arjel

Réunions du Lundi 7 janvier 2019 – FOXTROT SEA a soif de revanche !

En marge du Prix de l’Aveyron, événement de ce lundi 7 décembre 2019, le Prix de Croissanville (3e course) tiendra le haut de l’affiche à Vincennes (R-1). FOXTROT SEA  mérite crédit dans cette course rassemblant des 4-ans d’avenir. Battu du minimum le mois dernier, sur cet anneau, avant d’être disqualifié après enquête, sévèrement selon de nombreux observateurs, ce pensionnaire de Cédric Mégissier trouve ici une belle occasion d’obtenir une compensation. Il devrait s’expliquer avec l’estimé FALCO D’HERIPRE, désormais proche de son meilleur niveau, avec FREE RIDER, qui reste sur deux encourageantes places de 2e à Vincennes, dont une acquise sur le tracé proposé, et avec FABULOUS DREAM, qui vaut à l’évidence mieux que ne l’indique sa prestation dans Prix Jacques de Vauloge (Gr.II), le 24 novembre.

Quant à la très en forme Emeline Desmigneux, elle pourrait bien marquer de son empreinte cette même réunion, à Vincennes. Elle dispose en effet de bonnes cartes à jouer avec CARLY (2e course), lauréat de ses trois dernières sorties pieds nus, avec CAPELLA DU VIVIER (5e course), laquelle vient de signer un probant succès à Nantes et avec la 6-ans DEESSE CARISAIE (7e course), qui reste sur deux séduisantes victoires au trot monté.

Le Quinté du jour

Peloton exclusivement féminin au départ du Prix de l’Aveyron, quinté de ce lundi, à Vincennes. Au regard des forces en présence, les 7-ans, à commencer par CONTREE D’ERABLE et COMETE LEMAN, pourraient bien damer le pion à leurs aînées.

Gagnants

13 CONTREE D’ERABLE : Irréprochable depuis le lancement du meeting d’hiver, elle vient de s’adjuger un quinté de même facture. De nouveau déferrée des antérieurs, elle devrait répéter. Notre préférée.

Conseil de jeu : 15e G/P

3 COMETE LEMAN : Elle a des références à faire valoir à ce niveau et a déjà gagné sur le tracé proposé. En outre, elle évoluera déferrée des quatre pieds pour la première fois de sa carrière. Belle chance.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

12 CADIX : Elle peut se targuer d’avoir déjà gagné son quinté. En outre, elle aurait terminé plus près dans le récent quinté Prix de Salvanhac, à Vincennes, si elle avait trouvé le jour plus tôt. Méfiance.

16 BABYLONE SEVEN : Il ne faut pas le juger hâtivement sur ses dernières sorties hivernales. Efficace pied nus, et d’ailleurs lauréate de ses deux dernières prestations déferrée des quatre pieds, elle trouve ici une belle occasion de refaire parler d’elle.

Impasses

8 BOHEME DU JUILLE : Elle vient d’effectuer une course de rentrée discrète à Bordeaux. Chance secondaire.

17 ALLIANCE DE CHENU : Ses dernières sorties n’inclinent guère à l’optimisme. En outre, elle évoluera ferrée. On écarte.

Les paris Quinté du jour

QuintéBase : 13. Champ réduit : 3-12-16-9-4-11-1
Couplé3-12-13-16

Le chiffre du jour

53%

CARLY (210 – R-1 à Vincennes)

Il s’est produit à dix-sept reprises déferré de quatre pieds. Résultat : Treize podiums, dont neuf succès, soit près de 53% de réussite à la « gagne ». Un score qu’il est capable d’améliorer dans le Prix Christelle Zimmer.

L’info du jour

FOXTROT SEA (303 – R-1 à Vincennes)

A créditer de cinq succès en neuf courses disputées, et platonique deuxième d’une épreuve de même facture, le 23 décembre, ce 4-ans de qualité fait partie des choix prioritaires du Prix de Croissanville.

QUICK BEAUTY (301 – R-2 à Cagnes-sur-Mer)

Récent 3e sur le steeple-chase azuréen, preuve de sa bonne condition physique, et facile lauréate sur les haies cagnoises, devant trois de ses rivales du jour, début décembre, elle ne devrait pas être loin de la vérité dans le Prix Christian Fornaroli.

Le Pro du jour

Claude Le Lay présente la 5-ans LILI SPIRIT (609), lundi sur la P.S.F de Lyon-La Soie (R-4). Il nous en parle :

Claude, que doit-on penser des dernières sorties de votre jument ?

A Angers, elle avait fait tomber son jockey. On a effectué des réglages depuis. Elle avait ensuite bien couru à Durtal (ndlr, 3e). A Limoges, fin novembre, elle s’était bien comportée, prenant une bonne 2e place. Et, la dernière fois, à Toulouse, la jument a bien soutenu son effort après avoir attaqué dans la ligne d’en face.

Qu’en attendez-vous, lundi ?

Il s’agit d’une pouliche spéciale. Elle reste très tendue, très anxieuse. Il m’est donc délicat de me prononcer avec elle. Pourtant, le matin est est différente. Quand elle arrive aux courses, elle stresse. Cela devrait s’améliorer avec le temps. Lundi, si elle est détendue, elle a les moyens de faire l’arrivée, d’autant qu’elle est assez bien située sur l’échelle du handicapeur.