arjel

Réunions du Jeudi 8 novembre 2018 – ELLADORA DE FORGAN revient aux affaires !

En marge du très bien composé Prix Marcel Laurent (Gr.II), événement de ce jeudi 8 novembre à Vincennes (R-1), le Prix Olry Roederer (5e course), autre semi-classique, tiendra le haut de l’affiche dans le temple du trot.

Ce sera l’occasion de revoir en piste la championne ELLADORA DE FORGAN. Double lauréate de Grs.I (Prix du Président de la République et Prix des Elites), la pensionnaire de Franck Leblanc a les moyens de s’imposer d’entrée de jeu, d’autant qu’elle évoluera pieds nus pour cette rencontre. ETOILE DE BRUYERE et ETONNANT, lesquels ont terminé dans son sillage dans le Prix du Président de la République, courant juin, devraient être ses principaux opposants.

A suivre également en confiance DUC DU LUPIN (3e course), à créditer de débuts prometteurs sous la selle

Il convient par ailleurs de souligner la confiance affichée par notre Pro du Jour, Vincent Raimbault, lequel aura deux partans à Vincennes.

Le Quinté du jour

Triple vainqueur de Grs.I, ayant respectivement fait siens le Prix de Sélection, le Critérium des 5-ans et le Prix de l’Etoile, DAVIDSON DU PONT constitue une base de jeu toute indiquée dans le Prix Marcel Laurent, quinté de ce jeudi à Vincennes.

Gagnants

5 DAVIDSON DU PONT : Il a signé six succès lors de ses dix derniers parcours, dont trois obtenus au niveau Gr.I. Bien situé derrière l’autostart, il s’annonce redoutable.

Conseil de jeu : 15e G/P

Spéculatifs

4 DELIA DU POMMEREUX : Elle a dominé notre favori dans le Prix Jockey, cet été, avant de subir sa loi dans le Critérium des 5-ans. En outre, elle possède en 1’10 »8, le meilleur chrono du peloton sur ce tracé réduit.

6 EARL SIMON : Il est irréprochable depuis ses débuts, comptant treize podiums, dont neuf succès, en quinze courses courues. En outre, il a déjà gagné avec de mode de départ. Obligé d’y croire.

1 DARLING MEARAS : Cette jument scandinave a gagné un Gr.I, cet été à Solvalla, en Suède. En outre, elle est confirmée sur les tracés réduits. Attention à ses débuts sur notre sol !

Impasses

12 DARLING DE REUX : Ses derniers classements n’inclinent guère à la confiance. Outsider.

14 ELISIONE MAG : Elle reste sur une série d’échecs et devra composer avec une position initiale guère enviable. On élimine.

Les paris Quinté du jour

QuatrioBase : 5. Champ réduit : 4-6-1-9-2-7-3
Couplé1-4-5-6

Le chiffre du jour

1’13 »5

DUC DU LUPIN (313 – R-1 à Vincennes)

Il a effectué d’encourageants débuts sous la selle, se classant 2e, et possède, en 1’13 »5, le meilleur chrono du peloton sur le tracé, celui des 2.700m Grande Piste.

L’info du jour

ELLADORA DE FORGAN (508 – R-1 à Vincennes)

Avec plus de 560.000 euros de gains, c’est le loin la plus argentée du peloton. En outre, ses trois dernières sorties sous la selle ont été couronnées de succès. Alignée de surcroît pieds nus, elle devrait s’adjuger le Prix Olry-Roederer.

PHILOMENA (102 – R-4 à Lyon-La Soie)

Elle vient de s’imposer avec aisance à Cavaillon. D’autre part, elle s’est déjà illustrée sur cette P.S.F de Lyon-La Soie et bénéficie de la décharge de sa jeune partenaire. Première chance.

Le Pro du jour

Vincent Raimbault aligne deux partants, jeudi à Vincennes. Il nous en parle :

Vincent, vous déléguez tout d’abord FILOU D’ARQUENAY (410). Que pouvez-vous nous en dire ?

Le cheval a été volontairement arrêté en début d’année car il avait fait un bon hiver et avait pris pas mal de gains. J’ai donc préféré me montrer patient. C’est un cheval assez massif. Il a mis du temps à retrouver le bon rythme. Il n’était pas trop motivé. Après deux sorties, à Laval, et aux Sables d’Olonne, il a montré du mieux la dernière fois à Graignes, tout en étant respecté par son driver ce jour-là. Il est désormais proche de son meilleur niveau. C’est un cheval gentil, facile à gérer. Il a déjà gagné sur la Grande Piste. C’est de bon augure pour le meeting. Je pense qu’il a un bel hiver à réaliser. J’en escompte un bon résultat.

Un mot également sur EL DIABLO D’AUT (503)…

Vous le connaissez. C’est un bon cheval. Il ne m’a pas étonné dernièrement car il a toujours eu des moyens au sulky. Jeudi, il revient sous la selle, discipline dans laquelle il ne manque pas de références. Lui aussi est en excellente condition physique. Il n’a pas le choix des engagements. Il doit affronter les bons. La course devrait être rythmée, cela va l’avantager. ELLADORA DE FORGAN s’annonce difficile à devancer mais le mien a son mot à dire pour l’obtention d’une 3e-4e place.