arjel

Réunions du Lundi 1er avril 2019 – Prix Right Royal : HOLDTHASIGREEN défend son titre !

L’hippodrome des Princes de Condé, à Chantilly (R-1) accueille, la réunion principale de ce début de semaine, en ce lundi 1er avril 2019. En marge du quinté Prix Lypharita (1ere course), un handicap réservé aux juments, le Prix Right Royal (5e course) sera l’occasion de revoir en compétition le doué HOLDTHASIGREEN. Lauréat des deux précédentes éditions de cette rencontre estampillée Listed-race, le fils de Hold That Tiger a les moyens de conserver sa couronne, d’autant que son entraîneur Bruno Audouin (notre Pro du Jour), est satisfait de son degré de préparation.

Son cadet CALLED TO THE BAR, son dauphin dans le Prix Royal-Oak (Gr.I), en fin d’année dernière, devrait une nouvelle fois être son principal adversaire. Quant à l’Allemand MOONSHINER, qui a conclu son année 2018 sur un succès dans le Prix Denisy (Listed-race), il sera intéressant à juger face à des tels adversaires.

A suivre également de près la prestation de KING MALPIC (6e course), un spécialiste de la P.S.F de Chantilly. Il devrait s’expliquer avec VISCOUNT BARFIELD, lequel vient de le devancer, le 5 mars, sur ce tracé cantilien, et avec EURYALE, au mieux comme en témoigne son récent succès sur ce tracé des 1.300m P.S.F.

Le Quinté du jour

Le quinté Prix Lypharita s’offre uniquement aux juments de 4-ans et au-dessus. Respectivement affichées 2e et 4e de cette course l’an dernier, les 5-ans GOLDEN RAJSA et PASSION NONANTAISE tenteront de faire aussi bien voire mieux cette année.

Gagnants

2 GOLDEN RAJSA : Elle n’a plus à faire ses preuves en pareille société, affichant un succès et six places en douze quintés courus. A créditer d’une encourageante fin de course, pour sa rentrée, et ce face aux mâles, le mois dernier sur ce tracé, et 2e de cette course l’an dernier, elle aura notre préférence.

Conseil de jeu : 10e G/P

1 PASSION NONANTAISE : Si elle est toujours à la recherche d’une première victoire dans un événement, elle y compte cinq places en dix tentatives. Plaisante 4e d’un récent quinté, sur cette P.S.F cantilienne, et ce en dépit d’un n° en dehors dans les stalles, et 4e de cette course l’an dernier, elle comptera de logiques preneurs.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

11 LAWANDA : Elle s’est classée 4e d’un quinté deauvillais, l’été dernier sur la P.S.F. Après une course de rentrée profitable, à Bordeaux, elle retrouve le sable avec des ambitions. La méfiance s’impose.

8 VESPERA : Il ne faut pas la juger sur son échec du mois dernier, dans un quinté à Compiègne, d’autant qu’elle avait auparavant pris la 4e place du quinté Prix d’Epsom, cet hiver sur ce tracé. A racheter.

Impasses

13 ROYAL GIFT : Elle vient de se produire à réclamer et compte trois échecs en autant de sorties dans les handicaps. On écarte.

16 MIURA : Elle a effectué une course de rentrée discrète à Compiègne, le mois dernier. Pas emballant.

Les paris Quinté du jour

Quinté2-1-11-8-7-5-3-14
Couplé1-2-8-11

Le chiffre du jour

57%

KING MALPIC (601 – R-1 à Chantilly)

Il s’est produit à sept reprises sur la P.S.F de Chantilly. Résultat : Quatre succès (soit plus de 57% de réussite à la « gagne »), deux places de 2e, et une place de 4e. Des statistiques qu’il peut améliorer dans le Prix du Parc de Vallière.

L’info du jour

HOLDTHASIGREEN. (501 – R-1 à Chantilly)

Ce n’est autre que le double tenant du titre de ce Prix Right Royal (Listed-race). Il a notamment remporté la précédente édition, de bout en bout, avec dix longueurs d’avance sur le reste du peloton. Nouvelle victoire envisageable et envisagée…

EASY DES SARTS (511 – R-4 à Reims)

Elle a effectué une encourageante course de rentrée au Croisé-Laroche, et évoluera pieds nus pour ce bon engagement aux gains dans le Prix Cadre Vert. Première chance.

Le Pro du jour

Comme il l’a fait en 2017 et l’an dernier, HOLDTHASIGREEN (501) effectuera sa course de rentrée dans le Prix Right Royal (Listed-race), l’un des temps forts de la réunion de ce lundi à Chantilly. Son entraîneur Bruno Audouin nous en parle :

Bruno, HOLDTHASIGREEN n’a pas été revu depuis son sacre dans le Prix Royal Oak (Gr.I), fin octobre. Comment s’est passé son hiver ?

Très bien. Avec lui, on procède de la sorte depuis plusieurs saisons désormais. Il a connu de légers soucis de jambes mais rien de méchant.  Il a repris le travail depuis le début du mois de février et nous donne satisfaction.

Le jugez-vous en mesure de conserver son titre ?

Oui. Sa préparation s’est bien déroulée. Au fil des années et des courses, il a bien progressé. Grace au travail du matin, il a pris en maturité car sachez qu’il n’a jamais été facile à utiliser et à piloter. Il sera opérationnel pour cette reprise de contact avec la compétition. Ensuite, il devrait suivre le même programme que l’an dernier, avec en point de mire le Prix Royal Oak, en fin d’année.