arjel

Réunions du Mardi 28 juillet 2020 – DARKNESS, en pleine lumière

Si la réunion principale de ce mardi 28 juillet 2020 s’offre aux galopeurs, sur l’hippodrome de Clairefontaine-Deauville (R-1), les trotteurs seront à pied d’oeuvre sur les pistes de La Capelle (R-3), de Pornichet-La Baule (R-4) et de Cabourg (R-5).

A Clairefontaine-Deauville (R-1), dans le Prix Prince Mab (2e course), le 2-ans DARKNESS est un lauréat en puissance. Facile lauréat fin juin à Saint-Cloud, ce pensionnaire de Jean-Claude Rouget semble en effet en mesure de faire aussi bien ici, d’autant qu’il retrouve la distance de cette dernière victoire. BALLADE SONG et VENTS CONTRAIRES, dont la dernière prestation publique a également été couronnée de succès, semblent les plus indiqués pour lui apporter la contestation.

A Cabourg (R-5), dans le Prix des Lupins (2e course), GHISONI devrait combler une nouvelle partie de son évident retard de gains. Lauréat de ses quatre dernières sorties publiques, et invaincu corde à droite, ce 4-ans entraîné et drivé par Sébastien Guarato s’annonce en effet redoutable, d’autant qu’il fait face à un engagement favorable au plafond des gains, et qu’il a hérité d’un bon numéro derrière les ailes de l’autostart. Sage, GET LUCKY JIEL semble également capable de conclure sur le podium de cette épreuve. En fin de réunion, dans le Prix des Oiseaux du Paradis (9e course), DEAUVILLAISE devrait soigner ses statistiques sur cet anneau normand. Son aîné BIJOU D’AURE, qui vient de conclure dans son sillage, le 14 juillet sur le tracé proposé, tentera de l’inquiéter davantage.

Le Quinté du jour

Ayant en commun de rester sur une victoire dans un quinté, SOUVERAINE ELUSIVE, BELLARIVA et DEACON semblent en mesure de confirmer dans le Prix de la Côte Fleurie, événement de ce mardi, à Clairefontaine-Deauville.

Gagnants

1 SOUVERAINE ELUSIVE : Elle a remporté quatre de ses cinq dernières sorties publiques, dont un quinté courant mai à Lyon-Parilly. Ses limites actuelles sont difficiles à cerner. Elle peut aller vite que le handicapeur.

Conseil de jeu : 10e G-P

5 BELLARIVA : Elle s’est adjugée un quinté, le mois dernier à Compiègne. En dépit d’un poids revu à la hausse, elle peut confirmer.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

6 DEACON : Le 7 juillet sur cette piste, il remportait un quinté, dominant cinq de ses rivaux du jour. Certes, il a été depuis remonté de sept livres sur l’échelle du handicapeur, mais il peut conserver une place.

3 SAVOIR AIMER : A pareille époque l’an dernier, sur ce tracé, il fournissait le vainqueur d’un quinté. Dès lors, la méfiance s’impose.

Impasses

13 HIMOLA : Son dernier podium a été enregistré dans une course à réclamer. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

Quinté1-5-6-3-10-2-9-11
Couplé1-3-5-6

Le chiffre du jour

1’13 »1

DEAUVILLAISE (907 – R-5 à Cabourg)

En huit sorties sur cette piste, elle a conclu à six reprises parmi les cinq premiers, comptant même quatre podiums. En outre, elle possède en 1’13 »1 le meilleur chrono ud peloton sur ce tracé. Première chance.

L’info du jour

DARKNESS (201 – R-1 à Clairefontaine-Deauville)

Il s’est imposé avec de la marge, fin juin à Saint-Cloud. Une confirmation est logiquement attendue dans le Prix Prince Mab.

GHISONI (202 – R-5 à Cabourg)

Il compte quatre succès et une place de 2e en six courses disputées. D’autre part, il n’a jamais été battu corde à droite. Présenté déferré des quatre pieds pour la première fois, il ne devrait pas être loin de la vérité dans le Prix des Lupins.

Le Pro du jour

Jo Corbanie aura deux partants, mardi à La Capelle (R-3). Rencontre.

Jo, vous débutez la réunion avec HISTORIA ROSA (210). Votre avis ?

C’est une bonne pouliche. Elle a bien gagné début juin à Rouen-Mauquenchy. Ensuite, elle a rapidement fait la faute à Vincennes avant de bien suivre en retrait. Et, la dernière fois, elle a été gênée pour finir. Ce jour-là, elle s’est retrouvée « prise en sandwich » alors qu’elle revenait disputer la victoire. C’est dommage. Sachez qu’elle a travaillé récemment en Belgique. Elle me donne satisfaction à l’exercice. Elle possède beaucoup de vitesse. Je vais donc demander à son driver de lui masquer l’effort car la pouliche sait aller vite sur un « bout », pour finir. Elle ne sera pas toujours malheureuse. Elle mérite d’être rachetée.

Vous alignez ensuite HOTEL MYSTIC (302). Que doit-ont en penser ?

C’est le propre frère de Village Mystic. Je l’estime. Pour tout vous avouer, c’est le meilleur 3-ans de l’écurie. Il s’était accroché le jour de ses débuts, fin octobre au Croisé-Laroche. Ensuite, à Cabourg, il était un peu fou. En revanche, pour sa course de rentrée, à Agen, il a très bien gagné. Il partait en seconde ligne derrière l’autostart. Cela l’a aidé. Son driver a assuré le départ puis il est venu en tête de course. Le cheval s’est imposé facilement ce jour-là. Et, la dernière fois, au Croisé-laroche, cela ne s’est pas déroulé comme souhaité. Pour information, il a couru pour la première fois fois sans enrênement. Cette course est à oublier. Le cheval est resté très bien. Au travail, il fait le kilomètre en 1’12’’, sans problème. Je trouve qu’il est devenu plus calme mais sachez toutefois qu’il reste un peu compliqué au départ élastiques. Il faudra donc rester vigilant au départ. Il reste en effet ambleur au moment de la volte mais s’il s’élance au trot, il est capable de jouer les premiers rôles car, selon moi, il est déclassé. A noter également qu’il est -dans l’immédiat- plus à l’aise corde à droite.