arjel

Réunions du Lundi 4 mars 2019 – FIXE LE KAP, rachat à l’horizon !

Direction l’hippodrome de la Solle, à Fontainebleau (R-1) pour la réunion principale de ce lundi 4 mars 2019. En marge du quinté Prix Spumate (1ere course), épreuve qui s’offre uniquement aux juments, il conviendra de suivre en confiance le 7-ans FIXE LE KAP. Bien que restant sur un échec à Pau, ce pensionnaire de David Cottin mérite crédit, puisqu’il semble affronter un lot à sa portée dans cette course de haies. Dès lors, il ne faudrait pas être surpris de le voir rendre victorieusement le poids à ses six adversaires du jour dans le Prix de la Somme (4e course).

Lauréat de ses deux premières sorties de l’année 2019 et irréprochable dans les courses à réclamer, RASIQUE devrait logiquement confirmer dans le Prix Rabastens (5e course). Son cadet FOURMETOT, et le 11- ans LAMIGO, respectivement affichés 2e et  4e d’une épreuve de même facture, récemment sur ce tracé, semblent les plus indiqués pour le faire galoper…

Quant à notre Pro du Jour, Grégory Bouyer, il nous parle de ses partantes, à Saint-Galmier (R-4).

Le Quinté du jour

François Nicolle semble détenir les clés du Prix Spumate, quinté de ce début de semaine, à Fontainebleau. Il pourra en effet compter sur SAGALINE, laquelle sur une série de podiums, mais également sur LADY DE ROCHE, de retour sur les haies avec une bonne carte à jouer.

Gagnants

13 SAGALINE : Elle compte sept podiums, dont un succès, en neuf courses courues. En condition physique avancée, après s’être produite cet hiver à Cagnes puis à au, elle se présente au départ de son premier handicap avec de légitimes ambitions.

Conseil de jeu : 15e G/P

3 LADY DE ROCHE : Si elle a couru sur le steeple, cet hiver à Pau, elle a également des références en haies, y comptant deux succès en quatre prestations. Belle chance.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

4 EBONITE : Jugée sur ses podiums enregistrés dans les Prix Calabrais et Bernard Sécly (Listed), l’an dernier, elle doit avoir son mot à dire dans ce lot. Méfiance.

6 FOJA : Elle a bien tenu sa partie dans le Prix Fifrelet (5e), face aux mâles, en fin d’année dernière. Pour sa course de rentrée, elle ne saurait être négligée.

Impasses

12 KODALIE : Elle semble s’attaquer à une solide concurrence. Sans nous.

15 BROKEN DIAMOND : Elle s’est illustrée dans ses courses à réclamer, cet hiver à Cagnes-sur-Mer. L’opposition est plus relevée pour elle ici…

Les paris Quinté du jour

Quinté13-3-4-6-2-9-5-10
Duo 43-4-13

Le chiffre du jour

92%

RASIQUE (502 – R-1 à Fontainebleau)

En treize sorties dans les courses à réclamer, il n’a jamais terminé plus loin que 4e, ayant de surcroît enregistré douze podiums (soit 92% de réussite), dont six victoires. Invaincu en deux sorties cette année, il devrait répéter dans le Prix Rabastens.

L’info du jour

FIXE LE KAP (401 – R-4 à Fontainebleau)

Il ne faut surtout pas le condamner sur son échec du 5 février à Pau. Au regard de ses prestations antérieures, il trouve une belle occasion de refaire parler de lui dans le Prix de la Somme.

DJOHN (715 – R-4 à Saint-Galmier)

Il s’est retrouvé trop loin des animateurs pour espérer un bon classement, en dernier lieu à Lyon-La Soie. Encourageant 2e auparavant (ndlr, le 24/1), et présenté pieds nus, il a les moyens de faire sien le Prix Jérôme Salamani.

Le Pro du jour

Travaillant en étroite collaboration avec son frère Emmanuel, Grégory Bouyer évoque les chances des deux juments de l’écurie alignées dans le Prix Raymond Goleo, lundi à Saint Galmier (R-4).

Grégory, que pouvez-vous nous dire sur vos deux protégées ?

Je drive FALBALA DU RIED (611). Elle a été battue par une bonne pouliche, courant janvier à La Soie. Et, les deux dernières fois, elle s’élançait aux 25 mètres et affrontait les mâles. Dans ces conditions, il faut de bons déroulements de course. Sachez qu’elle est assez complète. Elle de la tenue et va tout le temps. Seul hic : Elle reste peureuse, et a tendance à se reprendre lorsqu’elle prend l’avantage. Aussi, elle est munie d’oeillères pour lui éviter de faire des écarts. L’idéal est de venir finir sur les autres. Selon moi, elle a de l’avenir. Même si elle rend de nouveau la distance, il ne faut pas le condamner trop vite… FALTEA DU RIED (604) a terminé devant elle fin janvier à La Soie mais elle lui est inférieure. Elle a fait la faute dans le premier tournant à La Soie (ndlr, le 15 janvier) car elle était trop légère dans ses allures. ll faut donc lui remettre un peu de poids. Avec un bon parcours, elle est capable de rentrer aux balances.