arjel

Réunions du Lundi 6 janvier 2020 – Une petite DOUCEUR pour débuter la semaine…

En ce début de semaine, lundi 6 janvier 2020, le programme hippique nous dirige vers une nouvelle réunion principale à Vincennes (R-1). A noter d’ailleurs que cette journée dans le temple du trot fait non seulement la part belle aux trotteurs d’âge mais également aux juments.

Dans le Prix de Talence (4e course), épreuve réservée aux juments de 5-ans, il convient de s’attarder sur les candidatures de FREETOWN et de FIESTA NOUBA, lesquelles ont en commun de rester sur une victoire.

Dans le Prix de l’Aveyron (6e course), compétition qui s’adresse aux juments de 7, 8 et 9-ans, l’irréprochable DOUCEUR DU CHENE devrait s’expliquer avec CRESCENDIS, qui vient de conclure dans son sillage dans un récent quinté, et avec DATCHA, laquelle avait également subi sa loi le 9 novembre, avant de signer deux victoires, depuis, à Vincennes.

Dans le Prix d’Aubervilliers (8e course), autre rencontre reservée aux femelles, celles de 7-ans, DIANE D’HAUFOR trouve une belle occasion de se mettre en évidence. Une autre Diane, à savoir DIANE DU LEVANT, conduira l’opposition.

Le Quinté du jour

Quatorze trotteurs de 5-ans s’affronteront dans le Prix D’Etrepagny, quinté de ce début de semaine, à Vincennes. Lauréat de son unique sortie dans un événement, FIDELE ROYAL aura notre préférence.

Gagnants

6 FIDELE ROYAL : Son unique sortie dans un quinté a été couronnée de succès et il reste sur une victoire à Vincennes, sur plus court. Efficace pieds nus, ce pensionnaire de Jean-Michel Bazire devrait logiquement répéter.

Conseil de jeu : 15e P

14 FRENCH MAN : Sa dernière prestation, sous la selle, atteste de son bon degré de forme. Il avait auparavant dominé plusieurs de ses rivaux du jour en se classant 3e de la Finale Open des régions des 4-ans (Gr.III). Bien situé au plafond des gains, il s’annonce redoutable.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

12 FAKIR DE MAHEY : Il ne faut pas le juger sur sa dernière sortie où il a perdu du terrain sur une faute.  Troisième d’une épreuve de même facture, auparavant, le 30 novembre, il trouve ici l’occasion de refaire parler de lui.

11 FAITHFUL : Il avait été jugé digne de participer au Critérium des 3-ans, à pareille époque l’an dernier. En outre, il possédait des ressources au moment de sa faute dans le tournant final du Prix de Luynes, récemment sur ce tracé. Il mérite d’être racheté !

Impasses

2 FACETIEUX : Il vient d’échouer dans une course de même acabit. Pas facile d’y croire !

10 FOLLOW ME : Ses dernières sorties ne plaident guère en sa faveur. En outre, il reste ferré. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

QuatrioBase : 6. Champ réduit : 14-12-11-7-4-1-9
Couplé6-11-12-14

Le chiffre du jour

64%

DIANE D’HAUFOR (814 – R-1 à Vincennes)

En quatorze sorties à Vincennes, elle a signé neuf podiums (soit plus de 64% de réussite), dont quatre succès. Un score qu’elle semble en mesure d’améliorer dans le Prix d’Aubervilliers.

L’info du jour

DOUCEUR DU CHENE (613 – R-1 à Vincennes)

Lors de ses quinze dernières prestations publiques, elle a terminé à treize reprises parmi les trois premiers. Récente 2e d’un quinté, à Vincennes, où elle devançait quatre de ses rivales du jour, cette jument dotée d’une redoutable pointe de vitesse finale devrait une nouvelle fois répondre présente. Première chance.

EDINSON (203 – R-3 à Cagnes-sur-Mer)

Il a dévoilé des moyens en plat, ayant notamment été jugé digne de participer à des Listeds. Et, pour ses débuts sur les obstacles, fin décembre sur les haies cagnoises, il a pris une encourageante 2e place, devançant ce jour-là cinq de ses rivaux du jour. Une confirmation est attendue dans le Prix Stodoun.

Le Pro du jour

DIAMANT DE TREABAT (710)  sera en piste, lundi, à Vincennes (R-1) dans le Prix de Villedieu. Voici les impressions de son entraîneur Pascal Monthulé.

Pascal, que pouvez-vous nous apprendre sur votre protégé ?

Pour tout vous avouer, j’étais un peu dans le flou avec lui durant l’automne. Notamment lorsqu’il avait fait la faute à Cherbourg, où, à sa décharge, il n’avait pas apprécié l’état de la piste, trop fouillante à son goût, et ensuite à Meslay-du-Maine, où il s’était rapidement montré fautif. A cette époque, il me donnait des soucis au travail. Je ne le trouvais pas au top. Il a ensuite été vu par un osthéo afin de préparer le meeting d’hiver. Cela a porté ses fruits. Ses dernières courses à Vincennes ont été rassurantes. Il reste d’ailleurs sur deux bonnes 3e places, dont une acquise dans un Gr.III, le mois dernier.

Quelles seront ses atouts, lundi, dans le Prix de Villedieu ?

Comme vous le savez, il ne manque pas de moyens. Il l’a d’ailleurs prouvé à diverses reprises à Vincennes. Il a conservé une bonne condition physique au travail. En dépit du rendement de distance, sur la petite piste, c’est un bel engagement pour lui. Il est d’ailleurs le plus riche de la course.  Sachez également que j’ai préféré cette course au Prix Christelle Zimmer, pour les apprentis, disputé le même jour à Vincennes. J’espère avoir fait le bon choix. Selon moi, il a une bonne carte à jouer. Je me méfie surtout de EMIR DE REBOMARD, qui vient de nous devancer par deux fois.