arjel

Réunions du Lundi 8 mars 2021 – IBRAHIC, son jour est proche !

La Province est est à l’honneur en ce début de semaine. En ce lundi 8 mars 2021, les hippodromes de Caen (R-1), de Pornichet (R-2), du Croisé-Laroche (R-3) et de Marseille-Vivaux (R-4) seront en effet sous les feux des projecteurs.

A Caen (R-1), dans l’épreuve d’ouverture, le Prix de Cussy (1ere course) IBRAHIC trouve une belle occasion d’ouvrir son palmarès. Pour parvenir à ses fins, il lui faudra se défaire de IPSOS DE SIMM, lui aussi proche de sa course, IROQUOIS DE MAHEY, en phase ascendante, et IZZY JONES, lequel était parti très chuchoté, le jour de ses débuts manqués, le 12 février sur la piste de Rouen-Mauquenchy.

A Pornichet-La Baule (R-2), dans le Prix du Château de Bréhet (1ere course), le 7-ans UCEL briguera une neuvième victoire, une quatrième sur le tracé proposé. Son cadet MARKLAND, vainqueur sur ce parcours, courant décembre, devrait être son principal adversaire.

Dans le Prix du Chateau de Kervy (5e course), deux grands spécialistes de cette P.S.F s’affronteront, à savoir MINISTRABLE, qui affiche pas moins de neuf succès sur le tracé proposé, celui des 1.700 mètres, et son aîné MEANDRO, qui, en 24 sorties sur cet hippodrome, s’est classé à dix-sept reprises parmi les quatre premiers. Face à eux, DYLABAN, lauréat sur le tracé proposé, fin octobre, semble le plus indiqué pour les accompagner.

Le Quinté du jour

Le Prix de Nonant-le Pin (5e course), quinté de ce lundi, à Caen, a réuni treize trotteurs de 4- et 5-ans. Les compagnons d’entraînement GHOST et GRANDIOSE BEY semblent en mesure de s’y tailler la part du lion.

Gagnants

10 GHOST : Ses quatre dernières sorties publiques se sont soldées par autant de podiums. En outre, il s’est déjà imposé par deux fois corde à droite. Première chance.

Conseil de jeu : 10e G-P

1 GINKGO THELOIS : Certes, il est le moins argenté du peloton.  Or, il affiche sept podiums, dont quatre succès, en treize courses courues. Aligné pieds nus et confié à Eric Raffin, il comptera de logiques supporters.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

11 GRANDIOSE BEY : Il se recommande de 14 podiums en 27 courses disputées. Efficace sur les parcours à main droite, il devrait lutter pour les premières places.

7 HIDALGO DU RIB : Son succès du mois dernier à Vincennes plaide en sa faveur. Par ailleurs, il ne manque pas de références corde à droite. Confirmation attendue.

Impasses

6 GOLD DU VAL : Ce pensionnaire de Franck Blandin est plus recommandable sous la selle. Impasse tentante.

12 GADGET DU LOUVET : Même remarque que pour le précédent cité.

Les paris Quinté du jour

Quinté10-1-11-7-13-8-9-2
Duo1-7-10-11

Le chiffre du jour

23

 MINISTRABLE (501 – R-2 à Pornichet-La Baule)

Il s’est produit à 23 reprises sur ce tracé des 1.700m, P.S.F de Pornichet. Résultat : Douze podiums, dont neuf succès. Un score qu’il semble en mesure d’améliorer dans le Prix du Chateau de Kervy.

L’info du jour

IBRAHIC (113 – R-1 à Caen)

En constants progrès, il vient de conclure 2e à Argentan. En outre, il est efficace corde à droite. Il visera la palme dans le Prix de Cussy.

UCEL (101 – R-3 à Pornichet-La Baule)

Il vient de prouver sa bonne forme sur la P.S.F Paloise. En outre, il compte trois victoires en sept sorties sur ce tracé des 1.700 mètres. Sa chance saute aux yeux dans le Prix du Château de Bréhet.

Le Pro du jour

Emmanuel Ruault aura deux partants, lundi à Caen (R-1). Rencontre.

Emmanuel, vous alignez tout d’abord IROQUOIS DE MAHEY (110). Votre avis ?

Il a effectué un bon début de carrière. Il s’est classé 4e en débutant, à Vire, puis 2e courant janvier à Argentan. Il manque encore de maturité mais il est sympa. il poursuit ici son apprentissage. On lui apprend son métier mais il est capable de faire l’arrivée. A noter qu’il est dans l’immédiat plus à l’aise corde à droite.

Un mot également sur HOKITOLOVE (310).

Il a montré de la qualité l’an dernier. Or, il avait un petit bout d’os qui le dérangeait. On lui l’a retiré, afin de protéger son articulation, ce qui explique son absence. Il n’a pas été revu depuis l’été dernier. Le cheval a du travail mais il n’est pas spécialement affûté. C’est un bon droitier. Ce n’était pas un précoce. Il s’est ainsi étoffé de 3 à 4-ans. Je l’estime. Il a un bon printemps à réaliser. Lundi, il aura contre lui sa position en seconde ligne derrière l’autostart mais je le pense capable de tracer une bonne fin de course. Vu son potentiel, il est capable de venir chercher une 3e place. A noter qu’il possède vitesse et tenue.