arjel

Réunions du Lundi 30 septembre 2019 – Une nouvelle cible pour VIPERA KILLER GAR

Huit courses sont à l’affiche de la réunion principale de ce lundi 30 septembre, à Enghien (R-1), dont le Prix de Moissac (1ere course), épreuve retenue pour les paris à la carte. Dans le Prix du Pont-Marie (3e course), les 2-ans HEAVEN’S PRIDE, probant lauréat de son unique sortie publique, cet été à Cabourg, devrait se retrouver aux prises avec les prometteurs HOFFENBACH, et HEARTBREAKER ONE, lesquels ont en commun d’avoir pris une 2e place en débutant, respectivement à Ecommoy et Enghien. Probante lauréate dernièrement à Vincennes, VIPERA KILLER GAR devrait logiquement répéter dans le  Prix d’Egletons (4e course). Il convient toutefois de lui opposer VANITI BAR, laquelle retrouve le tracé de son dernier succès, celui acquis cet été, le 13 juillet.

Le Quinté du jour

Le Prix de Moissac, quinté de ce début de semaine, à Enghien, s’offre uniquement aux pouliches, celles de 4-ans n’ayant pas gagné 34.000 euros. Au mieux et faisant face à un bon engagement, FILOSOPHIE aura notre préférence.

Gagnants

15 FILOSOPHIE : D’une louable régularité depuis plusieurs semaines, elle vient de prouver sa bonne forme, à Vincennes, sous la selle. Bien engagée dans ce lot, elle mérite crédit.

Conseil de jeu : 15e P

11 FILLE A LOLO : Elle vient de se classer quatrième d’une épreuve de même facture, dominant notamment deux de ses rivales du jour. Une confirmation est ici attendue.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

12 FLYING STAR TURBO : Si elle compte cinq disqualifications en treize courses courues, elle affiche également huit podiums. D’autre part, elle vient d’améliorer son chrono à Vincennes. On garde.

13 FLICKA DU PERCHE : Force est de constater qu’elle est régulière. Présentée pieds nus, elle briguera une nouvelle place.

Impasses

8 FEEL SMART : Elle manque de références à Vincennes. Tâche compliquée.

Les paris Quinté du jour

Quinté15-11-12-13-16-7-14-10
Couplé11-12-13-15

Le chiffre du jour

1’14 »

VANITI BAR (402 – R-1 à Enghien)

Le 13 juillet, sur ce tracé, elle s’imposait avec la manière, et ce en 1’14 », soit le meilleur chrono du peloton sur le parcours. La méfiance s’impose.

L’info du jour

VIPERA KILLER GAR (410 – R-1 à Enghien)

Elle a remporté trois de ses quatre dernières sorties, son plus récent succès ayant été en solitaire, en 1’10 », sur plus court, récemment à Vincennes. Déjà gagnante à Enghien, elle s’annonce redoutable dans le Prix d’Egletons.

MILLE FOIS MERCI (203 – R-2 à Chantilly)

Remarquée par sa fin de course dans le toujours bien composé Prix de la Cascade, en début de mois à ParisLongchamp, elle s’est depuis classée 3e à Saint-Cloud. Elle se présente ici au départ du Prix de l’Aunette avec la ferme intention d’ouvrir son palmarès.

Le Pro du jour

Installé près de Gand, en Belgique, où il veille à la destinée d’une vingtaine de trotteurs, Jules Van Den Putte Jr sera présent lundi à Enghien (R-1) pour driver son pensionnaire GIOVANNI BIANCO (511). Voici ses impressions :

Jules, quel regard portez-vous sur les dernières sorties de votre protégé ?

Comme vous pouvez d’ailleurs le constater, il aligne les victoires. Lorsqu’il avait couru à Vincennes, courant février (ndlr, 4e), il n’avait pas démérité mais, hélas, il n’était pas bien ce jour-là. Il était malade. Cette sortie n’est pas à prendre au pied de la lettre. Il a bien gagné cet été à Reims et Lisieux et plus récemment à Tongres. Il n’a pas eu à puiser dans ses réserves et a très bien récupéré.

Quels sont ses principaux atouts ?

Il s’agit d’un bon cheval. Auparavant, il lui fallait une semaine pour récupérer de ses courses. Désormais, deux jours après ses sorties, il est fringant. D’autre part, il voyage de mieux en mieux. Il est facile au travail. En course, il sait aller devant comme attendre. Il sait également démarrer vite, aussi bien départ volté que lancé. Il va des deux côtés même si je le préfère corde à gauche. Il a de bons pieds et peut courir pieds nus.  A noter que je le déferre lorsqu’il se présente en France. Quand il évolue en Belgique, je préfère lui laisse ses fers. Certes, il s’élancera en seconde ligne derrière l’autostart, mais on se déplace à Enghien vec des ambitions.