arjel

Réunions du Mardi 3 décembre 2019 – FIDELE au poste !

Les pensionnaires de Jean-Michel Bazire marchent sur l’eau depuis le lancement du meeting d’hiver de Vincennes (R-1). Une tendance qui devrait se confirmer en ce mardi 3 décembre 2019. Le professionnel sarthois pourra notamment compter sur DRUSS DE GUEZ, qui trouve une belle occasion de refaire parler de lui dans le Prix des Pyrénées (1ere course).

Un peu plus de trente minutes plus tard, dans le Prix de Quincy-sous-Senart (2e course), l’entraîneur sarthois semble bien représenté avec le prometteur et préservé GITAN DE GUEZ, qui débute dans le temple du trot après une victoire aisée, courant septembre à Pornichet-la Baule. Il devrait s’expliquer avec GREAT DANCER, invaincu en trois courses courues, avec GOLD GEDE et GRIGRI BOY, classés dans cet ordre, le mois dernier sur plus court, sans oublier GEGE BAROQUE, à racheter.

Dans le Prix de Laon (5e course), Jean-Michel Bazire devrait soigner ses statistiques avec le 4-ans FIDELE ROYAL, lequel vient de prouver sa forme et sa qualité en se classant 2e sur le tracé proposé, celui des 2.100 mètres, départ lancé.

Le Quinté du jour

Les 6-ans semblent en mesure de se tailler la part du lion dans le Prix des Pyrénées, quinté de ce mardi, à Vincennes. Restant sur une probante victoire, DREAMER BOY peut confirmer dans ce lot.

Gagnants

13 DREAMER BOY : Il s’est imposé avec la manière, récemment sur la petite piste. En outre, il a déjà gagné sur la Grande Piste. De nouveau pieds nus, il fait partie des choix prioritaires de la course.

Conseil de jeu : 15e P

15 DEXTER DES BAUX : Il a été réservé pour ce meeting d’hiver. Présenté pieds nus pour cet engagement favorable aux gains, il dispose d’une belle chance théorique.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

11 DRUSS DE GUEZ : Il avait signé trois succès consécutifs, cet été. Fautif en début de parcours, récemment en pareille société, il trouve ici une belle occasion de refaire parler de lui.

8 DUC DU GOUTIER : Il sera ici déferré contrairement à ses deux derniers parcours. En outre, son unique sortie à Vincennes s’est soldée par une victoire, fin juin, de surcroît sur ce tracé. La méfiance s’impose.

Impasses

12 CHARME CREOLE : Il a été tenu écarté de la compétition de février à novembre. Il reste ici ferré, comme lors de ses deux récents parcours. Pour une autre fois !

16 COOPER DE GUEZ : Il s’est surtout illustré dans les courses à réclamers durant les derniers mois. Pas facile d’y croire

Les paris Quinté du jour

Quinté13-15-11-8-10-2-1-3
Couplé8-11-13-15

Le chiffre du jour

3

LOR BLANC (104 – R-4 à Marseille-Vivaux)

Il s’est produit à trois reprises sur la P.S.F de Marseille-Vivaux. Résultat : Trois succès. Il semble en mesure d’améliorer ce score dans le Prix Marius de Andreis.

L’info du jour

FIDELE ROYAL (505 – R-1 à Vincennes)

Pour sa première sortie déferré des quatre pieds, le 14 novembre, il a pris une plaisante place de 2e, et ce sur le tracé proposé, celui des 2.100 mètres. De nouveau pieds nus, et bien situé derrière la voiture, il ne devrait pas être loin de la vérité dans le Prix de Laon.

MONT PLAZA (601 – R-4 à Marseille-Vivaux)

Il compte dix podiums en vingt courses courues, et reste sur un succès, le 25 octobre, sur le tracé proposé, celui des 1.500m P.S.F. Pour son premier essai dans une course à réclamer, il peut s’adjuger le Prix de Trufaldin.

Le Pro du jour

DOMINGO D’ELA (102) sera au départ du Prix des Pyrénées, mardi à Vincennes. Son entraîneur-driver Jean-Philippe Borodajko nous en parle :

Force est de constater que votre protégé est en excellente condition physique, Jean-Philippe ?

En effet. Le cheval est au mieux. Il reste d’ailleurs sur une victoire, récemment au Croisé-Laroche. Ce jour-là, il devait composer avec un numéro en 2e ligne derrière l’autostart, mais cela ne me dérangeait pas car il reste assez compliqué en partant. J’étais assez optimiste. Il a répondu à mes attentes.

Lui trouvez-vous des défauts ?

Oui. Il faut notamment composer avec ses ennuis de santé. Il a des problèmes de tendons. Et, comme je vous le disais, le départ reste son talon d’Achille.

Qu’en attendez-vous, mardi ?

Un bon résultat. Le cheval a des moyens. Il est resté bien. A mon avis, il a encore de l’argent à prendre. A terme, il n’est pas impossible qu’il retourne sous la selle.