arjel

Réunions du Mardi 18 septembre 2018 – La championne WHETSTONE est de retour aux affaires !

En marge de Compiègne (R-1), réunion principale de ce mardi 18 septembre 2018, l’hippodrome d’Auteuil (R-1) permettra de revoir en piste la championne WHETSTONE (3e course). Pas revue en compétition depuis le 21 juin, le protégée de Guillaume Macaire devrait logiquement soigner ses statistiques, elle qui affiche non seulement dix succès en treize courses courues, mais peut également se targuer d’être invaincue en cinq sorties sur le steeple-chase, s’étant notamment adjugée le Prix Ferdinand Dufaure (Gr.I), courant mai.

A Laval, en réunion 3, les compagnons de casaque mais pas d’entraînement, CARLA DU CHATELET et CORAIL D’AURE devraient se tailler la part du lion dans le Prix Jag de Bellouet (4e course).

Le Quinté du jour

Respectivement affichées 1ere, 2e et 4e du handicap Prix Robertet, le mois dernier à Clairefontaine, BELLA BOLIDE, LADY SIDNEY et SPEAK NOW se retrouvent pour une revanche dans le Prix du Château de Compiègne, quinté de ce mardi, sur l’hippodrome du Putois. A noter toutefois que les deux dernières citées retrouvent la première nommée avec un avantage au poids.

Gagnants

5 LADY SIDNEY : Cette 4-ans a réalisé un été fructueux, remportant un handicap fin juillet sur le sable deauvillais, et signant deux places de 2e au niveau quinté. Autant de résultats qui lui vaudront de logiques preneurs.

Conseil de jeu : 10e G/P

3 PASSION NONANTAISE : Force est de constater qu’elle fait preuve d’une louable régularité dans les tournois de ce genre. Elle compte d’ailleurs quatre places en huit quintés courus. Gare à sa redoutable pointe de vitesse finale.

Conseil de jeu : 10e P

 

Spéculatifs

2 SPEAK NOW : Il ne faut surtout pas a juger sur son échec du 4 septembre à Strasbourg, où elle devait non seulement affronter les mâles et devrait également composer avec un n° en dehors dans les stalles. Quatrième auparavant du quinté référence Prix Robertet, à Clairefontaine, elle mérite d’être rachetée.

7 BELLA BOLIDE : Sa dernière sortie publique s’est soldée par un succès dans le quinté Prix Robertet, le 13 août, épreuve dans laquelle elle dominait six de ses adversaires du jour. Bien que remontée au poids, elle peut répéter.

Impasses

8 MAGIC SONG : Depuis sa victoire dans un quinté, courant juin à ParisLongchamp, elle n’a désormais plus de marge de manœuvre au poids. Elle reste d’ailleurs sur trois échecs à ce niveau. On écarte.

14 GNILY : A l’instar de la précédente nommée, elle reste sur trois échecs dans les quintés. A besoin de rassurer..

Les paris Quinté du jour

QuintéBase : 5. Champ réduit : 3-2-7-16-15-13-9
Couplé2-3-5-7

Le chiffre du jour

77%

WHETSTONE (301 – R-2 à Auteuil)

Elle n’a jamais terminé plus loin que 3e depuis ses débuts. Mieux encore, elle compte dix succès en treize course courues, soit 77%de réussite à la « gagne ». Un score qu’elle devrait améliorer dans le Prix The Fellow.

L’info du jour

CORAIL D’AURE (409 – R-3 à Laval)

Il retrouve le tracé sur lequel il s’est imposé le 28 août, épreuve dans laquelle il dominait sa compagne de couleurs Carla du Châtelet (408). Confirmation attendue.

GALIANO GRIFF (505 – R-5 à Vincennes)

Ce 2-ans n’a pas manqué ses premiers pas publics, s’imposant avec brio, en début de mois à Rambouillet. Des débuts victorieux qu’il semble en mesure de confirmer dans le temple du trot.

Le Pro du jour

VANILLETTE (113) sera en piste mardi à Laval (R-3). Son entraîneur Jean Morice livre ses impressions.

Jean, quel regard portez-vous sur les dernières sorties de votre pensionnaire ?

Courant mai, à Vincennes, dans un quinté, cela s’est mal passé au signal. Elle s’est retrouvée loin des premiers dans une course peu rythmée. Elle était même en dernière position dans la bas de la descente. Elle est venue vite dans le dernier tournant et terminait bien avant de se  montrer fautive à mi-ligne droite finale. Sans cette faute, elle aurait pris la 4e-5e place. Depuis, elle s’est bien comportée à Bordeaux (ndlr, 4e) puis au Mont-Saint-Michel, fin juin, où elle a bien conclu. Ensuite, à Durtal, sur l’herbe, elle rendait la distance, et à Cabourg, cet été, elle n’a pas démérité face aux 6-ans. Quant à sa dernière sortie, à Laval, elle est à prendre avec du recul car elle était ferrée.

A t’elle des défauts ?

Il faut surtout éviter de la mettre dans le rouge au départ. On ne va donc pas se précipiter en partant, car elle aime prendre son temps en début de parcours. Sur une  piste comme Laval, cela ne sera pas un problème. Elle aura le temps de revenir…

Comment aborde-t’elle cette course ?

La jument est en excellente condition physique. Sa dernière course à Laval avait d’ailleurs pour but de préparer cette course. C’est un bel engagement pour elle, la course étant réservée aux juments. Elle sera déferrée des quatre pieds pour l’occasion. Aussi, elle s’élancera avec ma confiance.