arjel

Réunions du Jeudi 9 janvier 2020 – Les yeux dans les Bleus

Le quinté de ce jeudi 9 janvier 2020 aura pour cadre l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer (R-1). Il s’agira du toujours bien composé Prix de la Côte d’Azur (1ere course),  épreuve dans laquelle le 6-ans EARL SIMON conserve la confiance de notre Pro du Jour, Jarmo Niskanen. Dans l’épreuve suivante, le Prix Pierre Bocquet (2e course), GOOD MORNING devrait confirmer son succès obtenu le 21 décembre sur le tracé proposé. Il devrait se retrouver aux prises avec ses récents dauphin, à savoir le régulier GARRY THORIS, qui affiche huit podiums en neuf prestations publiques, et avec GIVE ME CASH, qui vient de manifester un regain de condition.

A Pau (R-3), BLUE BLUE EYES ne surprendrait pas en enregistrant une cinquième victoire consécutive dans le  Prix de Momas (1ere course). Il lui faudra toutefois rendre du poids à ses contemporains POPORO, autre collectionneur de bons résultats depuis plusieurs semaines, et surtout MAD RIVER, lequel n’a pas connu la défaite en trois tentatives sur cette P.S.F de Pau. De quoi nous promettre une belle explication…

Le Quinté du jour

Quatre 6-ans défient douze de leurs aînés dans le Prix de la Côte d’Azur, quinté de ce jeudi, à Cagnes-sur-Mer (R-1). Trois d’entre eux figurent en haut de notre sélection.

Gagnants

16 EARL SIMON : Il a prouvé qu’il faisait partie des meilleurs de sa promotion. En outre, il est invaincu en trois sorties sur cette piste cagnoise. Présenté pieds nus pour cet engagement favorable, il ne devrait pas être loin de la vérité.

Conseil de jeu : 15e G-P

7 ELSA DE BELFONDS : En quatorze sorties sur cet anneau, elle s’est classée à treize reprises parmi les quatre premiers, affichant même douze podiums, dont sept succès. Un score qui lui vaudra de logiques preneurs.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

9 ECLAT DE GLOIRE : Il collectionne les bons résultats et peut se targuer d’une plaisante 2e place dans la Finale du G.N.T, début décembre à Vincennes. Seul son rendement de distance peut l’empêcher de confirmer sa série de podiums.

15 COACH FRANBLEU : Sa récente victoire sous la selle atteste de sa bonne condition physique du moment. Troisième du Grand Prix de Noël, le mois dernier sur cette piste, et ce en dépit d’une faute en début de parcours, il revient sur la Côte d’Azur avec des ambitions.

Impasses

4 BALTHAZAR MAZA : Il reste sur une série d’échecs. Face à une telle opposition, il n’aura pas la partie facile. On écarte.

11 CREATURE CASTELETS : Elle n’est pas des mieux engagés au 25 mètres et se produire ferrée. Impasse conseillée.

Les paris Quinté du jour

Quinté16-7-9-15-2-13-14-1
Trio2-7-9-15-16

Le chiffre du jour

75%

SQUAMISH (602 – R-3 à Cagnes-sur-Mer)

Il affiche huit prestations sur le sable. Résultat : Six podiums (soit 75% de réussite), dont trois succès. Lauréat de son unique sortie sur cette P.S.F de Pau, il fait partie des choix prioritaires du Prix de Saint-Palais.

L’info du jour

GOOD MORNING (212 – R-1 à Cagnes-sur-Mer)

Ce 4-ans retrouve le tracé sur lequel il s’est imposé avec brio, le 21 décembre. Il devançait ce jour-là sept de ses rivaux du jour. Candidat à la victoire.

BLUE BLUE EYES (101 – R-3 à Pau)

Ses quatre dernières sorties publiques ont été couronnées de succès. Une confirmation est attendue dans le Prix de Momas.

Le Pro du jour

Jarmo Niskanen aligne EARL SIMON (116) dans le Prix de la Côte d’Azur, jeudi, à Cagnes-sur-Mer (R-1). Voici ses impressions :

Jarmo, quel regard portez-vous sur les dernières sorties de votre pensionnaire ?

Il faisait face à de bons engagements au Croisé-Laroche et à Chartres. Il en a profité pour s’imposer. Et, la dernière fois, à Vincennes (ndlr, 2e, le 1er décembre), il a fait de son mieux mais il n’était finalement pas au top de sa forme ce jour-là. Il était diminué, ce qui, à mon avis, lui coûte la victoire.

Dans quelle condition aborde-t’il ce rendez-vous ?

On a fait des examens après sa dernière course. Il a connu des problèmes de gorge. Il a été soigné. Il a continué à travailler pendant son traitement mais de manière plus légère. Depuis, tout est rentré dans l’ordre. Il est sur la montante au travail. Je le sens bien à l’exercice.

Vous aviez le choix des engagements. Pourquoi avoir opté pour Cagnes-sur-Mer ?

C’est vrai, nous aurions pu l’aligner ce week-end dans le Prix de Belgique, et espérer une qualification pour le Prix d’Amérique. Mais comme sa préparation n’a pas été optimale suite à ce problème de gorge, il n’aurait pas été fin prêt pour une éventuelle participation pour le Gr.I du dernier dimanche de janvier. On a donc préféré cet engagement moins difficile, à Cagnes-sur-Mer.  Il connaît d’ailleurs bien cette piste pour y avoir gagné en début de carrière. On se déplace donc avec des ambitions.