arjel

Réunions du Mardi 15 décembre 2020 – ALPHA, sans RISK ?

Neuf courses sont programmées sur l’hippodrome de Pau (R-1), en ce mardi 15 décembre 2020. Dans l’épreuve d’ouverture, le Prix de Navarrenx (1ere course) HISTOIRE DE REVE, gagnante en débutant en plat, ne surprendrait pas en faisant aussi bien pour ses premiers pas sur les obstacles. Elle devra surtout redouter GARDIALA, une pouliche née pour réussir sur les obstacles.

Dans la rencontre suivante, le Prix Pierre Rivière d’Arc (2e course), le 10-ans ALPHA RISK devrait soigner ses statistiques sur le cross palois. Lauréat de cette course en 2017, et l’an dernier, mais également 3e en 2018, il s’annonce -cette année encore- redoutable. Vu à son avantage d’hiver dernier sur ce tracé, son cadet CONAN DOYLE semble le plus qualifié pour lui voler la vedette.

Dans le Prix Fernand Roy (6e course), le 5-ans MY WAY présente de solides garanties. Il semble en mesure de dominer FIGHTER SPORT et EROS D’OR, affichés sur le podium du Prix V’la Paramé, fin novembre, à Nantes.

A Vincennes (R-2), en fin de réunion, dans le Prix du Morbihan (8e course), le 3-ans HEROE WINNER ne devrait pas être loin de la vérité. Collectionnant les bons résultats depuis plusieurs semaines, HIATUS comptera également de logiques preneurs.

Le Quinté du jour

Le Prix Georges Pastre, quinté de ce mardi à Pau, a réuni quinze sauteurs de 4-ans. Sept d’entre eux effectuent leurs débuts dans les handicaps. A commencer par ZEPLY et AVEL DE KERBARH, deux nouveaux venus ambitieux dans les tournois de ce genre.

Gagnants

4 ZEPLY : Il n’a jamais conclu plus loin que 4e depuis ses débuts, affichant quatre podiums, dont deux victoires, en cinq sorties publiques. Confirmé à Pau, il mérite crédit, d’autant qu’il devrait afficher des progrès sur sa course de rentrée, à Bordeaux-Le Bouscat.

Conseil de jeu : 10e G-P

5  AVEL DE KERBARH : Sa place de deuxième obtenue début novembre à Compiègne plaide en sa faveur. Ici, pour ses premiers pas sur l’anneau palois, il mérite une mention favorable. Belle chance.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

6 GRAZANO : Il affiche trois podiums en autant de sorties cette année en haies et vient de s’imposer avec brio à Nantes; Une confirmation est ici attendue.

9 GREATLESS : Elle vient d’aligner deux victoires consécutives. Mieux vaut donc se méfier de ses premiers pas dans les handicaps.

Impasses

13 TZAR ROYAL : Il semble s’attaquer à plus fort que lui. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

Quinté4-5-6-9-8-1-7-3
Couplé4-5-6-9

Le chiffre du jour

90%

MY WAY (602 – R-1 à Pau)

Il n’a jamais conclu plus loin que 4e depuis ses débuts, affichant neuf podiums en dix courses courues (soit 90% de réussite). Des statistiques qu’il devrait soigner dans le Prix Fernand Roy.

L’info du jour

ALPHA RISK (201 – R-1 à Pau)

En douze sorties sur le cross palois, il a signé neuf podiums, dont cinq succès. Lauréat de la précédente édition du Prix Pierre Rivière D’arc, il peut conserver son titre.

HEROE WINNER (805 – R-2 à Vincennes)

Il a tracé une superbe fin de course pour se classer 2e, le 5 décembre sur cette distance des 2.100 mètres. Ici, il briguera logiquement la victoire dans le Prix du Morbihan.

Le Pro du jour

GAIN ULTIME (209) sera en piste mardi à Vincennes (R-2). Voici les impressions de son entraîneur Nicolas Delaroche.

Nicolas, pouvez-vous vous présenter ?

Je suis entraîneur depuis avril 2019. Je suis installé en Mayenne, où j’entraîne une dizaine de trotteurs. GAIN ULTIME est le fer de lance de mon écurie.

Justement, que pouvez-vous nous dire sur ce 4-ans ?

Ce cheval appartient à Isabelle et Jean-Marc Frasca. En début de carrière, il restait compliqué et nerveux au départ. Il avait tendance à s’affoler en partant. Il manquait de maturité et de maniabilité. C’est mieux sous la selle. D’ailleurs, il nous fait plaisir cette année. Ses cinq dernières sorties au trot monté ont été couronnées de succès… Il avait déjà couru sous la selle, à 3-ans, et avait prouvé qu’il s’y adaptait, en prenant notamment une 3e place à Cabourg. Il m’a bien plu lors de sa victoire à Vincennes, courant septembre. Son chrono était bon ce jour-là. Il avait été bien piloté, en pistant. Son jockey n’avait pas eu besoin de lui déboucher les oreilles.. Ensuite, à Caen, il n’a pas eu le meilleur des parcours,en troisième épaisseur le nez au vent, mais il l’a bien fait. Et, la dernière fois, à Vincennes, il a confirmé depuis en s’imposant, avec courage.

Quels sont ses principaux atouts ?

Il est dur et est capable de suivre tous les trains. Il apprécie les courses rythmées. Il faut encore rester vigilant au départ mais son jockey a l’avantage de le connaître. Le cheval est resté bien au travail. Il s’exerce à l’attelé. Il n’a pas été brusqué lors de ses dernières sorties. A noter que le le préfère corde à droite mais il a déjà gagné  deux fois à Vincennes. Il sera équipé pour bien négocier les virages. Son pilote va prendre son temps en début de course et être patient dans le premier tournant. Ensuite, le cheval n’a besoin de personne pour faire le dernier kilomètre. Il sera encore ferré des antérieurs. Cela se passe bien de la sorte. Peut-être sera t-il déferré des quatre pieds l’année prochaine. On verra. Mardi, j’en escompte une nouvelle fois un bon résultat.