arjel

Réunions du Mardi 1er juin 2021 – DJANGO UNCHAINED est déchaîné

Direction l’Est du pays et plus précisément l’hippodrome de Strasbourg (R-1) pour la réunion principale de ce mardi 1er juin 2021.

Dans le Prix de la Valse (2e course), la 3-ans LA BONBONNIERE devrait soigner ses statistiques dans les courses à réclamer. Elle aura surtout à redouter PRINCE LOS, régulier et confirmé dans les tournois de cet acabit, et MARIE, laquelle se présente au départ de son premier selling.

Dans le Prix Rock’n Roll (5e course), DJANGO UNCHAINED s’annonce redoutable. D’une louable constance depuis ses débuts, et facile lauréat sur ce t anneau strasbourgeois, et ce pour sa course de rentrée, le 18 avril, ce pensionnaire de Henk Grewe devrait logiquement répéter. Il lui faudra toutefois rendre du poids au régulier MIKA D’O, et à DE LA FAYETTE, qui bénéficiera de la décharge de son jeune jockey Hugo Besnier.

A Vincennes (R-3), dans l’épreuve d’ouverture, le Prix Budrosa (1ere course), HISTOIRE MODERNE trouve une belle occasion de combler une partie de son évident retard de gains. En dépit de son numéro 9 peu enviable derrière les ailes de l’autostart, il devrait dominer HERAKLION, capable elle aussi de redorer son blason après sa disqualification enregistrée début mai à Bernay.

Le Quinté du jour

Après avoir connu un week-end fructueux, le samedi  à Bordeaux et le lendemain, à ParisLongchamp, Jérôme Reynier pourrait bien s’illustrer une nouvelle fois dans le quinté de ce mardi à Strasbourg. Il sellera MILLTOP dans le Prix de la Musique.

Gagnants

9 MILLTOP : Il reste sur une série de places d’honneur, dont une place de 4e obtenue dans un quinté, début avril à Saint-Cloud, sur la distance proposée. Obligé d’y croire.

Conseil de jeu : 10e G-P

4 GRAN GESTE : Il vient de s’adjuger un handicap à Chantilly. Une confirmation est ici attendue en début d’un poids revu à la hausse.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

1 TRANSATLANTIC : Au mieux et efficace depuis ses premiers pas publics, il débute à ce niveau avec des ambitions.

3 PALUS ARGENTEUS : La mois dernier à ParisLongchamp, il prenait la 2e place d’un quinté. Seul bémol : Il débute sur cette distance.

Impasses

6 REVENTADOR : Il vient d’échouer dans un quinté disputé le mois dernier à Chantilly. Sans nous.

8 UCHRONIQUE :  Elle vient de remporter une course à réclamer. Sa tâche se complique ici.

Les paris Quinté du jour

Quinté9-4-1-3-15-11-2-13
Duo1-3-4-9

Le chiffre du jour

60%

LA BONBONNIERE (202 – R-1 à Strasbourg)

En dix sorties dans les réclamers, elle a signé six podiums (soit 60 % de réussite). Un score qu’elle devrait améliorer dans le Prix de la Valse.

L’info du jour

DJANGO UNCHAINED (501 – R-1 à Strasbourg)

Pour sa course de rentrée, courant avril, sur cette piste, il s’est imposé aisément, de bout en bout. Une confirmation est logiquement attendue dans le Prix Rock’n Roll.

HISTOIRE MODERNE (109 – R-3 à Vincennes)

Elle aurait lutté pour la victoire sans sa faute en fin de parcours, le mois dernier à Enghien. Douée, elle s’annonce redoutable dans le Prix Budrosa.

Le Pro du jour

Nicolas Delamarre  aligne ELMER DE BELVER (308), mardi à Vincennes (R-3).  Voici ses impressions :

Nicolas, que pouvez-vous nous dire sur les dernières sorties de votre pensionnaire ?

Il ne doit pas être jugé sur sa sortie à Rambouillet, début mai. Ce jour-là, le terrain était collant et il n’a pas apprécié la partie montante de la piste. C’est un bon « descendeur » mais un mauvais « grimpeur ». C’était une erreur de l’aligner sur cette piste. Je plaide coupable. Et, la dernière fois, à la Capelle, il faisait face à un bon engagement, dans une course réservée aux apprentis. Le cheval était au top et il a répondu à nos attenter. Il s’est imposé très facilement ce jour-là.

Comment abordez-vous cette épreuve ?

En confiance. Le cheval est resté au mieux. Il est complet. Il faut juste éviter de le mettre en route trop tôt. Il peut aller devant comme attendre. Dans l’idéal, il lui faudrait un parcours caché dans une course rythmée et le lancer dans les 500 derniers mètres. D’autre part, Pauline Prod’homme le connaît bien. Elle l’a d’ailleurs mené à la victoire, courant mars à Lisieux après avoir pris des places avec lui, cet hiver à Vincennes.  Le cheval sera muni de petits alus. Cela lui convient. Certes, il faudra composer avec un numéro en dehors derrière la voiture mais il devrait logiquement répéter.