arjel

Réunions du Lundi 2 mars 2020 – GARGANTUA a faim de succès !

Le meeting de Vincennes désormais terminé, les hippodromes de province reviennent sur le devant de la scène. C’est sur celui de Caen (R-1) que se déroulera celui de ce lundi 2 mars 2020, le Prix de Saint-Etienne (1ere course).

Dans le Prix de Cussy (3e course), les débuts de l’estimé HOKIO seront suivis avec intérêt. D’autant qu’il avait laissé une belle impression le jour de sa qualification. Il constitue donc un rival sérieux pour HOLP UP DREAM, lequel affiche deux podiums en autant de courses courues, et ce sur des anneaux corde à droite.

Compagnon d’entraînement du premier cité, GARGANTUA mérite crédit dans le Prix de Boulleville (4e course). D’autant qu’il sera pieds nus pour ce rendez-vous. Sage, GIVE ME QUICK a les moyens de lui donner une belle réplique, à l’instar de GIVE ME DE HOUELLE, en excellente condition physique, bon droitier, déferré des quatre pieds et confié aux bons soins d’Eric Raffin.

A suivre également en confiance EUREKA DE TILLARD, laquelle présente de bonnes garanties dans le Prix de Gacé (5e course), d’autant que son unique sur le tracé proposé a été couronnée de succès, à pareille époque l’an dernier.

Le Quinté du jour

Le Prix de Saint-Etienne, quinté de ce début de semaine, a réuni seize trotteurs d’âge. Au regard des forces en présence, les 6 et les 7-ans semblent en mesure d’y dominer leurs aînés.

Gagnants

14 DOUM JENILOU : Il a prouvé qu’il fallait compter avec lui à ce niveau, affichant quatre places en six quintés courus. Aligné ici pieds nus, contrairement à son dernier parcours, à Vincennes, il s’annonce redoutable.

Conseil de jeu : 15e P

4 DESIREE DES LANDES : Elle possède, en 1’13 »3, le meilleur chrono du peloton sur le tracé normand qui nous intéresse. De quoi incliner à la confiance.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

7 DISCO D’OCCAGNES : C’est un bon droitier. En outre, son unique sortie à Caen s’est soldée par une victoire, à pareille époque l’an dernier. Il peut s’illustrer dès cette course de rentrée.

10 EXTRA LIGHT : Elle vient de se produire dans des Grs.III, à Vincennes. D’autre part, elle sera pieds nus pour ce rendez-vous. On garde.

Impasses

9 ANDIAMO DE MONCHEL : Il n’a pas été revu depuis le mois de septembre. L’impasse est ici tentante.

16 CALOU RENARDIERE : Il sera ferré pour cette course. Cette sortie va lui faire du bien en vue d’un futur objectif, le 13 mars, à Enghien.

Les paris Quinté du jour

Quinté14-4-7-10-2-1-5-6
Couplé4-7-10-14

Le chiffre du jour

1’13 »5

EUREKA DE TILLARD (510 – R-1 à Caen)

Elle affiche onze podiums en 19 sorties sous la selle, soit près de 58% de réussite. En outre, elle s’est imposée sur ce tracé, à pareille époque l’an dernier, pour son unique sortie à Caen, et ce en 1’13 »5, soit la meilleure réduction kilométrique du peloton sur le parcours.

L’info du jour

GARGANTUA (407 – R-1 à Caen)

En sept courses disputées, il s’est classé à six reprises parmi les cinq premiers, affichant même quatre podiums. Bon droitier, et aligné pieds nus, il peut ouvrir son palmarès dans le Prix de Bouleville.

GARFIELD (206 – R-3 à Compiègne)

Après avoir remporté ses deux premières sorties publiques, il s’est classé 2e d’un Gr.III, en fin d’année dernière sur cette piste de Compiègne. Il débute ici sur steeple-chase avec de légitimes ambitions.

Le Pro du jour

Lundi à Caen (R-1), Jo Corbanie aligne le 4-ans GOOD FRIDAY (808). Il nous en parle :

Jo, que pouvez-vous nous dire sur les dernières sorties de votre pensionnaire ?

Il est arrivé chez moi, l’an dernier, en fin d’été. Il s’agit d’un bon cheval. D’ailleurs,  fin novembre, dans une course remportée par Gu d’Héripré, il avait s bien fini après avoir tardé à trouver le passage. Ensuite, nous avions préparé une course à Vincennes (ndlr, le 25 décembre). Hélas, cela s’est mal passé ce jour-là. Il avait un mauvais n° derrière l’autostart et il a été obligé de tourner en épaisseur dans le dernier virage. Et, les deux dernières fois, à Vincennes, il a fait la faute dans le dernier tournant. Il n’est pas à l’aise dans le dernier virage à Vincennes.

Quels seront ses atouts ?

Le cheval est bien. Il nous donne satisfaction au travail. Je trouve d’ailleurs qu’il a progressé depuis sa dernière course. En outre, il est meilleur corde à droite. La distance ne lui posera pas de problème. Il est performant de 2.100m à 2.700 mètres. Il sait démarrer vite. Selon moi, il faut le racheter, d’autant qu’Eric Raffin sera au sulky.