arjel

Réunions du Mardi 15 mai 2018 – Jean-Michel Bazire devrait marquer de son empreinte la réunion de Feurs…

S’il drivera une première chance dans le quinté de ce mardi 15 mai 2018, Jean-Michel Bazire alignera également quatre de ses pensionnaires, sur l’hippodrome de Feurs (R-1).

Le professionnel sarthois pourra ainsi compter sur le rentrant EVRIK DE GUEZ (1ere coure), sur l’estimée FIRST LADY’S PARIS (4e course), invaincue en deux sorties, sur CALDA DU VIVIER (7e course), laquelle trouve une belle occasion de refaire parler d’elle, et sur BIP BIP DE GUEZ (8e course), à créditer d’une encourageante course de rentrée.

A noter également la confiance de notre Pro du jour, Grégory Laurent.

Le Quinté du jour

Les 7-ans pourraient bien damer le pions à leur aînés dans le Prix de la Ville de Feurs, quinté de ce mardi. BELLE D’HERMES, BEERSCOTT et BARONNE DE BAPRE présentent en effet de solides garanties.

Gagnants

4 BELLE D’HERMES : Elle est au mieux en ce moment, évoluera déferrée des quatre pieds et bénéficiera de la drive de Jean-Michel Bazire.

Conseil de jeu : 10e G-P

9 BEERSCOTT : ll a bien conclu pour se classer 6e d’un quinté, fin avril à Vincennes. Confirmation attendue.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

14 BARONNE DE BAPRE : Dotée d’une bonne pointe de vitesse finale, elle a les moyens de confirmer ses bonnes dernières prestations.

2 BALKO ELTE : Il compte deux podiums en autant de sorties déferré et le sera pour cet objectif. Méfiance.

Impasses

6 UGO D’URZY : Force est d’imaginer qu’il n’aura pas la partie facile face à ses cadets.

13 VALTO DES LANDIERS : Ses dernières sorties publiques n’inclinent guère à l’optimisme. On écarte.

Les paris Quinté du jour

QuatrioBases : 4-9-14 Champ réduit : 2-12-8-3-1-5
Duo 44-9-14

Le chiffre du jour

100%

EPATANTE STAR (512 – R-5 à Vincennes)

Elle affiche sept podiums, dont trois succès, en autant de prestations dans les courses à réclamer. Un score qu’elle devrait améliorer dans le Prix Furnerius.

L’info du jour

EVRIK DE GUEZ (106 – R-1 à Feurs)

Il a déjà signé six succès en huit courses courues et évoluera déferré des postérieurs pour cette course de rentrée. Obligé d’y croire !

FIRST LADY’S PARIS (408 – R-1 à Feurs)

Elle affiche deux faciles succès en autant de sorties publiques. Rien ne s’oppose à une confirmation…

Le Pro du jour

Grégory Laurent présente deux partants, lundi, sur l’hippodrome de Feurs (R-1). Rencontre.

Les deux dernières sorties de DIVA DES MARCEAUX (709) ont été couronnées de succès. La passe de trois est possible, Grégory ?

Je l’espère. Je pense que le coup est jouable. La jument n’a pas été drivée comme souhaité, en début d’année à Vincennes. Elle a repris du moral en s’imposant depuis à Feurs et Borély. Il faut lui masquer l’effort et ne pas la mettre dans le rouge dans la première partie du parcours. C’est de cette manière qu’elle donne sa pleine mesure. Elle est restée en belle condition. Elle a déjà bien fait sur cette piste. La course devrait être rythmée, ce qui va l’avantager. A la faveur d’un bon déroulement de course, elle devait finir vite et répéter. J’y compte. J’ai d’ailleurs préféré cet engagement à un autre à Marseille, réservé aux 5-ans.

Trente minutes plus tard, son aîné BE BOP MARCEAUX (811) sera au départ de la dernière course du programme. Votre avis ?

Il s’agit d’un pur gaucher. Il n’a pas eu une course dure la dernière fois à Lyon-Parilly, la course s’étant jouée sur un sprint final. Il est plus efficace sur les parcours de tenue mais il a pris de la vitesse avec l’âge. Désormais, je pense qu’il est préférable de le courir caché. Il a pour lui de bien s’élancer. Même si la distance est un peu courte pour ses aptitudes, il n’est pas hors d’affaire pour une petite allocation.