arjel

Réunions du Jeudi 6 mai 2021 – NOW WE KNOW, en connaissance de cause…

Il y en aura pour tous les goûts en ce jeudi 6 mai 2021, avec du Plat à Paris-Longchamp (R-1), de l’Obstacle à Compiègne (R-3) et du Trot sur l’hippodrome de Bordeaux-le Bouscat (R-4).

A ParisLongchamp, en marge du quinté Prix de la Comédie Française (1ere couse), dans le Prix des Pavillons de Bercy (7e course), le 4-ans NOW WE KNOW ne devrait pas être loin de la vérité.  Affichant huit podiums en dix courses courues, et placé de Listed, ce pensionnaire de Nicolas Clément semble en effet faire face à une opposition dans ses cordes. Sa contemporaine PADOVANA reste, en théorie, sa principale opposante, même si TWIST, qui bénéficiera de la décharge de sa jeune partenaire, reste à surveiller à ce poids.

A Compiègne (R-3), dans le Prix Romati (Gr.III – 5e course), EDGEOY comptera de logiques et nombreux preneurs. D’autant que ce pensionnaire de François Nicolle s’est adjugé le Prix Journaliste (Gr.III), le mois dernier sur ce même steeple-chase de Compiègne, épreuve dans laquelle il dominait notamment ROI MAGE, lequel sera également sur les rangs. Respectivement affichés 2e et 3e de la précédente édition, CORAZONES et FLYING STARTANDCO se tiendront en embuscade.

Le Quinté du jour

Neuf des seize 4-ans alignés dans le Prix de la Comédie Française, quinté de ce jeudi, à ParisLongchamp, ont pris part au Prix du Panthéon, le mois dernier sur cette piste. Deuxième de cette course référence, QOUS s’annonce redoutable.

Gagnants

4 QOUS : Il a pris la 2e place du quinté Prix du Panthéon, le 18 avril, dominant quatre de ses rivaux du jour. Première chance.

Conseil de jeu : 10e G-P

14 BADEN ROCKS : Il a tracé une belle fin de course pour se classer 6e du quinté référence. On garde.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

12 POET’S BACK : Il a pris la 5e place du quinté Prix du Panthéon, le mois dernier. Confirmation attendue.

7 HUETOR : Il n’a jamais trouvé l’ouverture dans la phase finale du quinté référence. Mieux vaut donc le racheter.

Impasses

8 JAPARANA : Elle a échoué dans le quinté référence Prix du Panthéon. Sans nous.

15 THE TICKLER : Même constat que pour la précédente nommée.

Les paris Quinté du jour

Quinté4-14-12-7-3-9-1-10
Duo4-7-12-14

Le chiffre du jour

77%

BUBBLE BLUE (602  – R-3 à Compiègne)

En treize courses courues, ce 5-ans a signé dix podiums (soit près de 77% de réussite), dont sept victoires. Un score qu’il devrait améliorer dans le Prix Quomodo.

L’info du jour

NOW WE KNOW (701 – R-1 à ParisLongchamp)

Il fait preuve d’une louable constance depuis ses débuts et affronte des rivaux à sa portée dans le Prix des Pavillons de Bercy. Première chance.

EDGEOY (501 – R-3 à Compiègne)

Il s’est adjugé le Prix Journaliste, le mois dernier sur cet anneau de Compiègne. Une confirmation est logiquement attendue dans le Prix Romati.

Le Pro du jour

Loïc-Bernard Martin aura trois partants, jeudi, à Bordeaux-Le Bouscat (R-4). Rencontre.

Loïc, vous alignez tout d’abord HABIE JULINO (109). Votre avis ?

Elle ne manque pas de moyens. Au début, elle restait délicate au départ. Elle s’améliore dans ce domaine. Elle s’étoffe et progresse constamment. Elle reste sur de bonnes sorties. Elle sera déferrée des quatre pieds pour la première fois, Elle n’a jamais été plaquée auparavant et a toujours évolué ferrée, de surcroît avec un bonnet fermé. Le déferrage va l’améliorer. En outre, on va lui mettre le débouche oreilles pour l’occasion. Certes, elle a le n°9 derrière l’autostart. C’est un handicap mais je je ne serais pas surpris de la voir à l’arrivée. Ne la négligez-pas ! Elle a de la tenue, va corde à gauche comme à droite. A mon avis, elle a de l’avenir.

Vous aurez ensuite deux partants dans le Prix Henri Durrey. Que pouvez-vous nous en dire ?

GINKGO DES PLANS (210) s’est bien comporté la dernière fois. Auparavant, à Lignières, il s’était « crocheté » avec un autre sulky, peu après le départ. Cette course est à oublier. Il est aussi à l’aise sur l’herbe sur sur le sable. C’est un bon droitier. Il a de la tenue. Le cheval est resté bien. Il a de la tenue mais il est préférable de lui masque l’effort. La longue ligne droite va l’aider. Le déferrage également. Je le pense capable de conclure parmi les quatre premiers. GENGIS (218) lui est supérieur. La dernière fois, il était ferré. Il a eu un parcours à l’économie. Il a progressé depuis au travail. Il sera cette fois déferré des quatre pieds pour ce bon engagement. Il a déjà bien fait à Bordeaux. Nils Pacha le connaît bien. Le cheval est capable de refaire parler de lui…