arjel

Réunions du Lundi 8 juin 2020 – HEDE DARLING ne devrait pas en rester là…

Huit courses se succéderont sur l’hippodrome de Caen (R-1), en ce lundi 8 juin 2020. En marge du quinté Prix de Cuves (1ere course), dans le Prix de Clécy (2e course), GALICIO BELLO s’annonce redoutable pour son retour au trot monté. Il lui faudra toutefois redouter GENLOU BLOND, un 4-ans tenu en estime par notre Pro du Jour, Stéphane Prioul, et GALDRIC D’ECAHAL, nouveau venu ambitieux sous la selle.

Dans le Prix de Saussay (4e course), le prometteur HEDE DARLING ne surprendrait pas en enregistrant une troisième victoire consécutive. Il convient néanmoins de lui opposer HOVE PONT VAUTIER, qui vient d’améliorer son chrono, récemment à Laval.

A Strasbourg (R-5), FULL GLASS, qui reste sur une chute dans le Prix du Président de la République (Gr.III), trouve une belle occasion de refaire parler de lui dans le Prix de la Ville de Wissembourg (6e course). A suivre également en confiance FEUX DE BOIS, en mesure d’effectuer une course de rentrée victorieuse dans le Prix du Crédit Mutuel Alsace du Nord, d’autant qu’il a été supplémenté pour participer à cette rencontre.

Le Quinté du jour

Le Prix de Cuves (1ere course), quinté de ce début de semaine, mettra aux prises seize trotteurs de 6 et 7-ans. Leur point commun : Ils n’ont pas gagné 130.000 euros. Récent vainqueur à Pont-Château, VALZER DI POGGIO devrait y combler une partie de son évident retard de gains.

Gagnants

9 VALZER DI POGGIO : Arrivé l’été dernier dans l’écurie de Jean-Michel Bazire, ce trotteur Transalpin n’a pas les gains en rapport avec ses moyens. Récent lauréat, pour sa rentre, à Pont-Château, et confirmé avec ce mode de départ lancé, il ne devrait pas être loin de la vérité.

Conseil de jeu : 20e G-P

8 EL GRECO BELLO : Il reste sur trois podiums, dont une place de 2e obtenu le 30 mai, dans le sillage de notre favori. Confié à Eric Raffin, il devrait logiquement confirmer.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

1 DENZO MONTAVAL : Il s’était adjugé un quinté l’été dernier à Cabourg et vient de prouver sa bonne forme, à Saint-Brieuc. Présenté pieds nus, il mérite crédit.

7 EDDY DU VIVIER : Il affiche neuf succès en 34 courses courues. En outre, il se produira déferré des postérieurs, contrairement à ses deux récentes sorties. Méfiance.

Impasses

16 CAPTAIN MORGAN : Il reste sur plusieurs échecs et devra composer avec un n° en seconde ligne derrière l’autostart. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

Quinté9-8-1-7-14-15-5-2
Couplé1-7-8-9

Le chiffre du jour

83%

GALICIO BELLO (206 – R-1 à Caen)

Il s »est produit à cinq reprises sous la selle. Résultat : Trois succès et une place de 3e, soit plus de 83% de réussite. Présenté pieds nus pour son retour dans la discipline, il ne devrait pas décevoir.

L’info du jour

HEDE DARLING (404 – R-1 à Caen)

Après s’être fait remarqué à diverses reprises, en province, il vient de signer deux probants succès, sur les pistes de Châteaubriant et d’Argentan. A l’évidence doué, il devrait répéter dans le Prix de Saussay.

FULL GLASS (605 – R-5 à Strasbourg)

Certes, il reste sur sa chute dans le Prix du Président de la République (Gr.III), le mois dernier à Auteuil. Force est toutefois de constater que ce multiple placé de Groupes affronte un lot dans ses cordes dans le Prix de la Ville de Wissembourg

Le Pro du jour

GENLOU BLOND (217) sera au départ du Prix de Clécy, lundi à Caen (R-1). Voici les impressions de son entraîneur Stéphane Prioul. 

Stéphane, quel regard portez-vous sur les dernières sorties de votre protégé ?

Le cheval avait réalisé une bonne saison 2019. Il avait d’ailleurs bien gagné à Vincennes au mois de septembre. Or, il était fatigué en fin d’année dernière. Je lui ai donc accordé un break cet hiver. Il a effectué une course de rentrée le mois dernier à Vincennes, se classant 6e. Le cheval n’a pas eu son mordant habituel ce jour-là. Il n’avait plus de jus à l’intersection des pistes. Aussi, nous avons procédé à des examens. Il s’est avéré qu’il était « sale ». Cette course est à oublier.

Quels sont ses principaux atouts ?

C’est un bon cheval. Il est confirmé sous la selle. D’ailleurs, il n’est performant qu’au trot monté car il manque de vitesse, au sulky. Il lui faut du temps pour trouver son passage. Alexandre Abrivard le connaît. Il va prendre son temps en début de parcours, afin de bien équilibrer le cheval. Mon protégé a bien travaillé en vue de cette course. L’engagement est intéressant. Il devrait montrer un bien meilleur visage que la dernière fois… A noter qu’il aura sa ferrure habituelle car il a besoin de confort sous les pieds.