arjel

Réunions du Lundi 15 février 2021 – Tireur d’ELITE !

Nouvelle réunion sur l’hippodrome de Paris-Vincennes (R-1) en ce début de semaine, lundi 15 février2021. Huit courses sont au programme, dont le quinté Prix de Senlis (1ere course), compétition dans laquelle ELITE SAN LEANDRO a tout pour plaire.

Dans le Prix d’Oloron (2e course), plusieurs 3-ans d’avenir seront sur les rangs. A commencer par IZOARD VEDAQUAIS, invaincu en trois courses courus. A noter d’ailleurs que ce pensionnaire de Philippe Allaire avait dominé une certaine Inoubliable (double lauréat de Grs.II depuis), fin novembre à Graignes. Ce fils de Bird Parker devra toutefois redouter le prometteur INDRO PARK, qui reste sur deux succès, dont celui obtenu avec la manière, à l’issue d’une séduisante fin de course, en début de mois à Lyon-La Soie. Venant d’ouvrir son palmarès de probante manière, le 22 janvier sur ce tracé des 2.700mètres, Grande Piste, IKACOU DES CINTY peut les accompagner.

Dans le Prix de Blain-Bouvron-le Gavre (6e course), HIATUS évoluera sur un tracé à son entière convenance. Il mérite crédit. Il convient toutefois de lui opposer HORSY DREAM, délicat mais non dénué de moyens, et HOLD OF COMTAL, qui s’élancera avec la confiance de notre Pro du Jour, Rémi Mourlon.

Le Quinté du jour

Le Prix de Senlis, quinté de ce début de semaine, à Vincennes, réunira quatorze juments de 7-8 et 9-ans. Confirmée en pareille société, bien engagée et présentée pieds nus pour cet objectif, ELITE SAN LEANDRO s’annonce difficile à déloger.

Gagnants

5 ELITE SAN LEANDRO : Elle affiche une victoire et deux places en autant de quintés courus. Présentée déferrée des quatre pieds pour cet engagement favorable, et retrouvant Eric Raffin, elle ne devrait pas être loin de la vérité.

Conseil de jeu : 20e G-P

1 MILLIE MILLIONAIRE : Cette jument scandinave est confirmée sur les parcours de vitesse et avec ce mode de départ. En outre, sa récente place de 3e acquise à Vincennes atteste de son bon degré de forme. Belle chance.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

14 VOYAGE D’AMOUR : Lors de ses trois dernières sorties, elle a signé deux succès et une place de 3e. Gagnante sur le tracé proposé, début décembre, elle mérite crédit.

6 DE LA CHENEVIERE : Elle ne manque pas de références en pareille compagnie et s’est classée 3e d’un quinté, sur ce tracé, face aux mâles, le 7 décembre. On garde.

Impasses

8 STONEWASHD DIAMANT : Ses dernières sorties n’inclinent guère à la confiance. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

QuatrioBase : 5. Champ réduit : 1-14-6-4-13-7-2
Duo1-5-6-14

Le chiffre du jour

100%

HIATUS (607 – R-1 à Vincennes)

En quatre prestations sur ce tracé des 2.100 mètres Grande Piste, départ lancé, il a signé une victoire, deux places de 2e et une place de 3e, soit du 100% de réussite sur le podium. Une confirmation est attendue dans le Prix de Blain-Bouvron-le Gavre.

L’info du jour

IZOARD VEDAQUAIS (210 – R-1 à Vincennes)

Il affiche trois succès en autant de courses courues et peut se targuer d’avoir battu la douée Inoubliable. Sa chance saute aux yeux dans le Prix d’Oloron.

PADRON (601 – R-4 à Toulouse)

Il a remporté trois de ses six sorties publiques et s’est classé 4e de Gr.III, l’été dernier à Deauville. En outre, son aptitude aux pistes assouplies est avérée. Pour sa course de rentrée dans le Prix Charles Florency, il mérite crédit.

Le Pro du jour

Rémi Mourlon aligne le 4-ans HOLD OF COMTAL (602) dans le Prix de Blain-Bouvron-le Gavre, lundi à Vincennes (R-1). Il nous en parle :

Rémi, votre pensionnaire semble détenir une bonne chance. Vous confirmez ?

En effet. Je pense qu’il possède une bonne carte à jouer. Le cheval est au mieux. Il reste d’ailleurs sur une victoire à Cagnes-sur-Mer. La Grande Piste de Vincennes ne le dérange pas. Lors de sa première sortie à Vincennes, il s’est retrouvé dans une « course bloquée » en tête mais il avait bien fini. Il sait tout faire dans un parcours même si je le juge efficace lorsqu’il peut bénéficier d’une course cachée et placer sa pointe de vitesse finale. Il a hérité d’un bon numéro derrière les ailes de l’autostart. Il sera déferré des quatre pieds. Il l’est depuis le début de l’année. Il « croise » beaucoup, cela a donc vraiment été un avantage pour lui même s’il avait couru plaqué lors de son succès obtenu à Parilly, courant novembre. Son driver aura carte blanche, sachant que le cheval aime progresser à la pointe du combat. La distance l’indiffère. Il va être bien à dérouler en descendant car il a beaucoup « d’allures ». Il voyage bien. Je pars confiant, tout du moins pour le voir sur le podium. Je me méfie surtout de HORSY DREAM (605). Il aura ensuite un bon printemps à faire à Vichy. J’envisage après de le préserver en vue de l’hiver prochain.