arjel

Réunions du Mardi 26 février 2019 – L’hippodrome d’Auteuil rouvre ses portes !

La réunion de ce mardi 26 février 2019 marque la réouverture de l’hippodrome d’Auteuil (R-1). Outre le Prix Beugnot (1ere course), retenu pour le quinté et ses dérivés, l’irréprochable et estimé MATFOG sera revu avec un réel intérêt dans le Prix de Varaville (2e course). Quant à l’entraîneur Emmanuel Clayeux, il semble bien représenté dans le Prix Rivoli (3e course), steeple-chase pour A.Q.P.S dans lequel il pourra compter sur EMIRAT, qui n’a pas manqué ses premiers pas dans la discipline, et sur ENJEU D’ARTHEL, lequel compte déjà trois succès en seulement cinq courses disputées.

Le 7-ans CARRIACOU sera de son côté l’attraction du Prix Tofano (5e course). Troisième de l’édition 2017 du Grand Steeple-Chase de Paris, ce pensionnaire d‘Isabelle Pacault retrouve les gros obstacles d’Auteuil avec de solides ambitions, d’autant qu’il vient de faire le plein de confiance sur les haies paloises, cet hiver. DALKO MORIVIERE, qui s’est frotté aux meilleurs de sa promotion, à l’âge de 4-ans, et BUCK’S BANK, toujours ingambe à 11-ans, semblent les plus indiqués pour compléter le podium.

A Pont-Château (R-2), il convient de s’attarder sur les candidatures de trotteurs invaincus, à savoir GANILLA et GOUT BAROQUE dans l’épreuve d’ouverture, le Prix Tom Kazak (1ere course), et leur aîné FAKIR LUPIN dans le Prix Maurice Sambon (3e course).

Le Quinté du jour

Seize hurdle-racers figurent sur la grille de départ du Prix Beugnot, quinté de ce mardi, sur l’hippodrome d’Auteuil. Confirmé dans les tournois de ce genre (il va prendre part à son 21e événement), CI BLUE s’y présente avec de légitimes prétentions.

Gagnants

12 CI BLUE : Il compte un succès et neuf places en vingt quintés courus, preuve de son efficacité à ce niveau de compétition. Fort de son expérience en pareille compagnie, sa chance est réelle.

Conseil de jeu : 15e P

11 DANSILI PRINCE : Il vient de fournir le vainqueur du quinté Prix René Cramail, le mois dernier, à Pau, aux dépens de deux de ses rivaux du jour. Une confirmation est ici attendue en dépit de la surcharge encourue.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

6 NORMANDY INVASION : Sa 3e place obtenue dans le Grande Course de Haies de Cagnes (Listed Race), cet hiver à Cagnes-sur-Mer, plaide en sa faveur. Attention à ses débuts à Auteuil…

3 ACHOUR : Il a remporté – de bout en bout – le Grand Prix de la Ville de Nice – Bernard Secly (Gr.III), sur le steeple, début janvier à Cagnes-sur-Mer. Aussi, il convient de le surveiller de près pour son retour sur les haies.

Impasses

13 DJAGBLE : Il est plus confirmé sur le steeple-chase et n’a pas été revu depuis le mois de novembre. Pas facile d’y croire !

15 DAUTEUIL PRECIEUX : Il ne manque pas de moyens mais il effectue une course de rentrée et s’aligne au départ de son premier quinté. Chance secondaire.

Les paris Quinté du jour

Quinté12-11-6-3-10-1-2-9
Couplé3-6-11-12

Le chiffre du jour

100%

MEETING LIFE (603 – R-1 à Auteuil)

Ce 4-ans s’est produit à cinq reprises dans les courses à réclamer. Résultat : Cinq podiums (soit 100% de réussite), dont deux succès. Même s’il débute à Auteuil, sa chance saute aux yeux dans le Prix Oiseleur.

L’info du jour

MATFOG (201 – R-1 à Auteuil)

Après avoir signé un succès et une place de 2e en plat, il a enregistré des classements identiques sur les obstacles, n’ayant trouvé que le doué Pic d’Orhy pour le dominer début septembre, le jour de ses débuts à Auteuil. A l’évidence doué, il peut effectuer un retour victorieux dans le Prix Varaville.

FAKIR DU LUPIN (307 – R-2 à Pont-Château)

Il n’a pas connu la défaite en deux sorties publiques, et s’est imposé avec la manière le mois dernier à Nantes. Une confirmation est attendue dans le Prix Sambron, d’autant qu’il sera déferré des postérieurs pour la première fois de sa carrière.

Le Pro du jour

EARLY SOMOLLI (511) sera au départ du Prix de Savenay, mardi à Pont-Château (R-2). Son entraîneur Jérôme Compas nous en parle :

Jérôme, que pouvez-vous nous dire sur EARLY SOMOLLI ?

Le cheval a de la qualité mais il est spécial à entraîner. Dans son tempérament, c’est un pur-sang. Cela dit, il se prépare vite à la maison. D’ailleurs, il s’est classé 3e pour sa rentrée, fin novembre à Rouen-Mauquenchy. Ensuite, à Vincennes, il a eu un mauvais scenario de course. Il faut impérativement le « planquer » et Matthieu s’est retrouvé en épaisseur, dans la descente. Avec un meilleur parcours, il aurait terminé 3e. Sachez que le cheval est en belle condition. Il a d’ailleurs bien fini pour se classer 2e, récemment à Laval. C’est un bon engagement pour lui. J’ai repéré un ou deux rivaux sérieux mais je pars confiant. S’il peut bénéficier d’un bon déroulement de course, il a les moyens de lutter pour les premières places. Ensuite, au printemps, il pourrait être orienté sur les pistes en herbe.