arjel

Réunions du Lundi 19 juillet 2021 – FEPSON, un dur à cuire !

La Province est à l’honneur en ce lundi 19 juillet 2021, avec des réunions proposées aux Trotteurs à Cagnes-sur-Mer (R-1) et à Lisieux (R-4). Quant aux hippodrome de Vichy (R-3) et d’Argentan (R-5), ils proposent des courses de Plat.

A Cagnes-sur-Mer (R-1), les Frères Martens, Vincent, à l’entraînement, et Christophe, à la drive, auront à coeur de briller dans le Prix de Bruxelles (7e course). Les deux hommes pourront en effet compter sur le prometteur et rentrant IVOIRE PRESTANCE, lequel est invaincu en quatre courses disputées, toutes enregistrées sur cette piste azuréenne. L’irréprochable INGRID TURGOT, laquelle a terminé 2e derrière lui, à quatre reprises, cet hiver, conduira l’opposition en compagnie de IT’S EASY, laquelle a terminé derrière eux, à l’occasion de sa 3e place obtenue dans le Prix de Vichy, le 17 mars sur ce parcours de tenue.

A Lisieux (R-1), dans le Prix Pascal Guilbert (4e course), FEPSON s’annonce difficile à déloger, au même titre que EXPEDITIOUS, un autre lauréat en puissance dans le Prix Restaurant Marmiton (2e course). Ce pensionnaire de Pierre-Emmanuel Mary trouve en effet une belle occasion de renouer avec la victoire dans cette compétition.

Le Quinté du jour

Le Prix de la Baie de Villefranche, quinté de ce début de semaine, à Cagnes-sur-Mer mettra aux prises treize trotteurs d’âge. Invaincu en deux sorties déferré des quatre pieds, confirmé sur cette piste, et bien engagé, EDEN BASQUE mérite crédit dans cette rencontre.

Gagnants

13 EDEN BASQUE : C’est le plus riche de la course. Il compte déjà trois succès sur le tracé proposé. En outre, il compte deux victoires en autant de sorties déferré des quatre pieds. Autant de paramètres qui plaident en sa faveur.

Conseil de jeu : 10e  G-P

3 FAST DOMINO : Il avait encore des ressources au moment de sa faute dans le dernier tournant du Prix de Grasse (Gr.III), fin juin à Vincennes. Il mérite donc d’être repris en confiance.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

5 DOLINA DES PLAINES : Elle reste sur deux encourageants podiums et ne manque pas de références sur le tracé proposé. On garde.

6 DJEMBE D’ORGERES : Il fait preuve d’une louable régularité depuis plusieurs semaines et se produira pieds nus. Il comptera de logiques preneurs.

Impasses

4 BRANDEIS JET : Ses dernières prestations dans la région n’inclinent guère à l’optimisme. Sans nous.

10 DUKE OF CARLESS : Même remarque que pour le précédent nommé.

Les paris Quinté du jour

Quinté13-3-5-6-11-9-7-1
Duo3-5-6-13

Le chiffre du jour

80%

EXPEDITIOUS (210 – R-4 à Lisieux)

Ce 7-ans a de la marge dans les tournois de ce genre, ceux réservés aux drivers amateurs. En outre, depuis son passage sous la casaque de Pascal Garreau, l’été dernier, il a signé douze podiums en quinze sorties. Soit du 80% de réussite. Au mieux, et bien situé au plafond des gains, il ne devrait pas être loin de la vérité dans le Prix Restaurant Marmiton.

L’info du jour

IVOIRE PRESTANCE (711 – R-1 à Cagnes-sur-Mer)

Il est invaincu en quatre courses courues, et ce sur cet anneau cagnois. Même s’il n’a pas été revu depuis le mois de mars, la passe de cinq est envisageable dans le Prix de Bruxelles

FEPSON (407 – R-4 à Lisieux)

Il a franchi un palier cette année. Il a notamment remporté six de ses sept derniers parcours. Bon droitier, dur à l’effort, adepte de la course en avant, il devrait s’imposer de bout en bout dans le Prix Pascal Guilbert.

Le Pro du jour

Loïc Edon alignera le 3-ans THESALONIQUE (506) dans le Prix Benjamin Boutin, lundi à Argentan (R-5).

Loïc, que doit-on penser des dernières sorties de votre protégé ?

Il avait signé un bon résultat à Châteaubriant (ndlr, 4e le 29mai). Lors de sa sortie à Durtal, sur l’herbe, il n’avait pas d’appuis dans le terrain. Il reste assez fin et manque encore de force. Avec une piste moins pénible, il aurait fait l’arrivée. Et, la dernière fois, aux Sables d’Olonne, il affrontait des éléments de qualité.

Quels sont ses principaux atouts ?

Il est sympa. C’est un poulain facile à entraîner et à piloter. Il évolue dans le bon sens. Vu son modèle, je préfère l’associer à un jockey bénéficiant d’une décharge. Je le juge compétitif dans ce handicap. A fortiori s’il peut évoluer sur du bon terrain. A noter qu’il est efficace de 2.400 à 2.700 mètres.