arjel

Réunions du Lundi 5 octobre 2020 – GIANT, un bon…MEC

Direction la région Champagne-Ardenne, et plus précisément l’hippodrome de Reims (R-1) pour la réunion principale de ce lundi 5 octobre 2020. huit courses sont au programme. Dans le Prix de l’Hippodrome de Strasbourg (3e course), GERDA DU BIRKWALD mérite crédit. D’autant qu’elle vient de prouver sa bonne forme à Rouen-Mauquenchy, et qu’elle possède le meilleur chrono du peloton sur le tracé proposé. Elle devrait s’expliquer avec GABRIEL BRECY, lequel aurait pris une bonne 3e place sans sa faute dans la dernière ligne droite, récemment à Nantes, et avec GARDIEN DU QUESNE, au mieux.

Dans la course suivante, le Prix de l’Hipppodrome de Reims (4e course), GIANT MEC est un lauréat en puissance. D’autant que sa dernière sortie à La Capelle atteste de sa bonne condition physique. Classés dans cet ordre, cet été à Enghien, GALAK DE LA CAVEE et GOURMAND tenteront de lui donner une bonne réplique.

Quant au Scandinave FORECAST, nouveau venu dans l’écurie de l’incontournable Jean-Michel Bazire, il ne surprendrait pas en s’illustrant d’entrée de jeu. D’autant qu’il sera déferré des quatre pieds pour l’occasion. Les 6-ans ELFE ATOUT et EMILY DE MONTFORT semblent les plus indiqués pour l’accompagner.

Quant à notre Pro du Jour, Christophe Plisson, il est loin d’être négatif concernant ses deux partants, à Fontainebleau (R-3).

Le Quinté du jour

Au mieux, bien situés au premier échelon et présentés pieds nus, DREAM THE BEST et DAMOUR JIEL devraient s’expliquer pour le succès dans le Prix du Champagne Castelnau, quinté de ce lundi, à Reims.

Gagnants

7 DREAM THE BEST :  Il reste sur trois places de 3e, la dernière en date obtenue à Vincennes. Idéalement engagé au premier échelon, il ne devrait pas être loin de la vérité.

Conseil de jeu : 10e G-P

6 DAMOUR JIEL : Il collectionne les bons résultats depuis plusieurs semaines et son aptitude aux tracés corde à droite est avérée. Première chance.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

5 CLASSE DES OBEAUX : Il ne faut pas la juger sur sa dernière sortie à Laval où elle se produisait ferrée. Bonne droitière et présentée ici pieds nus, elle devrait refaire parler d’elle.

3 CYRUS D’ALCI : Il a fait sien un quinté, cet été, à Cabourg. En outre, il compte trois podiums, dont deux victoires, en cinq sorties sur cet anneau. On garde.

Impasses

10 ALTIUS FORTIS : Ce 10-ans reste sur un échec dans un quinté à Vincennes. Ici, face à ses cadets, il n’aura pas une tâche aisée.

11 AMOUR ORAGEUX : Ses dernières sorties n’inclinent guère à la confiance. Sans nous.

14 BRELAN DU VIVIER : Il n’a pas été revu en piste depuis le mois de novembre et restera ferré. Une autre fois.

Les paris Quinté du jour

Quinté7-6-5-3-1-13-15-4
Couplé3-5-6-7

Le chiffre du jour

1’15 »8

GERDA DU BIRKWALD (311 – R-1 à Reims)

Elle s’est classé 4e courant juin, sur ce tracé, et ce en 1’15 »8, soit la meilleure réduction kilométrique du peloton sur ce parcours. De quoi lui valoir de logiques preneurs dans le Prix de l’Hippodrome de Strasbourg.

L’info du jour

GIANT MEC (410 – R-1 à Reims)

Il vient de prouver sa bonne forme à La Capelle. Il a déjà gagné corde à droite. Il sera pieds nus pour ce bon engagement et affronte un lot à sa portée. Autant de paramètres qui lui confèrent une excellente carte à jouer.

CHOUAN (102 – R-4 à Toulouse)

Après s’être classé 3e en débutant, à pareille époque l’an dernier, il a depuis signé deux succès à Saint-Brieuc, dont un en terrain lourd. Même s’il n’a pas été revu depuis le mois de mars, il peut s’imposer d’emblée dans le Prix de Madiran.

Le Pro du jour

Christophe Plisson sellera deux partants, lundi à Fontainebleau (R-3). Rencontre.

Christophe, vous alignez tout d’abord GOUTTE DE LUNE (702). Que pouvez-vous nous en dire ?

La jument est en forme. Il faut savoir qu’elle est souvent débordée en partant mais ensuite, une fois que ses muscles sont bien chauds, elle sait finir vite. Elle a de la vitesse. La distance lui convient. Elle apprécie le lourd. C’est un bon engagement pour elle, en haut de deuxième épreuve. En outre, elle a hérité d’un bon numéro dans les stalles. Je lui vois une bonne chance.

Un mot également sur BELOBOG (803).

Lui, il n’a pas été veinard par le tirage au sort dans les stalles. Il a hérité du 16. Cela dit, il affiche un bel état à l’entraînement. Le lourd ne le gênera pas. La distance non plus. Pour tout vous avouer, en terrain lourd, il vaut mieux que 20 de valeur. Je le pense ici caapble de se mettre en évidence. Il a connu des soucis de jambes par le passé. J’évite donc de le courir sur des pistes trop fermes ou sur la P.S.F.