arjel

Réunions du Lundi 31 décembre 2018 – ALESIA, prête à livrer bataille

Pas d’épreuve estampillée Groupe, à Vincennes, en ce dernier jour de l’année 2018. Au cours de cette journée de début de semaine, il conviendra de suivre avec intérêt le délicat mais doué CESAR DE VRIE, lequel a les moyens de faire sien le Prix de Bouvron (5e course). Les cardiaques pourront lui préférer CIROCO D’AUVILLIER, récent lauréat dans la discipline et CAPITAINE FRANCE, de retour sous la selle avec des ambitions, d’autant qu’il évoluera déferré des quatre pieds pour cet engagement favorable au plafond des gains.

Quant à notre Pro du Jour, Daniel Doré, il est optimiste avec sa protégée ALESIA DES BORDES. Au regard des forces en présence dans ce Prix de Saint-Denis (8e course), elle aura surtout à redouter ses cadets BOSCO DU GOUTIER, qui brigue ici une troisième victoire consécutive, et le 6-ans CE RETOUR D’OSCAR, récent troisième d’une épreuve de même facture, sur la petite piste de Vincennes.

Le Quinté du jour

Le Prix de Poitiers, quinté de ce début de semaine, à Vincennes, a réuni des trotteurs d’âge, tous bien connus dans les événements. S’ils ont tous eu l’occasion de se produire à diverses reprises dans des quintés, huit des dix-sept candidats à cette rencontre peuvent se targuer d’avoir déjà remporté un événement. A commencer par notre favorite BONNE COPINE.

Gagnants

8 BONNE COPINE : Elle affiche une victoire et trois places en douze quintés courus, preuve de son efficacité à ce niveau. Peu veinarde en dernier lieu, dans la montée, dans la Finale du G.N.T, elle trouve ici l’occasion de refaire parler d’elle.

Conseil de jeu : 15e P

14 ARDENTE DU CLOS : En seize quintés disputés, elle a enregistré deux succès et sept places. Efficace pieds nus, et dotée d’une bonne pointe de vitesse finale lorsqu’elle peut bénéficier d’un parcours caché, elle mérite crédit.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

16 ALDO D’ARGENTRE : Il a réalisé une excellente année. En 18 sorties en 2018, il a en effet signé dix podiums, dont cinq succès. Deuxième d’une épreuve de même facture, le mois dernier, sur ce tracé, il comptera de logiques preneurs.

13 BEST DU HAUTY : S’il est toujours à la recherche d’un premier succès dans un quinté, il y compte six places en quinze prestations. Cinquième de la Finale du G.N.T, en début de mois, où il dominait quatre de ses rivaux du jour, il fait partie des belles possibilités de cette course.

Impasses

2 VIVALDI D’AMBOISE : Il a surtout brillé sous la selle l’hiver dernier. En outre, il n’a pas été revu en compétition depuis le mois de février. A éliminer.

4 BELLINE D’URZY : Elle reste sur plusieurs échecs, n’a pas couru depuis le mois de septembre, et restera ferrée pour cette course de rentrée. Impasse conseillée.

Les paris Quinté du jour

Quinté8-14-16-13-1-17-12
Couplé8-13-14-16

Le chiffre du jour

57%

DON SALLUSTE (604 – R-1 à Vincennes).

Sa dernière sortie s’est soldée par une place de 3e dans un quinté, le mois dernier sur la petite piste de Vincennes. En outre, il affiche quatre succès en sept prestations déferré de quatre pieds, soit 57% de réussite à la « gagne ». De quoi incliner à la confiance dans le Prix de Tournon.

L’info du jour

CESAR DE VRIE (507 – R-1 à Vincennes)

Certes, il a été disqualifié à quatre reprises lors de ses cinq dernières sorties publiques. Or, il vaut un lot de ce genre et retrouve le tracé sur lequel il s’est imposé, à pareille époque l’an dernier, et ce en 1’13 »7, soit la meilleure réduction kilométrique du peloton sur ce parcours des 2.850m Grande Piste. Sage, il s’annonce redoutable dans le Prix de Bouvron.

WISPERWIND (601 – R-3 à Mons)

Toujours présenté à bon escient, ce 6-ans reste sur une série de bons résultats et n’a jamais terminé plus loin que 3e en cinq prestations à Mons. Mieux encore, il est invaincu en trois courses courues sur le tracé qui nous intéresse. Il semble donc en mesure de rendre victorieusement le poids à ses quatre rivaux du jour dans le Prix Jocufocu.

Le Pro du jour

Daniel Doré aligne ALESIA DES BORDES (808), lundi à Vincennes (R-1). Visiblement, la confiance est de mise.

Daniel, votre jument a signé onze victoires depuis le début de l’année. La 12e est-elle possible ?

Oui. Je la pense capable de s’imposer. Il ne faut pas la juger sur a dernière sortie à Vincennes. Virginie Boudier-Cormy est venue percuter le sulky de ma jument. C’est regrettable. La jument est restée bien. Elle s’est exercée vendredi matin, me donnant entière satisfaction. Elle est aussi efficace sur les parcours de tenue que ceux de vitesse. Pierre Divaré la connaît par coeur. Avec ce numéro 8 derrière l’autostart, il va sans doute éviter de la mettre dans le « rouge » en partant. Il va prendre un dos, se faire ramener, avant de « faire » le dernier kilomètre. Vous l’aurez compris, je compte sur elle.