arjel

Réunions du Lundi 3 août 2020 – ILLICITE, les espoirs sont… permis

L’Obstacle sera à l’honneur sur l’hippodrome de Clairefontaine-Deauville (R-1), en ce lundi 3 août 2020. En marge de la Grande Course de Haies – Prix Guillaume D’ornano (1ere course), handicap retenu pour le quinté et ses dérivés, dans le Prix de la Paquine (5e course),  ILLICITE sera revue avec intérêt. Désinvolte lauréate de son unique sortie publique, le 29 juin, de surcroît sur le tracé qui nous intéresse, celui des 3.400 mètres, cette pensionnaire de François Nicolle ne surprendrait pas en préservant son invincibilité. Si elle retrouvera sur son chemin LA MARIANA, sa dauphine le jour de leurs premiers pas communs, elle devra redouter HYDE MADRIK, laquelle s’est également imposée en débutant, le même jour, le 29 juin, à La Teste mais également A BABORD, deuxième de son unique sortie sur ce parcours, courant juin.

Quant au 7-ans DIAMANT BRUT, il devrait logiquement soigner ses statistiques dans les courses à réclamer, à l’occasion de sa prestation dans le Prix du Vieux Poirier (4e course). Récent lauréat d’une épreuve de même facture disputée sur ce steeple-chase de Clairefontaine, son aîné BLINIS fait partie des ses principaux adversaires.

A Rouen-Mauquenchy (R-3), DOMINO DREAM trouve une belle occasion de s’illustrer, d’autant qu’il sera déferré des quatre pieds pour cet objectif.

Le Quinté du jour

La Grande Course de Haies – Prix Guillaume d’Ornano servira de support aux paris à la carte, en ce début de semaine. Lauréat de la précédente édition, SAINT ANJOU y défendra son titre avec de hautes ambitions.

Gagnants

2 GRAND TRIANON : Ses deux dernières sorties se sont soldées par autant de podiums dans des handicaps de même facture. Il s’est notamment classé 3e de la Grande Course de Haies de Dieppe, fin juin, où il dominait trois de ses rivaux du jour. Première chance.

Conseil de jeu : 10e G-P

8 SAINT ANJOU : Ce pensionnaire de Laurent Viel n’est autre que le tenant du titre. Confirmé en pareille société et venant de prouver sa bonne forme à Auteuil, il mérite un large crédit.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

5 ROCK THE RACE : Il se recommande de deux succès et quatre places en onze quintés courus. D’autre part, il compte deux podiums en trois sorties sur cette piste de Clairefontaine. On garde.

10 VOIX DU SOIR : Il s’est imposé avec de la marge dans un handicap disputé fin juin à Dieppe. Bien que remonté de six livres sur l’échelle du handicapeur, il conserve une bonne carte à jouer.

Impasses

3 CELTIOR : Il n’a pas été en mesure de boucler son parcours dans le Prix Hardatit, courant juillet à Auteuil. Peu emballant.

12 IRJA HAS : Elle a également été arrêtée lors de sa dernière sortie publiques. Pas de quoi incliner à la confiance…

Les paris Quinté du jour

Quinté2-8-5-10-13-7-15-11
Couplé2-5-8-10

Le chiffre du jour

6

DIAMANT BRUT (402 – R-1 à Clairefontaine-Deauville)

En vingt-deux courses courues, il a signé six succès. Six, c’est également le nombre de ses sorties à réclamer. Et, en six tentatives dans les sellings, il a enregistré quatre victoires et deux places de 2e. De quoi lui valoir de logiques supporters dans le Prix du Vieux Poirier.

L’info du jour

ILLICITE (502 – R-1 à Clairefontaine-Deauville)

Elle s’est imposée en solitaire et en roue libre dans le Prix des Ouvres, à l’occasion de ses premiers pas publics, fin juin sur le tracé proposé. Une confirmation est attendue dans le Prix de la Paquine.

DOMINO DREAM (814 – R-3 à Rouen-Mauquenchy)

Il ne faut pas prendre au pied de la lettre sa récente sortie à Cabourg où il évoluait ferré. Aligné cette fois déferré des quatre pieds, configuration dans laquelle il affiche trois succès en sept tentatives, il devrait tirer profit du bon engagement qui s’offre à lui dans le Prix Gérard Portois.

Le Pro du jour

Alain Couétil (photo) évoque les chances de FLASKY (801) aligné dans le Prix François de Malherbe, lundi à Vichy (R-4)

Alain, que pouvez-vous nous dire sur votre protégé ?

Le cheval a eu des soucis en fin d’année de 3-ans. C’est ce qui explique son absence de la compétition de septembre 2018, à février 2020. Il est resté à l’écurie. On lui a laissé le temps qu’il fallait.  Si l’on excepte sa course de rentrée infructueuse en début d’année à Angers, il n’a jamais déçu. Il a gagné quatre courses en six sorties.

Quels seront ses principaux atouts ?

Le cheval a des moyens. Il reste sur un facile succès au Lion d’Angers. Il est resté bien. Il a fait l’arrivée en bon terrain mais, c’est un cheval de pistes souples. Selon moi, il est apte à fournir une bonne valeur. Je pars confiant. Sachez qu’il sera ensuite dirigé sur les obstacles. Il a de l’avenir dans la discipline.