arjel

Réunions du Lundi 27 janvier 2020 – HEITIDA GEDE a la pointure…

Après la superbe réunion du Prix d’Amérique, l’hippodrome de Paris-Vincennes (R-1) revient aux affaires courantes en ce lundi 27 janvier 2020.

En marge du quinté Prix de Rethel (1ere course), dans le Prix de Lézignan (2e course), HORA BOT EUR MOEL et HOPLA DES LOUANGES, séparées du minimum dans le récent Prix d’Auffray, devraient logiquement confirmer. Il convient toutefois de leur opposer HACIANDA VERDERIE, qui débute sous la selle après des débuts victorieux, au sulky, en début de mois sur la piste de Châteaubriant. En fin de réunion, dans le Prix de Fleurance (8e course), l’estimée HEITIDA GEDE trouve une belle occasion d’ouvrir son palmarès. Elle devra toutefois se méfier de HERS AND MINE, laquelle compte déjà quatre podiums en six prestations publiques.

A Cagnes-sur-Mer (R-3), le 9-ans IL PITTORE ne surprendrait pas en conservant son titre dans l’épreuve d’ouverture. A noter toutefois que cette course à réclamer se dispute désormais sur 2.000 mètres, et non plus sur 1.300 mètres comme lors des précédentes éditions. Il aura surtout à redouter ses cadets IRISH EMPEROR, lauréat de sa dernière sortie à ce niveau, le mois dernier sur la P.S.F de Deauville, et LAQUYOOD, d’une louable régularité.

Le Quinté du jour

Le Prix de Rethel, quinté de ce début de semaine, à Vincennes, s’offre uniquement aux juments de 7-ans. Présentées l’une et l’autre déferrées des quatre pieds pour la première fois, NOBLE DOLLY et DANAE DE CORBERY s’y présentent avec de solides ambitions.

Gagnants

5 NOBLE DOLLY : Arrivée durant l’automne 2018 dans l’écurie de Jean-Michel Bazire, elle compte déjà deux succès à Vincennes. En outre, elle possède, en 1’13 »4, le meilleur chrono du peloton sur ce tracé. Elle aura notre préférence.

Conseil de jeu : 15e G-P

12 DANAE DE CORBERY : Il ne faut surtout pas la condamner sur sa récente disqualification sur ce tracé. D’autant qu’elle a été gênée ce jour-là et qu’elle avait auparavant collectionné les bons résultats en semblable société. A racheter en confiance.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

13 DIANE D’HAUFOR : Son succès du 6 janvier sur la petite piste atteste de son bon degré de forme. Affichant six succès en autant de sorties sur la Grande Piste, elle mérite crédit.

15 DOLCE D’EBANE : Elle vient de conclure 2e d’une course de même facture, le 12 janvier, où elle devançait trois de ses rivales du jour. Une confirmation est ici attendue.

Impasses

3 DIANE DU LEVANT : Elle est plus confirmée piste plate. Ne nous tente pas.

7 HOPE AND DREAMS : Elle n’a pas convaincu pour ses débuts à Vincennes, fin décembre. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

QuintéBase : 5. Champ réduit : 12-13-15-16-2-14-1-6
Couplé5-12-13-15

Le chiffre du jour

1’17 »9

HOPLA DES LOUANGES (209 – R-1 à Vincennes)

Elle affiche deux podiums en autant de course courues et possède, en 1’17″9, le meilleur chrono du peloton sur ce tracé des 2.700m Grande Piste. Candidate aux premières places.

L’info du jour

HEITIDA GEDE (805 – R-1 à Vincennes)

Cette pouliche tenue en estime a enregistré des débuts prometteurs, en début de mois à Nantes. Et, la dernière fois, à Vincennes, elle n’a pas bénéficié d’un bon parcours, le nez au vent. Dès lors, elle mérite crédit dans le Prix de Fleurance.

IL PITTORE (102 – R-3 à Cagnes-sur-Mer)

En neuf sorties dans les courses à réclamers, il s’est classé à six reprises parmi les quatre premiers, y comptant même deux succès. Efficace sur le sable, il peut conserver son titre dans le Prix du Serpolet, même si cette course se dispute désormais sur 2.000 mètres.

Le Pro du jour

Yannick Henry délèguera trois partants, lundi à Toulouse (R-4). Rencontre.

Yannick, pouvez-vous nous parler de vos trois partants ?

GUIMAUVE DANOVER (107) est une pouliche tardive mais elle s’était bien qualifiée, en 1’17 » et fractions.  Il s’agit d’une pouliche assez grande. Elle mesure 1.70m. Elle a gagné en débutant, courant décembre à Grenade-sur-Garonne. Je n’ai pas été surpris de la voir s’imposer d’emblée. J’en escomptais une confirmation ensuite à Toulouse. Hélas, cela s’est mal passé dans le premier tournant ce jour-là. Elle a été rapidement disqualifiée, avant de bien se comporter en retrait. Elle a répondu à mes attentes depuis en s’imposant à Toulouse. Elle a encore besoin de prendre de la maturité mais elle ne manque pas des moyens. A noter qu’elle porte les couleurs de l’écurie Danover avec laquelle je travaille depuis pas mal de temps. Nous sommes d’ailleurs associés sur certaines poulinières. Lundi, elle se présentera à seulement huit jours d’intervalle mais je la juge capable de confirmer. ENFIN GRAVE (504) a surtout pris de l’argent sous la selle au cours des derniers mois. Ici, il fait face à un bon engagement au plafond des gains. En outre, il a hérité d’un bon numéro derrière la voiture. Aussi, il n’est pas hors d’affaire. Quant à FLOCON D’ANJOU (707), il est en bonne condition. Il a d’ailleurs gagné en début de mois à Bordeaux, et s’est depuis classé 2e à Toulouse, sur le tracé qu’il retrouvera lundi. Charly Bouteiller le connaît. Le cheval est bien engagé au premier poteau. Rien ne s’oppose à une confirmation.