arjel

Réunions du Mardi 22 septembre 2020 – L’AUTONOMIE est de retour aux affaires

Trois des huit épreuves inscrites au programme de ce mardi 22 septembre, à Auteuil (R-1), sont estampillées Gr.III. Dans le Prix Robert Lejeune (4e course), MAGNETO briguera une quatrième victoire consécutive sur les haies. Pour y parvenir, il lui faudra se défaire de BALADIN DE MESC et THELENE, affichés, dans cet ordre, au deux premières places du Prix des Platanes (Listed-race), mais également de RAFFLES FACE, nouveau venu ambitieux en pareille société.

Dans le Prix de Compiègne (6e course), la championne L’AUTONOMIE effectuera une course de rentrée attendue. Même si elle n’a pas été revue en compétition depuis le 7 juin,la pensionnaire de François Nicolle a sans conteste les moyens de signer la onzième victoire de sa carrière, une huitième consécutive, elle qui n’a plus connu la défaite depuis le mois de juin 2019. Les chevronnés GALOP MARIN, qui n’est autre que le double tenant du titre, PORTO POLLO et PAUL’S SAGA, respectivement classée 1er et 4e du Prix La Barka, cet été, compétition dans laquelle ils devançaient notamment le précédent cité, tenteront de l’accompagner le plus longtemps possible.

A Vincennes (R-4), dans le Prix Aldebaran (7e course), un match est attendu entre les 2-ans IDEAL LIGNERIES et INOUI DANICA. Ces deux poulains de qualité auront une ambition commune, celle de décrocher une troisième victoire en autant de courses courues.

Le Quinté du jour

Le Prix Calabrais, quinté de ce mardi, à Auteuil, s’offre uniquement aux juments. Affichées 3e et 4e d’un quinté de même facture, fin mai, à Clairefontaine, HEAVEN’S NIGHT et ALNA TOP méritent crédit.

Gagnants

8 HEAVEN’S NIGHT : Ses trois dernières sorties se sont soldées par autant de places de 3e en semblable société. De quoi incliner à la confiance.

Conseil de jeu : 15e P

9 ALNA TOP : Elle va prendre part à son 10e quinté, y comptant déjà trois places. Confirmée à Auteuil, elle mérite crédit.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

3 GREAT ESCAPE : Elle compte un succès et trois places de 2e en cinq sorties publiques. Gare à ses débuts dans les handicaps.

5 LORADAME : Elle a été battue du minimum, en début de mois sur ce tracé. Belle chance.

Impasses

12 GAZELLE DU BERLAIS : Elle reste sur un échec à ce niveau et n’a pas été revue depuis le mois de mai. Pas facile d’y croire.

15 SAMBRILLON : Elle a nettement échoué dans le quinté Prix Alain et Gilles de Goulaine, le 9 septembre. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

Quinté8-9-3-5-4-2-6-1
Couplé3-5-8-9

Le chiffre du jour

93%

SOUFFLENHEIM (504 – R-3 à Bordeaux-Le Bouscat)

Toujours présenté à bon escient, il affiche quatorze podiums en quinze courses courues. Soit plus de 93% de réussite. Des statistiques qu’il devrait soigner dans le Prix Edouard Claverie.

L’info du jour

L’AUTONOMIE (604 – R-1 à Auteuil)

Elle affiche dix succès en treize courses courues, dont celui obtenu dans le Prix Renaud du Vivier – Grande Course de Haies des 4 ans (Gr.I), en fin d’année dernière. Elle a les moyens de poursuivre sa série victorieuse…

INOUI DANICA (710 – R-4 à Vincennes)

Il n’a pas connu la défaite en deux prestations publiques. Vu le style de ces succès, il s’annonce une nouvelle fois redoutable dans le Prix Aldebaran.

Le Pro du jour

Olivier Trigodet aura trois partants, mardi à Bordeaux-le Bouscat (R-3). Rencontre.

Olivier, que pouvez-vous nous apprendre sur vos pensionnaires ?

NATALMA AL MAURY (406) ne manque pas de moyens. Elle avait tracé une bonne fin de course, début juin à la Teste. Ensuite, le programme nous a conduit à la courir cet été en Espagne. Elle n’a pas démérité en début de mois même si elle est capable de mieux, à mon avis. Mardi, le raccourcissement de distance ne devrait pas la déranger. Elle aura surtout contre elle d’affronter des chevaux confirmés à ce niveau. Elle briguera la meilleure place possible. FAKIR DU POUY (602) affrontait un bon lot, le mois dernier à Deauville. Mardi, il retrouve une opposition davantage dans ses cordes. La distance lui convient. Je le pense capable d’être dans le coup. Le 3-ans VA S’Y MIX (808) est un bon poulain. Je l’aime bien. Il n’était pas précoce. On lui a donc laissé le temps de s’étoffer à 2-ans. Il a bien gagné cet été, à La Teste mais il n’a pas confirmé la dernière fois à Saint-Cloud. Le cheval est bien au travail. Il a prouvé que la distance des 2.400m lui convenait. Je compte le voir mieux courir que la dernière fois. A mon avis, il a un bon automne à réaliser.