arjel

Réunions du Mardi 30 avril 2019 – ALLEZ HENRI, c’est journée DISCO !

L’hippodrome de Saint-Galmier (-1) sera la théâtre du quinté de ce mardi 30 avril 2019. Au cours de cette réunion disputée dans le Centre-Est, en fin de programme, DISCO D’OCCAGNES (8e course) devrait se mettre en évidence. N’ayant pas connu la défaite lors de ses trois dernières prestations déferré des quatre pieds, et ce sur des anneaux corde à droite, ce pensionnaire de Pierre-Emmanuel Mary présente en effet de belle garanties. Il devrait s’expliquer avec sa contemporaine DOUCEUR EXTREME, à ne pas condamner sur sa récente disqualification à Vincennes, et les compagnons d’entraînement DENICHEUR DU VIF, toujours présenté à bon escient, et DIZA DU COURTILLE, en phase ascendante.

A Chantilly (R-2), les « vieux » ALLEZ HENRI, 8-ans, efficace sur le sable et lauréat de son unique sortie à réclamer, ADMIRE FUJI, 9-ans, récent gagnant à ce niveau et sur cette piste, et SQUAMISH, 9-ans, qui compte trois podiums en autant de prestations en pareille société, devraient damer le pion à leurs cadets dans le Prix Alex Carter (2e course).

Le Quinté du jour

La solution semble se situer au premier échelon dans le Prix Saint-Etienne Métropole, quinté de ce mardi, à Saint-Galmier. CHAUD DEVANT et DEFI DE NAY y présentent en effet de bonnes garanties.

Gagnants

11 CHAUD DEVANT : Il compte deux podiums en autant de sorties cette année, et son aptitude aux tracés corde à droite est avérée. Bien engagée et aligné pieds nus, il aura notre préférence.

Conseil de jeu : 15e G/P

2 DEFI DE NAY : Ses derniers parcours plaident en sa faveur. Après une faute au départ, il a d’ailleurs bien conclu en dernier lieu sur la piste de Cavaillon. Ici, il dispose d’une bonne chance.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

8 CHIVA JULRY : La régularité ne fait pas partie de ses principales qualités mais elle a prouvé qu’elle avait la pointure d’une épreuve de cet acabit. En attestent ses tentatives enregistrées au niveau quinté, cet hiver à Vincennes. On garde.

6 BOSSEUSE RUSH : Elle compte déjà douze succès en 54 courses courues, le dernier en date ayant été obtenue, récemment, le 15 avril, sur la piste corde à droite de Cavaillon. Une confirmation est ici attendue.

Impasses

4 VIF DU BOIS JARRET : Il reste ferré. Cette course va lui faire du bien en vue d’un futur objectif, sous la selle, courant mai à Marseille-Borély.

12 VAINQUEUR HIGHLAND : Il effectue une course de rentrée et reste ferré. Impasse conseillée.

Les paris Quinté du jour

Quatrio11-2-8-6-7-3-14
CoupléG-P 2-8-11

Le chiffre du jour

1’11 »4

FERRETERIA (208 – R-4 à Vincennes)

En quatorze sorties sous la selle, elle a signé onze podiums, dont sept succès. En outre, elle vient de signer -a l’attelé- un chrono d’1’11 »4 sur le tracé proposé, celui des 2.175 mètres. Gare à elle dans le Prix René Palyart.

L’info du jour

DISCO D’OCCAGNES (808 – R-1 à Saint-Galmier)

Ses trois dernières sorties déferré des quatre pieds ont été couronnés de succès. Après une sortie récente à Ecommoy, pour préparer cet objectif, il s’annonce redoutable.

ALLEZ HENRI (201 – R-2 à Chantilly)

Ce quintuple vainqueur de quintés apprécie le sable et son unique sortie à réclamer s’est soldée par une victoire, le mois dernier, sur ce sable cantilien. De quoi incliner à la confiance dans le Prix Alex Carter.

Le Pro du jour

Olivier Potier se rendra mardi à Vincennes (R-4) pour driver sa pensionnaire FURY D’EVEL (113). Voici ses impressions :

Olivier, que pouvez-vous nous dire sur les dernières sorties de FURY D’EVEL ?

Elle avait hérité de la victoire de sa course du 12 novembre à Nantes, le lauréat ayant été distancé. Ensuite, elle a eu un parcours exécrable, en début d’année à Vincennes (ndlr, le 13 janvier). Et, la dernière fois à Cordemais, elle  s’est montrée courageuse mais elle devait affronter les mâles.

Quels sont ses principaux atouts ?

Elle n’est pas grande mais elle a bien évolué physiquement. En outre, elle a un excellent mental. Elle va sur toutes les distances, corde à gauche comme à droite. Elle a prouvé qu’elle pouvait remporter sa course à Vincennes. D’ailleurs,  courant septembre (ndlr, le 14/9), elle aurait gagné si elle avait trouvé le passage pour finir. Je la juge capable d’être dans le coup.