arjel

Réunions du Lundi 26 octobre 2020 – Le Défi du Galop fait escale à Marseille-Borély

Direction le Sud-Est du pays et plus précisément l’hippodrome de Marseille-Borély (R-1) pour la réunion principale de ce dimanche 26 octobre 2020. Au cours de cette journée phocéenne, il conviendra de suivre avec intérêt les deux 2-ans présentés par Jean-Claude Rouget, à savoir PENJA (1ere course), encourageante 2e en débutant, le mois dernier, le 22 septembre, à Bordeaux-Le Bouscat, et ce en terrain très souple, et le poulain DAYSHANN (4e course), lequel s’est classé troisième pour ses premiers pas publics, le même jour, en Gironde.

Dans le Grand Prix des Provinces – Prix André Baboin, listed-race qui servira de support à la 12e étape du Défi du Galop, TOP MAX est un lauréat en puissance. Irréprochable depuis de nombreux mois, et facile vainqueur du Grand Prix de la Région Grand Est (Listed-race), autre manche du circuit, le mois dernier à Strasbourg, ce pensionnaire de Henri-Alex Pantall devrait une nouvelle fois marquer des points dans ce challenge. Respectivement affichés 1er et 3e de la Coupe de Marseille (Listed-race), l’an dernier sur le tracé proposé, celui des 2.000 mètres, ses contemporains FLAMBEUR et SKAZINO semblent les plus indiqués pour compléter le podium même si leur aîné BOULEVARD conserve une belle chance théorique.

Le Quinté du jour

Affichés aux deux premières places du Handicap de Marseille, quinté de ce début de semaine, à Borély, MOTIVAROOM et SAYANN auront à coeur de faire aussi bien cette année. Ils devront toutefois composer avec MONARGENT, vainqueur sur cette piste, le mois dernier.

Gagnants

4 MONARGENT : Sa dernière sortie publique s’est soldée par une victoire, le mois dernier sur cette piste. Gare à son retour dans les handicaps.

Conseil de jeu : 15e P

2 SAYANN : Il se recommande de deux succès et d’une place en treize quintés courus. En outre, il a pris la 2e place de cette course l’an dernier. On garde.

Spéculatifs

5 SPECIAL APPEAL : Son récent succès à Vivaux, sur la Sable, atteste de son bon degré de forme. En dépit de la surcharge encourue, elle peut confirmer.

10 MOTIVAROOM : Ce n’est autre que la tenante du titre. Se retrouvant à une valeur quasiment équivalente cette année, elle ne saurait être négligée.

Impasses

8 KAYRAT : Il vient de s’imposer dans une course à réclamer. Il s’attaque cette fois à plus forte partie.

Les paris Quinté du jour

Quinté4-2-5-10-1-6-11-7
Couplé2-4-5-10

Le chiffre du jour

75%

HIGH QUALITA (212 – R-3 à Beaumont-de-Lomagne)

Elle compte deux victoires et quatre places de 2e en huit prestations publiques, soit 75% de réussite sur le podium. Des statistiques qu’elle devrait soigner dans le Prix Agricat.

L’info du jour

TOP MAX (501 – R-1 à Marseille-Borély)

Il affiche douze podiums en quinze courses courues. En outre, il vient de s’imposer avec aisance dans une étape du Défi du Galop, celle disputée fin septembre à Strasbourg. Gare à lui dans le Grand Prix des Provinces – Prix André Baboin.

ESPERANZA IDOLE (116 – R-3 à Beaumont-de-Lomagne)

En douze sorties sous la selle, elle a enregistré huit podiums, dont six succès. En outre, elle s’est imposée sur ce tracé début septembre. Sa chance saute aux yeux !

Le Pro du jour

Christophe Feyte aura quatre partants, lundi à Beaumont-de-Lomagne (R-3). Rencontre.

Christophe, pouvez-vous nous parler de vos pensionnaires, ceux alignés lundi ?

Pas de problème. HERODO BELLO (203) s’est beaucoup amélioré cette année. Il me montre également des progrès au travail. Il a été façonné sur les petites pistes en province mais il est sur la bonne voie. Il a de la tenue. Il est relativement maniable. Le lot est bien composé mais il ne devrait pas être ridicule. Il devrait être dans le coup. Je ne serais pas surpris de le voir sur le podium. Ensuite, il devrait courir la Finale régionale. GWENDOLO BELLO (313) n’était pas bien au printemps. En outre, il a fait de la croissance, ce qui explique son absence de février à août 2020. Sachez qu’il gagné sur sa classe, le mois dernier à Toulouse. Il n’était qu’à 70-80% de ses moyens ce jour-là. Il n’est pas encore à 100% mais il s’en approche gentiment. Ici, il aura contre lui son rendement de distance. Cela dit, vu son potentiel, il a les moyens de lutter pour les premières places. Ensuite, j’ai comme objectif avec lui la finale régionale du 8 novembre, à Beaumont. Il aurait été plus à l’aise si la Finale avait eu lieu à Toulouse. EXTREME DESBOIS (704) a fait une faute dans le dernier tournant, la dernière fois à Angoulême. Cela lui coûte la victoire. Auparavant, à Agen, je plaide coupable. Je ne lui ai pas donné un bon parcours. Le cheval a attaqué en quatrième épaisseur et a été contré. Lundi, j’envisage de le courir sans enrênement. Il s’agira d’une première en course. A la maison, il travaille sans, cela lui convient. La dernière fois, à Angoulême, il avait un enrênement mais je ne l’ai pas utilisé. Il faudra juste se montrer vigilant au départ. S’il reste au trot, il ne devrait pas être loin de la vérité. A mon avis, c’est le meilleur du lot. Je me méfie de Evisto Blues, un cheval pratique. Ensuite, il a un bon programme chez nous, dans le Sud-Ouest. DIVA DU BUISSON (810) est une nouvelle venue à l’écurie. Elle est arrivée il y a dix jours. Selon moi, elle a un bon programme dans la région. Ici, elle est bien située en tête. Elle devrait vite s’illustrer dans le secteur. J’avais également engagé ENTRE AMIS mais il a été éliminé. C’est un bon cheval. Il est plus pratique que Extrême Desbois mais il n’est pas à l’abri d’une faute. Il devrait aller à Vincennes cet hiver.