arjel

Réunions du Jeudi 7 novembre 2019 – FADO DU CHENE, un rentrant de classe

Deux épreuves estampillées Groupe rythmeront la réunion de ce jeudi 7 novembre sur l’hippodrome de ParisVincennes (R-1) : Le relevé Prix Marcel Laurent (Gr.II – 1ere course), retenu pour le quinté et ses paris dérivés, et le Prix Olry-Roederer (Gr.III – 5e course), une compétition disputée sous la selle et réservée aux trotteurs de 4-ans. Dans cette rencontre, le  triple vainqueur de classiques (Saint-Léger des Trotteurs, Prix d’Essai et Prix de Vincennes), FADO DU CHENE a les moyens de se mettre en évidence d’entrée de jeu, lui qui n’a pas été revu depuis son échec dans le Prix du Président de la République (Gr.I), courant juin à Vincennes. Respectivement affichés 2e et 3e du classique précité, FREEMAN DE HOUELLE et FLICKA DE BLARY conduiront l’opposition avec le prometteur FLAMBOYANT BLUE, 2e du Prix Legoux-Longpré, cet été sur le tracé proposé.

A Lyon-La Soie (R-4), Jean-Pierre Gauvin semble bien représenté. Il pourra notamment compter sur SKALETTO (1ere course), au mieux, et récent 3e sur le tracé proposé, sur MASAKI (4e course), de retour dans une catégorie où il n’a jamais déçu, et sur WELL DE VINDECY, compétitive en dépit de son top-weight dans le Prix de la Côte (7e course).

Le Quinté du jour

Pas moins de huit lauréats de Grs.I sont au départ du Prix Marcel Laurent (Gr.II), quinté de ce jeudi à Vincennes. A commencer par notre préféré FALCAO DE LAURMA, sacré dans le Critérium des 4-ans, début mai.

Gagnants

1 FALCAO DE LAURMA : Ce n’est autre que le lauréat du dernier Critérium des 4-ans (Gr.I), début mai. Deuxième depuis du Prix de l’Etoile (Gr.I), il ne devrait pas être loin de la vérité.

Conseil de jeu : 15e P

8 FELICIANO : Il a remporté le Prix de l’Etoile (Gr.I), courant septembre, dominant notre favori, et s’est imposé depuis à Graignes.

Spéculatifs

12 EUGENITO DU NOYER : Il a fait sien le Critérium des 5-ans, le 31 août. En dépit de son numéro en seconde ligne derrière l’autostart, sa chance reste prépondérante.

7 ENINO DU POMMEREUX : Il fait lui aussi partie des meilleurs de sa promotion, ayant notamment remporté le Critérium des 4-ans, l’an dernier. Irréprochable depuis plusieurs mois, et 2e du Critérium des 5-ans, cet été, il comptera de logiques preneurs.

Impasses

13 CURRENT FAIR : Elle s’attaque à très forte partie et est mal située derrière l’autostart. Impasse conseillée.

14 ALCOY : Il n’est pas dénué de moyens mais il affronte ici la haut de gamme. Pas facile d’y croire !

Les paris Quinté du jour

Quinté1-8-12-7-5-9-2-3
Trio1-5-7-8-12

Le chiffre du jour

54%

EDITION GOLD QUICK (208 – R-1 à Vincennes)

Elle compte treize sorties sous la selle. Résultat : Sept succès, soit près de 54% de réussite. Des statistiques qu’elle peut soigner dans le Prix d’Avesnes.

L’info du jour

FADO DU CHENE (513 – R-1 à Vincennes)

Il est de loin le plus chevronné du peloton, affichant dix succès sous la selle, dont trois Grs.I (Saint-Léger des Trotteurs, Prix d’Essai et Prix de Vincennes). Il effectue une course de rentrée ambitieuse dans le Prix Olry-Roederer.

MASAKI (401 – R-4 à La Soie)

Après deux sorties infructueuses dans des quintés, il revient dans les réclamers, catégorie dans laquelle il compte cinq podiums en autant de courses courues. Première chance.

Le Pro du jour

La 3-ans GUILTY LIFE (802) sera au départ de Richelieu, jeudi à Vincennes (R-1). Son entraîneur Cédric Herserant nous en parle :

Cédric, que pouvez-vous nous dire sur votre pensionnaire ?

C’est une pouliche qui a très bien progressé par rapport à l’an dernier. Elle avait avant tendance à se raccourcir dans les virages. A mon avis, elle va encore s’améliorer avec le temps. Elle a gagné facilement à Laval, début septembre. Ce jour-là, elles avaient fait la différence à deux avant que celle drivée par Matthieu Abrivard ne fasse la faute pour finir. Ensuite, à Enghien, elle a bien conclu (ndlr, 4e). Lors de son avant-dernière sortie, à Vincennes, elle s’est retrouvée trop loin des animatrices dans une course peu rythmée. Sur la petite piste, il lui était difficile de revenir. Et, la dernière fois, elle n’a pas fourni sa meilleure valeur. Elle me semble bien au travail. Sachez toutefois qu’il faut impérativement lui masquer l’effort. Elle a un « bout vite » pour finir. Si son driver parvient à la courir en embuscade, elle devrait bien finir et peut prendre une place.