arjel

Réunions du Lundi 23 novembre 2020 – ETONNANT, en toute logique…

Si les trotteurs seront à l’oeuvre sur l’hippodrome de Paris-Vincennes (R-1), en ce lundi 23 novembre 2020, les amateurs de Galop se pencheront sur les réunions programmées le même jour sur les pistes de Fontainebleau (R-3) et de Marseille-Vivaux (R-4).

A Vincennes (R-1), dans le Prix Edmond Henry (Gr.II – 2e course),  ETONNANT, lequel vient de donner une excellente réplique au doué Boss du Meleuc, trouve une belle occasion de renouer avec la victoire. FEELING CASH, de retour sous la selle avec de solides ambitions, ETOILE DE BRUYERE, gagnante du Prix de Normandie (Gr.I), l’an dernier, deuxième du dernier Prix de Cornulier (Gr.I), et de surcroît présentée pieds nus cette fois, devraient être ses principaux adversaires.

Dans le Prix de Landivisiau (7e course), GRANVILLAISE BLEUE devrait logiquement soigner ses statistiques au trot monté. D’autant qu’elle fait face à un engagement de choix au plafond de gains. Elle aura surtout à craindre GRACE DE DAIDOU, de retour dans la discipline avec des ambitions, et GINA DE TILOU, à racheter.

A Fontainebleau (R-3), LE LAUREAT fait partie des choix prioritaires du réclamer Prix Tremaille (2e course). Il trouvera sur son chemin DESGARBADO, au départ de son premier selling avec des prétentions.

Le Quinté du jour

Le Prix de Montignac-Charente, quinté de ce début de semaine, à Vincennes, a réuni des trotteurs de 6-ans et au-dessus. Au regard des forces en présence, les 6-ans semble en mesure de se tailler la part du lion. Probant lauréat pour ses débuts sur notre sol, le Suédois MILLIONDOLLARRTHYME devrait logiquement confirmer.

Gagnants

13 MILLIONDOLLARRTHYME : Il a déjà eu l’occasion de se frotter à l’élite en Suède. Et, pour ses premiers pas dans l’Hexagone, il a fait sien le quinté Prix du Languedoc (Gr.III), récemment sur la Grand Piste de Vincennes. Première chance.

Conseil de jeu : 10e G-P

2 ELVIS DU VALLON : Il a collectionné les places d’honneur, l’hiver dernier, à Vincennes, dans des Grs.III. A créditer d’une encourageante fin de course, à Vincennes, il mérite une mention favorable.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

4 VIOLETTO JET : Certes, la régularité ne fait pas partie de ses principales qualités. Or, il a prouvé qu’il fallait compter avec lui à ce niveau. La méfiance s’impose.

1 CALINA : C’est la moins riche de la course mais certainement pas la moins douée. Présentée pieds nus, et dotée d’une bonne pointe de vitesse finale, elle ne saurait être négligée.

Impasses

10 CHALIMAR DE GUEZ : Il reste ferré. Cette course va lui être bénéfique en vue de futurs objectifs sous la selle.

12 BAD BOY DU DOLLAR : Il n’a désormais plus de marge de manoeuvre à ce niveau. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

Quinté13-2-4-1-7-6-14-9
Couplé1-2-4-13

Le chiffre du jour

87.5 %

GRANVILLAISE BLEUE (712 – R-1 à Vincennes)

Elle compte huit sorties sous la selle. Résultat : Sept podiums, dont podiums (soit 87.5% de réussite), dont trois succès. Des statistiques qu’elle devrait soigner dans le Prix de Landivisiau.

L’info du jour

ETONNANT (207 – R-1 à Vincennes)

Il a été le dauphin du doué Bilibili dans le Prix de l’Ile de France, l’hiver dernier, et sa récente place de 2e acquise dans le Prix Reynolds plaide en sa faveur. Obligé d’y croire !

LE LAUREAT (201 – R-3 à Fontainebleau)

Il a fait preuve d’une louable régularité en plat avant d’être dirigé sur les obstacles. Récent deuxième sur le tracé proposé, pour ses débuts à réclamer, il devrait confirmer dans le Prix Tremaille.

Le Pro du jour

Installé dans la Sarthe et veillant à la destinée d’une vingtaine de trotteurs, Laurent Laudren aura deux partants, lundi, à Vincennes (R-1). Rencontre.

HISTOIRE D’EOLE (413) est la plus argentée du Prix d’Angles. Que doit-on en penser, Laurent ?

La pouliche était nerveuse la dernière fois à Vincennes. C’est son défaut même si elle progresse dans ce domaine. Je me suis donc efforcé de la détendre ce jour-là. Auparavant, elle avait enregistré une série de bons classements. Elle a bien travaillé en vue de cette course. En outre, j’ai modifié son mors. On en changera également au moment de son heat, afin qu’elle ne tire pas. Il faut parvenir à la calmer. La Grande Piste de Vincennes ne le gêne pas. Elle va corde à gauche comme à droite. Elle possède beaucoup de tenue. Ce n’est pas une pure sprinteuse mais elle n’a besoin de personne pour faire les 1.500 derniers mètres. Ici, c’est une belle course pour elle. Lundi, on va essayer d’aller devant, à sa main, et de « rouler ». Je compte sur elle.

Vous alignez également GRANIT DU FRESNE (501). Quel est votre avis ?

Il a réalisé un bon premier semestre. Depuis, c’est moins bien. Il a été décevant. J’ai besoin qu’il me rassure et il affronte un lot bien composé. Pour tout vous avouer, je n’aurais pas effectué le déplacement à Vincennes uniquement pour lui.