arjel

Réunions du Lundi 16 mars 2020 – SALESMAN, c’est vendeur !

L’hippodrome de Compiègne (R-1) propose une réunion riche de huit courses en ce lundi 16 mars 2020. Dans le Prix des Tambouraines (3e course), André Fabre semble détenir la solution. L’entraîneur cantilien pourra en effet compter sur le rentrant SALESMAN, qui avait enregistré une encourageante 3e place, le jour de ses débuts, courant octobre, en terrain lourd, à Deauville, et sur BRING ON THE NIGHT, poulain perfectible.

Dans le Prix Annie Donguy (4e course), BEAU VALLEY trouve une belle occasion de renouer avec la victoire. Pour parvenir à ses fins, il lui faudra notamment se défaire de LODI, qui a terminé dans son sillage, courant janvier, à Pau, et de IRON SPIRIT, 4e de cette course l’an dernier.

A Caen (R-3), dans le Prix de Demonville (2e course), HEDE DARLING, à racheter, HUMBLE STANCE, lauréat de son unique sortie publique, en début de mois sur ce tracé normand, et surtout HEAGLE CASH, irréprochable cette année,  devraient s’expliquer pour les premières places. A suivre également en confiance FABULEUSE IDEE (5e course), laquelle vient de prouver sa bonne forme sur cette piste.

Le Quinté du jour

Le Prix Benjamin Boutin, quinté de ce début de semaine, à Compiègne, honore la mémoire d’un jeune jockey tragiquement disparu, suite à chute, à Argentan, en fin d’année 2011. Affichant un succès et deux places en autant de quintés courus, DALVINI aura notre préférence.

Gagnants

 2 DALVINI : Il a prouvé qu’il fallait compter avec lui en pareille compagnie. En outre, son aptitude aux pistes très assouplies est avérée. Notre favori.

Conseil de jeu : 15e G-P

7 MOONWALK STEP : Il n’a plus à faire ses preuves à ce niveau, comptant un succès et neuf places en une vingtaine de quintés courus. Performant en terrain lourd, il s’annonce redoutable.

Spéculatifs

1 SARENDAM : S’il est toujours à la recherche d’une première victoire dans un quinté, il y compte déjà plusieurs places. En outre, c’est un spécialiste du terrain lourd. Méfiance.

5 ATTENTIONADVENTURE : En trois sorties à Compiègne, il a signé une victoire et deux places de 2e. D’autre part, il apprécie le terrain lourd. On garde.

Impasses

14 DAME D’ID : Ses deux derniers parcours, dans des handicaps, la désignent ici comme une chance des plus secondaires.

15 LOOK BACK : Il vient d’échouer au niveau inférieur, dans une course à réclamer. Impasse tentante.

Les paris Quinté du jour

Quinté2-7-1-5-8-9-4-10
Duo 41-2-7

Le chiffre du jour

1’13 »9

FABULEUSE IDEE (504 – R-3 à Caen)

En début de mois, elle s’est classée 4e sur ce tracé, et ce en 1’13 »9, soit le meilleur chono du peloton sur le parcours. De surcroît présentée pieds nus cette fois, elle mérite crédit dans le Prix d’Epron.

L’info du jour

SALESMAN (305 – R-1 à Compiègne)

Ce poulain bien a pris une plaisante 3e place en débutant, le 24 octobre, en terrain lourd à Deauville, avant d’être pris de vitesse, le mois suivant sur la P.S.F deauvillaise. Avantagé par l’allongement de distance, il peut faire sien le Prix des Tambouraines.

HEAGLE CASH (206 – R-3 à Caen)

Il a gagné avec de la marge courant janvier à Argentan, et n’a trouvé que le doué Hokkaido Jiel pour le dominer, le mois dernier, à Rouen-Mauquenchy. Une confirmation est attendue dans le Prix de Demonville.

Le Pro du jour

Adrien Pereira présente FEELING WAY (314), lundi, à Caen. Il nous en parle.

Quel regard portez-vous sur les dernières sorties de votre pensionnaire, Adrien ?

Il a été acquis cet hiver aux ventes. Pour sa première sortie sous notre entraînement, courant février, il n’a pas démérité. C’était une rentrée et il a logiquement cédé dans le dernier tournant. Ensuite, à l’attelé, il se comportait bien. Et, la dernière fois, à Laval, j’y comptais. Le cheval s’est bien comporté. Cela dit, son jockey l’a démarré un peu « fort » ce jour-là,. Il a remis une « couche » dans la ligne d’en face, ce qui nous a couté, à mon sens, un meilleur classement.

Quels sont ses atouts ?

Il s’agit d’un cheval efficace sur les petites distances. Le mieux, c’est de le préserver durant le parcours. Le cheval monte en puissance au travail. Il sera pieds nus. A mon avis, il n’est pas hors d’affaire pour l’obtention d’une place.