arjel

Réunions du Mardi 16 juin 2020 – Des invincibilités à conserver…

La réunion principale de ce mardi 16 juin 2020 aura pour cadre l’hippodrome de Dieppe (R-1). Dans l’épreuve d’ouverture, le Prix des Arbres Aux Mouchoirs (1ere course), le doué PAPPALINO trouve une belle occasion de renouer avec la victoire. Entraîné en Allemagne par Waldemar Hickst, son contemporain GRACIAN, vainqueur de quinté, l’an dernier, à Craon, peut lui donner du fil à retordre.

Au Mans (R-4), il conviendra de suivre en confiance deux trotteurs ayant en commun de ne pas avoir connu la défaite. A commencer par HESTIA D’HERIPRE, laquelle briguera une quatrième victoire dans le Prix Eunyke (3e course). Elle passera toutefois un test sérieux face à, dans l’ordre du programme, HOTIKA BLUE, qui devrait afficher des progrès sur sa course de rentrée, à Pont-Château, HIGH EDITION, qui reste sur une plaisante fin de course à Caen, et HOLLYWOOD NIGHT, dauphin de Hestia d’Héripré, le 23 mai à Laval. Une heure plus tard, le 4-ans GALIUS sera l’attraction du  Prix Harmonia (5e course). Ce pensionnaire de Sévérine Raimond s’alignera en effet au départ de cette rencontre avec la ferme intention se signer une sixième victoire et ainsi préserver son invincibilité. Capable d’animer la preuve, il devrait une nouvelle fois assurer le spectacle.

Le Quinté du jour

Le Prix de la Région Normandie, quinté de ce mardi, à Dieppe, a réuni seize candidats. Respectivement affichés 2e, 3e et 5e d’une épreuve de même facture, le Prix d’Orry, le mois dernier à Vichy, TUDO BEM, KILFRUSH MEMORIES et HOPELESS s’y présentent avec des ambitions, à l’instar de PARIGOTE, peu veinarde dans la phase finale de cette course référence.

Gagnants

16 PARIGOTE : Elle est confirmée en pareille société. Bloquée au moment du sprint, dans la phase finale du Prix d’Orry, le mois dernier à Vichy, elle trouve ici l’occasion d’obtenir une compensation.

Conseil de jeu : 10e P

8 HOPELESS : Il peut se targuer d’avoir déjà remporté quatre quintés. En outre, sa récente place de 5e dans le quinté référence plaide en sa faveur. On garde.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

6 TUDO BEM : Il vient de se classer 2e d’un quinté référence à Vichy, dominant plusieurs de ses rivaux du jour. Une confirmation est ici attendue.

4 POST WAR : Il n’a jamais terminé plus loin que 4e en cinq sorties dans les handicaps. Ici, pour sa course de rentrée, il ne saurait être négligé.

Impasses

2 SLICKTEG : Il vient d’enregistrer deux récents échecs. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

Quinté16-8-6-4-12-11-13-5
Couplé4-6-8-16

Le chiffre du jour

5

GALIUS (505 – R-4 au Mans)

Il s’est produit à cinq reprises en compétition. Résultat : Cinq succès. Il semble en mesure de poursuivre sa série victorieuse dans le Prix Harmonia.

L’info du jour

PAPPALINO (105 – R-1 à Dieppe)

Ce 4-ans compte pas moins de neuf podiums en douze courses courues. Il s’est notamment classé deuxième du Prix Greffulhe (Gr.II), à pareille époque l’an dernier, à Saint-Cloud. Il s’annonce redoutable dans le Prix des Arbres Aux Mouchoirs.

HESTIA D’HERIPRE (302 – R-4 au Mans)

Cette fille de Un Mec d’Héripré n’a pas connu la défaite en trois courses courues. Une confirmation est logiquement attendue dans le Prix Eunyke.

Le Pro du jour

Bruno Muel aura deux partants, mardi à Toulouse (R-2). Rencontre.

Bruno, vous présentez tout d’abord FARELLE DE NAIADE (104). Que pouvez-vous nous en dire ?

La jument a mal couru en début de mois à Agen. Sachez que dans les autres, elle n’est pas très à l’aise. Il ne faut pas hésiter à la mettre nez au vent. Ici, j’espère la voir courir en amélioration mais j’avoue que je reste réservé avec elle.

Vous être sans doute plus optimiste avec DAUPHIN DU LOT (416)

Oui. En effet. Il faut certes composer avec ses problèmes de jambes. On ne peut pas le travailler fort mais il s’agit d’un bon cheval. L’autre jour, à Beaumont-de-Lomagne, il a fait un « truc ». Il « marchait » 1’14″2, ce jour-là, en rendant la distance. En outre, il a négocié deux tournants en troisième épaisseur, ce qui relève sa performance. Avec lui, il ne faut pas faire d’effort durant le premier kilomètre. Ensuite, il sait finir vite. Le cheval a bien récupéré de sa dernière sortie. D’ailleurs, il encaisse bien ses courses. S’il s’élance au trot, il aura une très bonne carte à jouer. Je pars confiant.