arjel

Réunions du Lundi 19 octobre 2020 – Il faut racheter ITALIANO VERO

La réunion principale de ce lundi 19 octobre 2020 aura pour cadre l’hippodrome du Plateau de Soisy, à Enghien (R-1). En marge du quinté Prix de Pomarez (1ere course), dans le Prix de Bezons (2e course), FASCINOSO DE LOU retrouve un parcours sur lequel il s’est déjà imposé. Il devrait s’expliquer avec GOOD LUCK QUICK, qui reste sur de bonnes sorties dans la discipline, et avec FLUO MESLOIS, de retour sous la selle avec une bonne carte à jouer.

Dans la rencontre suivante, le Prix du Champ de Mars (3e course), l’estimé ITALIANO VERO trouve une belle occasion de faire oublier ses deux récentes disqualifications. Il convient de lui opposer IMPERIOUS, plaisant finisseur, le 7 octobre sur ce tracé, et IMPERIOUS CHARM, poulain à l’évidence perfectible. En fin de réunion, dans le Prix du Palais Royal (6e course), le 4-ans GASSMAN D’ESSA, récent dauphin de l’invaincu Galius, est un lauréat en puissance. Il trouvera sur sa route le régulier GOUT BAROQUE, lequel vient de conclure dans le sillage du précédent nommé, et GO ALONG, à ne surtout pas condamner hâtivement.

A Clairefontaine -Deauville (R-3), dans le Prix des Impatiences, PUTUMAYO, lauréat de son unique sortie en pareille société, en début d’année, constitue un rival sérieux pour L’INDOMPTABLE, laquelle est confirmée à ce niveau, y affichant trois victoires en six tentatives. Dans le Prix Ashmore (5e course), CABIYA trouve une occasion en or de renouer avec la victoire.

Le Quinté du jour

Seize trotteurs d’âge, neuf au premier échelon, le reste au second, seront au départ du Prix de Pomarez, quinté de ce début de semaine, à Enghien. Sage, DOMINGO DE LOU a les moyens de mettre tout le monde d’accord.

Gagnants

5 DOMINGO DE LOU : En seize sorties cette année, il a enregistré neuf succès, auxquels s’ajoutent trois podiums. Probant vainqueur, récemment, à Reims, il aura notre préférence.

Conseil de jeu : 10e G-P

6 EMILIANO ZAPATA : Il affiche dix succès en 27 sorties publiques. Efficace déferré, y comptant cinq succès en sept tentatives, il devrait répondre présent.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

3 ERASME WILLIAMS : Il ne faut surtout pas le condamner sur ses deux dernières disqualifications. Déjà vu à son avantage sur ce tracé, il trouve ici l’occasion de redorer son blason.

12 ELU DE DOMPIERRE : Son récent succès, celui du 30 septembre à Marseille-Borély, atteste de son bon degré de forme. Confirmation attendue.

Impasses

7 CASDAR D’AUVILLIER : Il est désormais plus recommandable dans les courses à réclamer. L’impasse est tentante.

16 CASIMIR DE SURVIE : Il doit rendre la distance et reste ferré. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

Quinté5-6-3-12-9-14-8-15
Couplé3-5-6-12

Le chiffre du jour

1’12 »6

FASCINOSO DE LOU (206 – R-1 à Enghien)

Il s’est imposé sur ce tracé courant mars, et ce en 1’12 »6, soit le meilleur chrono du peloton sur le parcours. De quoi lui valoir des preneurs dans le Prix de Bezons.

L’info du jour

ITALIANO VERO (313 – R-1 à Enghien)

Certes, il affiche deux disqualifications en autant de courses courues. Or, il fait partie des meilleurs espoirs de Philippe Allaire dans cette promotion. Il convient donc de le racheter dans le Prix du Champ de Mars.

CABIYA (502 – R-3 à Clairefontaine-Deauville)

Elle n’a jamais conclu plus loin que 4e en quatre prestations publiques. Restant sur deux places de 2e et ne manquant pas de tenue, elle semble en mesure de s’adjuger le Prix Ashmore.

Le Pro du jour

Entraîneur particulier de l’écurie Vilault, Jean-Christophe Germain alignera FIONA DE COQUERIE (702), lundi à Enghien (R-1). Rencontre.

Jean-Christophe, qu’avez-vous pensé des dernières sorties de votre pensionnaire ?

Je trouve qu’elle a franchi un palier depuis qu’elle évolue « nature », sans bottines. Auparavant, elle ne répétait pas ses courses. On a fait l’essai à Caen, courant juin, lors de son succès à Caen, avec Yoann Lebourgeois. La jument a ainsi réalisé un bon été, au-delà de nos espérances. Elle a signé quatre succès depuis le mois de juin, le dernier en date ayant été obtenu avec la manière, fin septembre, au Mans.

Quels seront ses principaux atouts ?

Elle est restée au mieux. Elle fait désormais preuve de bon vouloir. Elle est plus à l’aise corde à gauche et piste plate. Elle a hérité d’un bon numéro derrière l’autostart. Elle est aussi mieux lorsqu’elle est devant. Cela la motive. C’est une bonne course pour elle, réservée aux femelles de sa promotion. A noter qu’elle sera de nouveau pieds nus. C’est un avantage pour elle. Bref, j’ai des raisons d’y croire.