à défendre dans ce lot.  Par ailleurs, si la course est rythmée, ce sera un plus pour lui. A noter que le terrain lourd ne le dérange pas.