arjel

Réunions du Mardi 12 mars 2019 – SADIQA, son jour est proche !

L’hippodrome de Chantilly (R-1) sera le théâtre de la réunion principale de ce mardi 12 mars 2019. Huit courses sont à l’affiche de cette journée cantilienne. En marge du quinté Prix Jocker, l’invaincu VADAVAR (2e course) fera l’objet de nombreuses attentions. Lauréat de ses deux premières sorties publiques, l’an dernier, à l’âge de 3-ans, alors qu’il était encore sous la casaque classique de Son Altesse Aga Khan, ce pensionnaire d’Alain de Royer Dupré tentera de conserver son invincibilité, à l’occasion de ses premiers pas publics sur le sable. Il devrait se retrouver aux prises avec CHECKPOINT CHARLIE, son dauphin courant novembre à Saint-Cloud, PETIT FILS, qui n’a jamais terminé plus loin que 2e en huit courses disputées, et la chevronnée SEA PROSE, placée de Gr.III, l’an dernier, à ParisLongchamp.

Trente minutes plus tard, dans le Prix Talweg (3e course), la 3-ans SADIQA ne surprendrait pas en ouvrant son palmarès. Pour parvenir à ses fins, il lui faudra notamment se défaire de SIMPLICITY, elle aussi proche de sa course, et PLATANE, à créditer de débuts prometteurs, fin octobre à Deauville.

Quant à notre Pro du Jour, Yannick Desmet, il évoque les chances de deux partants, à Enghien (R-4).

Le Quinté du jour

Seize chevaux d’âge se sont donné rendez-vous au départ du Prix Jocker, quinté de ce mardi, sur la P.S.F de Chantilly. Respectivement affichés 2e, 4e et 5e d’un quinté de même facture, le Prix de Sainte-Maxime, le 20 février sur le sable cagnois, APRILIOS, REBEL LIGHTNING et DEGRISEMENT méritent d’être rangés parmi les choix prioritaires de cette rencontre.

Gagnants

11 APRILIOS : Ce hongre de 7-ans est confirmé à ce niveau, affichant une victoire et sept places en 21 quintés courus. Récent 2e d’un quinté cagnois, sur le sable, il s’annonce redoutable.

Conseil de jeu : 10e G/P

5 REBEL LIGHTNING : En cinq sorties dans les événements, ce protégé de Patrick Monfort a pris trois podiums, et vient de conclure 4e d’un quinté référence, sur le sable cagnois. Une confirmation est ici attendue.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

6 JUMPIN’ JACK FLASH : Il compte trois places en autant de quintés courus. Après une course de rentrée profitable sur le gazon toulousain, il retrouve la sable et les handicaps avec de légitimes ambitions.

4 DEGRISEMENT : Ce fils de Lawman a déjà gagné sur le sable cantilien et s’est classé 5e d’une épreuve référence, le mois dernier à Cagnes-sur-Mer. On garde.

Impasses

15 BE MY PRINCE : Il vient d’échouer dans un handicap cagnois et manque de références sur le sable.Impasse conseillée.

Les paris Quinté du jour

Quinté11-5-6-4-8-10-7-9
4-5-6-11

Le chiffre du jour

61%

EVEIL DU LUPIN (106 – R-4 à Enghien)

Il affiche huit podiums, dont cinq succès, en treize courses courues. Soit plus de 61% de réussite parmi les trois premiers. Des statistiques qu’il devrait soigner dans le Prix Quick Williams.

L’info du jour

SADIQA (302 – R-1 à Chantilly)

Elle compte deux encourageantes places de 2e en autant de sorties, l’an dernier, à l’âge de 2-ans. Aussi, il ne faudrait pas être surpris de la voir effectuer une course de rentrée victorieuse dans le Prix Talweg.

PRINCE SUMITAS (704 – R-2 à Fontainebleau)

Toujours présenté à bon escient, et encourageant 2e, pour sa rentrée, le mois dernier sur le tracé proposé, il ne devrait pas être loin de la vérité dans le Prix Dix Cors Royal.

Le Pro du jour

Basé en Belgique, Yannick Desmet (photo) délèguera deux partants, mardi à Enghien (R-4). Il a livré ses impressions

EXOTIC JET (502) revient sous la selle. Que pouvez-vous nous en dire, Yannick ?

Le cheval s’est honorablement comporté lors de ses deux dernières prestations à Vincennes. Lors de son avant-dernière sortie, le cheval était ferré. Luc (ndlr, Roelens), qui le drivait ce jour-là, s’est contenté de le courir, le long du rail, sur une quatrième, cinquième ligne et le cheval s’est bien défendu pour finir.  Et, la dernière fois, il n’a pas démérité, améliorant son chrono (ndlr, 1’13 »2). Le cheval est resté bien. Il s’est exercé à la plage. Il est bien dans son corps et dans sa tête. Avec lui, il ne faut pas « voir » le jour » trot tôt.. Il faut courir caché au maximum. Dans ce cas, il sait aller très vite sur 200 mètres. Il a l’habitude de courir avec des « top-gun ». C’est très léger. Pour son retour au trot monté, il ne devrait pas être ridicule.

Un mot également sur sa cadette GAULTHERIA (809)…

Elle a des moyens. Elle est plus précoce que Glorious Storm, une autre de mes 3-ans, qui vient de s’imposer à Vincennes. Aussi, elle ne m’a pas étonné en gagnant en débutant, courant janvier à Rouen. Elle a de la facilité à trotter. Elle est bien dans sa tête. J’ai préféré cette course à un autre engagement, le 15 mars, à Rouen-Mauquenchy. J’en escompte une confirmation. Je déplore juste son n°9 derrière l’autostart.